Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Mon copain prends de la cocaine

Par Sousou_31

71 réponses


Lemouvement - 12/09/2023 à 23h22

Bonjour Byce,

Un petit mot pour te remercier de ton témoignage.
Je suis contente pour toi que tu aies le declic et que tu entreprennes des actions. Evidemment je suis bien désolée que cela n ait pas été sans conséquence pour tes relations sentimentales et amicales.
Merci pour nous apporter le vécu "de l autre côté ", sur ces choses que nous peinons à comprendre comme nous ne connaissons pas les effets suite à la prise de cocaïne.
Ce serait avec plaisir que je lirais la suite de ton chemin si tu souhaites partager.
Grosse bise et bonnes ondes!

Byce - 18/09/2023 à 21h39

Coucou Sousou, coucou lemouvement !

J’espère que vous allez bien ? Et j’espère que tout le monde va bien sur le forum ????

MERCI INFINIMENT pour vos messages de soutien et votre bienveillance. Ca me touche énormément et ça me va droit au coeur ! Vous n’avez pas idée ♥️ ça me donne beaucoup de force !

Je vais essayer de répondre à tes questions Sousou. Et si ce n’est pas assez clair n’hésite pas à revenir vers moi. Aucune question n’est intrusive ! Au contraire si ça peut te permettre d’avancer, de t’aider et peut être d’aider ton copain c’est avec grand plaisir !

Oui j’arrivais à parler avec lui de tout ça… enfin c’était assez compliqué.
Pour éviter de consommer de la C toute seule, on avait un deal, lui seul avait les numéros de téléphone. Sauf qu’on avait une vie sociale bien remplie et qu’on était souvent dehors même en semaine. Forcément, je le sollicitais beaucoup pour qu’il passe commande. Il était soûlé parce que je lui demandais quasiment à chaque sortie, donc très régulièrement. On se fâchait beaucoup même dehors. On se disputait fort tout ça pour 1G. Lui, fasse à ma non gestion de mes émotions et à mes crises de colères cédait toujours au final ! Pour moi, il n’y avait rien de grave, je me disais que je pouvais m’en passer… puis à quel moment on me dit non, je suis pas une enfant !
Lui aussi consomme mais pas autant que moi. Du coup, il était plus lucide sur ce qui était en train de se passer.
Moi j’étais sur l’autoroute du déni à pleine balle !
Avec le recul, quand je me revois refaire des crises de colères irrationnelles j’ai tellement honte… heureusement que mes proches comprennent j’aurais pu perdre beaucoup plus.

Cet été je commençais à faire des grosses crises de parano, je me faisais des scénarios incroyables… pour tout vous avouer je pensais qu’il couchait avec sa meilleure amie (que j’aime énormément aussi au passage.) Tout ça Couplé à des crises de colère, de la violence verbale… il a décidé d’arrêter notre relation, malgré l’amour qu’il me porte. En toute honnêteté, il s’est choisi et je pense que c’est la meilleure décision qu’il ait prise pour nous deux. C’est allé beaucoup trop loin.

Gardez bien ça en tête, si c’est trop vous avez le droit de partir. Le déclic doit venir de la personne qui consomme, iel seul.e peut changer le cours de l’histoire et tout arrêter !

Concernant la consommation seul.e
Tu te rends compte assez rapidement que la C te permets de faire tout un tas de chose quand tu penses irréalisables et ca te rends tellement courageux.se ! T’as une énorme confiance en toi. Pour ma part je me rendais compte que j’étais capable de tout faire sans avoir 1 milliard de pensées limitantes qui venaient me grignoter le cerveaux… ça coupe ta psyché comme si t’étais mort.e et vivant.e en même temps. T’es plein.e d’énergie, t’as l’impression que rien ne peut te toucher parce que t’es dans un moment d’euphorie d’excitation et t’as envie de tout faire. certain.e vont prendre de la C pour:
- se donner du courage pour commencer la journée et travailler
- Faire le ménage
- Faire à manger
- Sortir avant d’aller au resto
Bref toutes les petites choses du quotidien !
Tout ça, je l’ai fait et le retour à la réalité est difficile.

Sousou, lemouvenement, toutes vos réactions sont normales. Que vous soyez méfiante, que vpus ayez plus confiance c’est tellement compréhensible. Souvent quand tu consommes beaucoup, plus rien n’existe alors que des gens vivent et souffrent autour de toi. (Cette dernière phrase a été LA dernière phrase de mon amie, et cette phrase a été un électrochoc)

Au final on finit par se rendre compte, que tout s’effondre autour nous et que les gens qu’on aime commencent à partir. Que la descente en enfer est longue et quand tu touches le fond c’est souvent trop tard. Parce que forcément quand tu prends de la drogue ta personnalité change. Quand tu prends de la C c’est la part sombre de toi qui se réveille ! C’est vraiment un cauchemar éveillé ! Pour le consommateur et surtout pour les proches ! Vous avez mon soutiens infinie, vous êtes vraiment des guerrier.res !

