Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Le fil de discussion pour les femmes

Par Drogues info service

92 réponses


Lolarun - 23/12/2020 à 02h08

Au modérateur du forum.

J'avais créé un fil de discution racontant mon histoire d'adiction à la cocaïne. J'ai besoin de communiquer avec quelqu'un. J'ai reçu un mail de confirmation de publication de mon témoignage, mais je le cherche et j'ai l'impression qu'il n'a pas été finalement publié.

Combien de temps prennent les messages à être publiés ? C'est tellement frustrant de ne pas pouvoir discuter en instantané avec quelqu'un qui est conecté au même temps. Car quand on se connecte, c'est parceque on a envie de communiquer et échanger parce que c'est dur.
Pourquoi ne pas faire ce forum instantané. C'est quoi la crainte ?

En tous cas, j'ai besoin de parler à quelqu'un. J'ai tellement peur du craving et sevrage de la cocaïne. Je me sens très fragile et je veux pas souffrir, je ne tiendrai la souffrance, c'est sûr. J'ai besoin de conseils. J'ai quelques réflections que j'ai écrit dans le fil d'actualité qui s'intitule je n'arrive pas à arrêter la cocaïne.


Merci si quelqu'un est dans les parages et peu m'aider !

Moderateur - 23/12/2020 à 09h13

Bonjour Lolarun,


Nous n'avons pas de témoignage laissé de côté. Nous sommes désolés si le vôtre s'est perdu. N'hésitez pas à le réécrire ou à rejoindre une discussion existante. Nous avons vu que vous avez répondu à SuperChauve. C'est un premier pas.

Sur ce forum, les messages sont mis en ligne après relecture par le modérateur ou la modératrice. Cette lecture avant la mise en ligne offre une garantie de sécurité et de qualité des échanges. Les messages à caractère publicitaires et commerciaux, les messages de charlatan, incitatifs ou insultants sont ainsi filtrés. ceci offre un cadre d'échange plus serein et posé;
Il est vrai que ce processus retarde les mises en ligne de quelques minutes en journée à quelques heures en soirée voire quelques jours durant les week-end. Nous sommes désolés si ce rythme ne vous convient pas.

Si, en complément de ces échanges avec des pairs, vous avez besoin de parler avec des écoutants de Drogues info service, n'hésitez pas à les contacter par téléphone au 0800 23 13 13. Ils vous répondent tous les jours de l'année ( y compris les jours fériés) de 8h à 2h du matin. Vous pouvez aussi, si vous préférez l'écrit, les contacter par chat, via ce site. Ils vous accueilleront avec bienveillance et sans jugement et tenteront de voir avec vous quelles sont les solutions les plus adaptées à votre situation.

Nous vous souhaitons bon courage

L'équipe de modération

attentifs - 06/01/2021 à 19h13

Solo 222

suite au message de facilarretcanna je suis tout à fait d accord avec cette personne et pour la proposition d'une thérapeute. sa serait pas mal pour ton aide si tu te sent seule. En plus sa te permettrait de parler de ta situation de couple et de ta conso au cannabis avec un professionnelle.

Bon courage à vous et bonne continuation pour vous la suite.

Ahmonie - 09/01/2021 à 19h22

Bonjour,
J'aimerais arrêter de fumer du cannabis que je consomme quotidiennement depuis mes 14ans et j'en ai 30 actuellement. Je voulais savoir si toutes les personnes qui ont arrêté ont des symptômes de manque ? Actuellement en emploi, (je travaille avec des personnes vulnérables), je me demande si c'est le bon moment ou si je devrais attendre mes vacances en février ?
Merci de vos réponses pas avance

Mbella30 - 05/03/2021 à 17h49

Salut tout le monde . Je suis mineure et je consomme tres tres tres rarement du canabis 10 fois dans toute ma vie et seulement a des anniversaire ou en regroupements avec des amis pour rigoler .Dans 3 mois et quelque jours je me fait fait operer des dent de sagesse . Je compte areter a partir aujourd'hui ma consommation. Mais j'ai peur d etre juger par l'anesthésiste et surtout j'ai peur . Pouvrz vous me rassurer ?

XXtentacion - 27/03/2021 à 02h22

Salut Mbella30, juste pour te dire que tu peux avoir, selon mon expérience, confiance en le personnel médical pour exprimer tes angoisses par rapport à la drogue.
L'addiction est une maladie, et les médecins soignent les maladies.
Et les proches ne devraient pas juger une maladie, alors ne te sens jamais honteuse de vouloir prendre soin de ton esprit et de ton corps en réglant une quelqueconque addiction.
Bisoux et bonne chance!

