Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Bad trip, Crises d’angoisses 5jours apres consommation

Par Cellee

J’ai 20ans. J’ai une vie agréable, sans réel problemes, j’ai des amis et de la famille que j’aime. Cependant depuis quelques mois, je peines à etre 100% heureux. Avec mes amis, on a commencer, malheureusement, a fumer du cannabis assez régulièrement depuis septembre. Il y a 5jours, j’ai fumé avec un ami, puis je suis rentrer chez moi, et depuis, j’ai l’impression d’être ailleurs, sensation de pas vivre reelement ou alors d’etre extremement sous gaz. Je fais pas mal de crises d’angoisses car ca me perturbe enormement. Je sais pas si je suis encore sous les « vapp » car la weed qu’on a pris etait forte(le mec du coffee nous l’a dit) + mon etat actuel font que, mais j’espere vraiment que ca va passer (je n’ai pas touché au cannabis depuis ce jour la, j’essaye de faire un sevrage)
Merci pour votre aide, Post très serieux, Merci!

Fil précédent Fil suivant

22 réponses


Moderateur - 17/12/2019 à 11h50

Bonjour Cellee,

C'est normal que cela vous perturbe. Les bad trips procurent un sentiment de déréalisation et d'insécurité. Ils sont source de crises d'angoisse. Beaucoup de personnes en témoignent ici.

Mais, même si certains symptômes risquent de durer un peu, cela va passer. Essayez d'affronter cette épreuve en laissant couler les sensations bizarres et les crises de panique à travers vous. Dites-vous que c'est temporaire, que cela va passer.

Vous avez pris la bonne décision en arrêtant le cannabis car une fois que l'on a fait un bad trip avec on est fragilisé. Continuer à fumer pourrait déclencher de nouveau un bad trip.

Privilégiez des activités (saines) qui vous font plaisir pour regagner de la joie de vivre et si possible de la confiance en vous. En reprenant ainsi contact avec des moments plaisants les sensations négatives issues de votre bad trip s'estomperont plus vite. Vous comprendrez que vous n'êtes finalement pas différente d'avant et qu'il s'agissait juste d'une mauvaise expérience.

En revanche si les crises d'angoisse devenaient trop fortes, allez consulter votre médecin qui pourra vous prescrire un anxiolytique (à prendre avec précaution et pour une durée limitée).

Enfin vous écrivez dans votre message que vous avez de la peine à être "100% heureux". Est-ce quelque chose dont vous aimeriez parler ?

Cordialement,

le modérateur.

Cellee - 17/12/2019 à 12h28

Merci énormément pour votre reponse! Je pense que je psychote pour rien, surtout que j’ai fumé alors que je n’etais pas à 100% de mon moral.

Qu’entendez vous par « quelques jours »? Enfait je ne sais pas si c’est du au thc encore présent dans mon corps (5j apres?) ou si cela m’a atteind au niveau psychologique ( et je me suis, je pense, beaucoup fait monter la tete avec d’autres forum ou des gens disent qu’ils restent perdu plusieurs mois voirs année).
Je suis de nature anxieux, et cela à peut etre jouer! En tout cas j’irai voir un psychologue pour essayer de sortir ce stress que j’ai en moi ( quand je dis pas 100% heureux, c’est je pense des problemes normaux d’une personne de 20ans, du style rupture, appréhension enorme de l’avenir et du passage à l’age adulte etc)

Moderateur - 17/12/2019 à 12h52

Merci pour votre réponse.

Je ne dis pas "quelques jours" mais que cela "risque de durer un peu". Les sensations étranges éprouvées suite à un bad trip peuvent se manifester encore occasionnellement plusieurs mois après le bad trip. Il en va de même avec l'anxiété, qui elle peut être plus tenace. Mais cela peut aussi durer bien moins longtemps (quelques semaines) et cela dépend précisément de chaque personne et des activités qu'elle entreprend.

Cela n'est pas dépendant de la présence de THC dans votre corps et c'est surtout psychologique (sans pour autant être une "atteinte" dans le sens d'une "maladie" ). Si vous êtes de nature anxieuse alors vous êtes un terrain favorable pour vous poser mille questions et vous angoisser suite à cet événement traumatisant. C'est ce qu'il faut essayer de ne pas faire. D'où notre conseil de laisser couler les sensations et pensées anxieuses plutôt que d'y résister. Elle passent ainsi plus vite et vous ne les alimentez pas.

Cordialement,

le modérateur.

Cosanostra - 28/06/2020 à 21h56

Bonjour, est ce passer? Car j’ai les meme sensations

Vava - 11/02/2021 à 04h34

Bonsoir oui j’aimerais savoir aussi si c’est passé
Cellee

Ben64 - 11/02/2021 à 09h52

Salut a tous moi ça a duré plusieurs mois et vous ?

Cellee - 11/02/2021 à 11h17

Bonjour a tous. Je vais mieux, voir meme je n’ai plus rien du tout, je peux vous expliquer clairement comment j’en suis arrivé la.
Tout d’abord, cela a commencé donc vers decembre 2019 et finit cet été environ mais attention, cela ne part pas d’un coup mais vraiment petit à petit.
Si il vous arrive la meme chose, c’est que de base il y a quelquchose qui ne va pas, un maletre a l’intérieur de vous (anxiété, probleme de famille qui vous stressr, pb de socialisation etc pleins de chose sourcent de stress). Retenez que c’est juste du stress qui s’exprime sous cette forme. J’ai fait un travail sur moi, avant que cela m’arrive je n’etais pas heureux dans ma vie (et je ne le savais pas). Deja j’ai arrêté de fumer (cigarettes + joint) c’est IMPÉRATIF (vous êtes pas fait pour ca si cela vous arrive). Ensuite sortez, voyez des gens (je sais que c’est dur mais rester chez vous cela vous focus sur ca et avec le covid aussi pas facile), lancez vous dans un projet qui vous tiens (moi j’ai créé mon groupe de musique, et je me suis remis au sport, course a pied très utile. Ne faites pas les choses pour semblant « parce qu’il faut que je guérisse » faites le car vous en avez envie et parce que vous voulez etre plus heureux dans vos vie. Vous pouvez aussi vous trouver une copine/copain (elle m’a rendu enormement heureux. Ah et aussi, ca peut paraître dur a croire, mais je n’ai pas bu une goutte d’alcool entre janvier et juin (l’alcool est une substance psychotrope comme le cannabis mais avec des effets différents biensur, donc pour le moment a proscrire tant que vous ne vous sentez pas mieux). Vous irez mieux c’est obligé, personne ne reste dans cet état ceux qui le disent (en j’en ai vu pleins) vous mentent ou de bases sont desiquilibres depuis l’enfance. Faites ce que j’ai dit, et la vie pour vous sera encore plus belle. Pour moi cette déréalisation/dépersonnalisation a littéralement été ce qu’il fallait, le declic pour que maintenant je sois plus heureux.
Bisous prenez soin de vous, et kiffez la vie. Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas.

Ben64 - 11/02/2021 à 14h29

Cc tu avais quoi comme symptômes ou effets pendant tout ce temps ? Avez tu des douleurs etc...

Ben64 - 11/02/2021 à 14h29

Et aussi comment tu t'es aperçu que cela disparaissais ?

Répondre au fil Retour