On va finir sur des mots extrêmement positifs ! Il s’est vraiment tout passé depuis mon premier témoignage et je suis si heureuse ! j’attendais que tout se mette en place pour faire ce p’tit update ????
- J’ai contacté le centre d’addictologie je dois les recontacter fin septembre pour un rendez-vous
- J’ai trouvé un travail
- Je fait ma première soirée en club techno sans rien prendre ( aucune envie) et je me suis tellement amusée

Je me suis intéressée à la neuroplasticité ( c’est des exercices pour créer de nouvelles connexions et de nouveaux liens dans le cerveau. Pour qu’il commence à oublié les mauvaises habitudes, les vieux schémas tout nul et créer de toutes nouvelles habitudes saines) si vous en avez envie, je vous conseil d’aller vous balader sur le net.

Tout ça pour vous dire, qu’on peut s’en sortir ça demande beaucoup d’énergie et c’est un travail de chaque instant ! Tout est possible et tout est réalisable.
Tout s’arrange petit à petit et la progression et dingue !

Gardez espoir, vraiment !

Merci de m’avoir lu jusqu’ici et encore une fois merci pour votre soutien ! c’est important pour moi de vous raconter mon histoire ♥️

Je vous souhaite une douce soirée !
Plein d’amour sur vous !

Chaxang - 19/09/2023 à 16h18

Coucou Byce happy

Merci beaucoup pour ton témoignage happy

J'aurai voulu en savoir plus sur ton ex compagnon :
Vous viviez ensemble ? Vous êtes restés combien de temps ensemble ? A t il voulu te pousser à te soigner ? Combien de temps avez vous tenu dans cette problématique ?

Perso, ca fait deux ans et demi avec mon compagnon.
Deux ans de dégringolade ( c'est allé de prise festive à prise compulsive solo avec mensonge etc... ) et depuis environ six mois : cure, post cure, prise de conscience, pour l'instant il est bloqué entre "contemplation" ( "j'ai un soucis et je dois m'en sortir " et prise de décision " c'est bon j'agis fermement " ), ca fait deux semaines qu'il a rien pris parce que je l'ai mis au défi de rien prendre pendant un mois ( pas de c ) sa situation l'ayant mis en arrêt maladie, il traine à la maison à jouer aux jeux vidéos ( environ 5h / j ), un peu de course, un peu de ménage, un peu de sport.
Je me dis que c'est mieux, mais il s'isole beaucoup pour faire face au craving et la gestion émotionnelle c'est pas encore ça. Manque de pot je travaille à la maison, on est tout le temps collé l'un à l'autre, je me soule de le voir passer tant de temps à jouer, j'ai l'impression d'être avec un gamin...

Byce : quels moyens de compensation as tu trouvé pour ta part ?
As tu toujours contact avec ton ex ?
Quel a été clairement ton déclic ?
Quel age as tu ?

Bon aujourd'hui c'est une journée morose pour moi : il passe son temps à jouer, enfermer dans son casque et on s'est pris la tête pour de la merde. il a pris un valium et doit aller au sport après ... y'a des fois où jme dis que j'suis trop exigeante ...

Sousou_31 - 19/09/2023 à 23h36

Coucou tout le monde..

Ça va pas fort de mon côté, rien ne s’arrange mais c’est pas que la c…

Nous sommes ici pour la drogue donc…

Merci pour tes réponses et le temps que as accorder pour ça ..

Tous les comportements que tu décris je le reconnaît pas forcément … la parano … oui peut être mais j’ai pas l’impression que ça soit diriger vers moi… la colère … quand on se dispute c’est violent … mais je suis aussi quelqu’un de nerveuse donc je sais pas.. je me dit que lui aussi est nerveux.. quand je dis violent c’est qu’on cris et qu’on peux mal se parler ..

Mais je me demande est ce que s’il prends de la C juste avant que je rentre il peut contrôler par exemple l’euphorie ? Psk je vous jure que niveau comportement j’ai jamais rien vue… enfin c’est tjr quelqu’un de bavard et qui donne l’apparence d’avoir confiance mais je l’ai tjr connu comme ça .. donc pour moi il est juste comme ça quoi …. Vous voyez ?

Pareil la descente j’ai jamais rien vu.. lui me dit qu’il prends que 0,5gr à chaque fois et que c’est trop peu pour qu’il y ai une descente … en tant que consommatrice tu en pense quoi de ça ?


Chaxang je pense qu’il s’enferme dans ce qui peut être encore une autre addiction, les jeux vidéo… il fuit simplement la réalité …
Ça doit pas être simple à vivre pour toi … et je comprends que ta journée soit morose… tu pense que tu es trop exigeante pourquoi ?

Byce félicitation pour tous ces changement tu es sur la bonne voie …

Je vous envoie plein d’amour les filles …

Merci pour vos réponse et douce soirée/nuit happy

Sophia2009 - 20/09/2023 à 17h01

Bonjour tout le monde, quel bonheur (si je puis dire vu la discussion) de lire vos témoignages. Je m’y retrouve tellement, c’est mon compagnon qui consomme.
Je vais continuer à vous lire. Merci à vous

Sousou_31 - 29/09/2023 à 11h36

Coucou les filles

J’espère que vous allez toutes bien ?