Dory - 02/04/2021 à 05h39

Bonjour à tous ,

Je suis une femme de 30ans et je suis consommatrice de cannabis depuis 10 ans. Je fume 5gr par semaine et je commence la matin jusqu'au soir. J'ai réussi à arrêter une première fois il y a 4ans pendant 7 mois. J'avais été voir mon médecin et il m'avait donné un traitement ( de quoi me détendre et dormir) mais je me souviens de l'état de manque dans lequel j'étais pendant plusieurs semaines, mais j'avais réussi ( un exploit pour moi) .

Je regrette vraiment d'être retombé dedans, je sens que ma santé se dégrade. Cette dernière semaine j'ai commencé à faire des crises d'angoisse alors que je fume toujours , J'ai peur pour ma santé physique et mentale. Je dors très peu , je mange très peu et le peu que je mange je le vomis, je tremble et j'ai des sueurs froides.

Du coup me voilà avec une toute nouvelle volonté d'arrêter le cannabis !! J'ai rendez vous aujourd'hui avec un médecin pour avoir de nouveau de l'aide. Je sais que ça va être très dur d'arrêter, mon copain me soutient dans ma démarches mais je stresse qu'il prenne peur de me voir en état de manque et de pas pouvoir gérer.

J'ai cherché un groupe de parole dans ma région pour les personnes en sevrage comme moi ou des personnes qui ont déjà arrêté depuis longtemps mais ça n'existe pas apparemment , c'est pour ça que je viens demander votre aide , votre avis.

J'aimerais savoir comment vous faites pour gérer le manque ? Quelles sont vos activités , ce qui vous aide le plus et le moins ? Lire un livre , sortir vous balader ? Ça m'aiderait beaucoup.

Je remercie les personnes qui prendront le temps de me lire et de m'aider . Sachez que nous devons nous serrez les coudes. C'est plus facile d'arrêter a plusieurs que seule , donc j'accepterais volontier de trouver un ou une correspondante pour des discutions plus fréquente.

A bientôt j'espère !


amelita - 02/04/2021 à 11h31

Salut Dory,
Tu peux aller à des réunions Narcotiques Anonymes, en salle ou bien sur internet. Il y en a plusieurs par jour sur zoom, en virtuel. Tu pourras parler de tes difficultés et rencontrer d'autres dépendants en rétablissement et motivés pour s'entraider et vivre clean happy
De mon côté, ça fait 8 mois que j'ai arrêté de consommer cannabis et cigarettes grâce au programme de NA et en pratiquant la méditation, la marche, la course à pieds, le yoga, l'hypnose, la prière et une psychothérapie en début de clean.
Je médite beaucoup car je trouve que la sensation de détente ressemble à la défonce des joints. Et maintenant, je réalise que je suis une personne très anxieuse, qui a besoin de beaucoup de relaxation pour vivre et supporter le stress du quotidien. Pour moi, consommer n'est plus une option, car je préfère respirer l'air pur.
Bon courage ! Tu l'as déjà fait et tu peux le refaire, en faisant passer ton rétablissement avant tout, même ton compagnon. C'est ta vie que tu vas sauver, alors pense à toi, reste positive et ça va aller. S'il t'aime, ton compagnon sera fier de toi et il t'encouragera à persister, même en voyant ton état de manque. Moi, j'avais peur que ma fille de 20 ans réagisse mal, mais en fait, elle m'encourage et elle est fière de moi. Notre relation s'est améliorée avec le clean et je suis plus disponible pour elle.
Bon rétablissement et surtout plein de courage !!!
Amelita

Moderateur - 02/04/2021 à 16h47

Bonjour Dory,

J'ai une question pour vous : avez-vous remarqué si les symptômes que vous rencontrez aujourd'hui sont soulagés lorsque vous prenez un bain chaud ou une douche chaude ?

Sinon je ne peux qu'appuyer les propos d'Amelita et vous encourager à suivre ses conseils, adaptés à votre situation. En parler, trouver des activités alternatives de soutien et qui vous procurent du plaisir c'est important.

Peut-être puis-je vous conseiller aussi de prendre contact avec un CSAPA (Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie) pour être aidée par des professionnels des addictions ? Les consultations sont gratuites. Appelez notre ligne Drogues info service si vous souhaitez des adresses.

Enfin n'hésitez-pas à créer votre propre fil de discussion aussi dans le forum. Cela vous donnera peut-être un peu plus de visibilité pour des réponses. Cependant je dois dire que la réponse d'Amelita contient déjà beaucoup de bonnes informations happy

Courage, nous sommes à votre disposition pour vous écouter et vous accompagner dans votre sevrage.

N'hésitez pas à nous raconter comment cela se passe.

Cordialement,

le modérateur.

Répondre au fil Retour