Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Traiter la morphine pour compenser les douleurs d'une hernie discale

Par Baptiste

Bonsoir, Ça va faire un mois tout juste que je prends de la morphine pour attenuer les douleurs de mon hernie discale sur l'étage L4-L5. À départ, j'avais commencé avec des médicaments plus légers mais qui se sont révélés inefficace pour stopper la douleur. Depuis une semaine, je vois les effets secondaires et le manque apparaître. J'ai effet fait ma première prise de panique vendredi soir. Et à présent je ressens le manque. Mon hernie discale risque de mettre du temps à se resorber. Que dois-je faire selon vous ? Si je diminue ou j'arrête, les douleurs risquent d'être insupportables. Si je continue, je risque d être addict.

Mise en ligne le 01/03/2021

Bonjour, 

Nous comprenons tout à fat que le sevrage de la morphine puisse être difficile à envisager. Il entraine effectivement une période de sevrage d'une dizaine de jours dont les effets peuvent être très intenses surtout dans le cadre d'un arrêt brutal (douleurs musculaires, diarhées, transpiration, etc). Lors d'une diminution progressive, les effets de manque sont plus atténués et donc peuvent être plus faciles à supporter.

Le mieux serait d'en discuter avec le médecin qui vous prescrit ces anti-douleurs afin de réflechir avec lui à la possibilité d'une diminution echelonnée jusqu'à un arrêt total. 

Durant toute la durée du sevrage/de la diminution, nous vous suggérons prendre des bains/douches bien chauds pour diminuer les effets du manque. 

Bon courage à vous,  

Retour à la liste