Je viens ici car j’ai trouvé un pochon et un papier roulé en paille… ce matin..

Je sais pas si je peux/dois lui en parler…
Cette situation n’est pas agréable du tout.. ne pas savoir s’il consomme tout ça …

Ce soir il sort… je me dis qu’il en prendra sûrement …

valbil - 30/09/2023 à 08h44

Hello !

Je ne réponds plus suite à ma publication d'il y a un mois mais je continue de vous lire !

Je sais ce que c'est que de s'inquiéter que son compagnon prenne de la coke à chaque soirée qui arrive et de l'angoisse que ça peut représenter. Pour moi, si ça te pose problème, il faut continuer de le confronter à la réalité. Mettre ses limites et ne pas banaliser. Mais chacun sa réaction. Sinon on peut changer son seuil de tolérance, tenter d'accepter et espérer que ça aille, mais plus facile à dire qu'à faire quand on le vit.

Bon courage, j'espère que tu arrives tout de même à avoir des plaisirs dans la vie et que tu es bien entourée !

Bisous !

Val

Soso28 - 02/10/2023 à 05h04

Bonjour à tous, je me permets d’écrire ici car je suis complètement désemparée… en couple depuis presque 8 ans mon conjoint est consommateur de cocaïne. C’est très fréquent mais pas régulier dans le sens où il a déjà pu rester des mois sans consommer et sans que ça pose problème. Mais quand il est en phase de consommation il est ingérable.
Il y a 3 semaines il a déserté la maison pendant 48h, injoignable par téléphone, je sais très bien ce qu’il fait, comment il consomme, où il le fait, avec qui. Je suis devenue experte en la matière et il ne peut pas le cacher. Son comportement change du tout au tout, il a le visage complètement déformé si on peut dire, fait des gestes incohérents et a beaucoup de difficultés à s’exprimer normalement. Mais après tout ça il trouve encore le moyen de me dire non non c’est juste l’alcool qui me rend comme ça…
Bref suite à cet épisode où j’ai dû gérer les enfants de A à Z, je bossais il était censé les prendre en charge le soir après l’école et nounou. J’ai dû faire des pieds et des mains pour m’organiser mais ça a été une vraie je n’ai pas un bureau que je peux quitter comme ça une fois que je commence ma journée de travail je dois la terminer. C’était la fois de trop pour moi je ne me sens pas en sécurité et j’ai peur pour l’avenir de mes enfants et je ne mérite pas cette vie. J’ai essayé pendant 8 ans plein de choses au début on changeait de numéro de téléphone en disant c’est à cause des fréquentations, je confisquais les cartes mais il se faisait avancer, je partais au boulot avec clés de voiture et clés de maison mais il se faisait livrer avec enfants à la maison ou pas. Plus d’une fois il a mis les enfants en danger et lui-même, sans parler de son agressivité envers moi. Les phrases humiliantes, les mensonges, les menaces, le chantage affectif. Puis quand il redescend soit il ne se souvient pas soit il dit que c’est la drogue qui le fait parler.
J’ai décidé de le quitter pour améliorer ma vie et celle de mes enfants. Depuis il est en roue libre totale… il consomme à outrance + alcool quasiment tous les 2 jours. Cet après-midi je quitte la maison car marre de le voir dans cet état je pars chez ma sœur pour s’aérer l’esprit avec les enfants. Je rentre ce soir à 21h30 il est dans la voiture dans notre allée enfermé de l’intérieur la ceinture de sécurité autour du cou et dans un état second. Je parviens à le sortir de là, dieu merci tout le monde dormait j’ai pu coucher les enfants sans problèmes. J’ai appelé sa mère nous avons appelé le 15. On ne sait ce que ça donnera mais c’était devenu ingérable.
Merci de m’avoir lue et désolée pour le pavé… il est difficile de trouver quelqu’un à qui se confier

Sophia2009 - 03/10/2023 à 18h26

Bonjour Soso28,
Es-tu entouré, accompagnée pour affronter tout ça ? Vous vivez tjrs ensemble ? Mon compagnon consomme et est dans le déni même les preuves sous le nez. C’est difficile de les comprendre, de trouver le bon équilibre. Nous avons des enfants mais pas ensemble même si j’aurais aimé mais aujourd’hui je me dis que c’est mieux ainsi.
Il faut te protéger toi et tes enfants, lui seul peut avancer. J’ai pris rdv dans un centre car un travailleur social spécialisé dans les addictions, c’est un rdv pour moi, pour les personnes qui subissent. C’est bientôt je verrai. Je n’ai pas vraiment de conseil à te donner, à part fais toi aider, et continues à venir t’exprimer, de savoir que l’on est pas seule peut aider. Tu peux rester proche de lui mais à distance.
Je t’envoie du courage, prends soin de toi

Répondre au fil Retour