Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

S.o.s

Par Profil supprimé

Je m'appelle Sarah et j'ai 21 ans je suis en couple depuis près de 3 an avec un fumeur de cannabis et je ne supporte plus son addiction. En effet, je retrouve énormément d'effets secondaires chez mon ami qui fume depuis 5 ans, démotivation et irritation de sa part font partie de mon quotidien. Je suis un peu découragée car mon ami ne montre aucune volonté pour s'arrêter, je sais que cela doit venir de lui mais le problème est que l'on voudrait s'installer ensemble et je ne suis pas rassurée quant aux dépenses que nous ne pourrions pas assurer entre sa fume et un loyer, des factures, etc...
Autre point important: énormément de nos voisins, tous ses amis et presque tous ses collègues de travail fument également le cannabis, comment être sûre qu'il ne sera pas constamment influencée ?
j'ai très souvent l'impression de passer après "son shit" et j'aimerais vraiment avoir des réponses à mes questions car je perds patience et je dois avouer que j'ai honte d'être avec un drogué ...merci d'avance !

Fil précédent Fil suivant

3 réponses


Profil supprimé - 18/01/2011 à 16h06

Bonjour, je suis le modérateur des forums et je constate que pour l'instant vous n'avez pas obtenu de réponses d'autres Internautes. En attendant voici ce que l'on peut dire de votre situation d'un point de vue professionnel...

Comme vous le dites, la volonté d'arrêter doit venir de votre ami. Mais comme vous le constatez aussi, l'entourage peut jouer un rôle important et négatif tant dans la continuation d'une consommation que dans une rechute au cas où il arrêterait. Les fumeurs de cannabis dépendants qui réussissent à arrêter doivent assez souvent couper les ponts avec leurs amis de "fume". Là aussi c'est une décision qu'ils prennent et qui dépend d'eux. Mais c'est sans doute une condition nécessaire à la réussite car il est difficile de tenir lorsqu'on est tenté sans arrêt.

Quant à votre impression de passer après le shit, elle semble confirmer l'hypothèse qu'il est bien dépendant à celui-ci. C'est en tout cas ce que ressentent souvent les conjoints d'une personne dépendante à la drogue, quelle qu'elle soit.

Nous pensons donc que vos interrogations sur l'idée de partager votre vie avec lui sont légitimes. Quels efforts, quels sacrifices est-il prêt à faire pour que vous viviez ensemble ?
Une piste de travail pourrait être que vous fassiez appel tous les deux à une thérapie de couple, pour essayer qu'un tiers vous aide à clarifier vos positions respectives et ce qu'il est possible ou non de construire ensemble.

En tout cas votre ami et vous-même pouvez trouver conseil auprès des "consultations jeunes consommateurs", qui reçoivent aussi l'entourage, indépendamment de la personne consommatrice de drogue. C'est gratuit et anonyme et vous pouvez utiliser notre rubrique "S'orienter" pour trouver des adresses près de chez vous. Notre ligne téléphonique est aussi gratuite et anonyme, vous pouvez nous appeler pour en parler entre 8h et 2h tous les jours au 0 800 23 13 13.

Bonne continuation, bon courage.

Profil supprimé - 01/02/2011 à 17h28

Bonjour Sarah, tu as raison d'être inquiète, je vis depuis 1 an avec un fumeur régulier de cannabis, et également alcoolique, car généralement l'un ne va pas sans l'autre. Et le quotidien est très difficile, le cannabis le rend irritable, agressif et paranoiaque, de plus cela coute très cher, il est tout le temps à découvert et je paie tout toute seule. Mon compagnon veut arrêter régulièrement mais c'est très dur. Si ton ami n'a même pas conscience qu'il est drogué et dépendant et que pour lui son comportement est "normal", il ne fera rien pour changer et il profitera de toi financièrement, ta meilleure chance pour le moment et de continuer à vivre chacun de votre coté, crois-moi sutout ne vous installés pas ensemble. Bon courage.

Loulou - 13/12/2020 à 09h44

Bonjour
Mon fils est addict a la cocaïne.
Il m a tout volé
J ai besoin d aide.
Il a besoin d aide.
J espère trouver des conseils, des adresses car en meuse très compliqué de trouver des structures adéquates.

Répondre au fil Retour