Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

mon mari prend de la cocaïne cela joue sur notre vie de couple et sur nos enfants aidez moi!!!!

Par lolitadu40

23 réponses


lolitadu40 - 05/11/2018 à 10h55

Bonjour ogdmc1234
Déjà pour commencer tu n'étais pas incrusté je pense qu'on est tous dans la même situation étant inscrite sur ce forum. J'aimerais pouvoir t'aider ce que je peux te dire cette vous avez que 17 ans. Je te dis ton copain il est jeune et envie de faire la fête bien sûr ce n'est pas une raison pour prendre tout et n'importe quoi comme truc parce que malheureusement quand on commence comme ça on sait déjà comment va finir. si il en prenait que pour des occasions et encore à 17 ans je trouve dommage de gâcher sa vie avec de la merde comme ça. Étant jeune moi-même j'ai beaucoup fumé j'ai dû arrêter parce que j'ai fait pas mal de bêtises qui m'ont mis des contrôle judiciaire et des contrôles urinaires tous les mois et je suis contente que tu Sam sont arrivés j'avais ton âge j'ai partout j'ai un joint depuis. À ton âge c'est compliqué parce qu'un mec va toujours préféré les sorties et ses potes plutôt qu'à sa copine c'est malheureux mais c'est comme ça. Pose-toi les bonnes questions est-ce que ça vaut le coup que tu restes avec une personne qui passe ses journées à se défoncer je pense que si tu es venu sur ce site nous raconter ton histoire c'est que tu mérites beaucoup mieux que ça. je ne suis pas là pour te juger et juger qui que ce soit et si sa propre famille en a rien à faire ce n'est pas toi qui va pouvoir l'aider. Tu as que 17 ans tu as toute la vie devant toi et c'est maintenant qu'il faut que tu la trace parle avec ton ami parle-lui de ton ressenti de tout ce que tu penses de ces sorties de la drogue de votre futur à vous que tu souffres de cette situation que tu aimerais qu'il arrête ralentir au début même si le fait de ralentir n'est pas forcément une manière de se soigner. Parle avec lui poussé entre quatre z'yeux sans qu'il n'ait fumer de joint ou quoi que ce soit c'est la première des choses à faire. Je ne suis pas psychologue mais si tu as besoin de parler n'hésite pas à répondre

Chanelle940 - 22/11/2018 à 21h12


Après avoir lu vos témoignages je me retrouve un peu dans celui de kenzasen.
Je suis desesperée ce soir après une énième dispute avec mon conjoint.
Ca fait deux ans que nous sommes ensemble, et j'ai su dès le début par une amie en commun que mon conjoint avait déjà consommé de la cocaine, cette information m'avait destabilisé et j'ai voulu mettre fin à la relation (cela faisait une semaine à peine qu'on se fréquentait). Mais il m'a dis à l'époque que il avait déjà juste essayer mais qu'il n'en prenait plus, je l'ai cru. Les mois ont passé et voyant quelque fois son comportement un peu lunatique le doute est revenue, je lui ai dis que si jamais il touchais à ça, je le quittais, il m'a alors juré qu'il n'en consommais plus depuis un bon bout de temps et que je n'avais plus à m'inquiéter sur le sujet. A ce moment là nous vivions pas encore ensemble alors je l'ai cru, c'est vrai que parfois il était un peu surexcité mais je mettais ça sur le compte de sa personnalité un peu excentrique.

Les choses se sont compliqués lorsque nous avons emménagés ensemble en Mars dernier, vivant ensemble au quotidien je remarquais parfois chez lui des comportements douteux: insomniaque (il ne se couchait pas avant 4/5h du matin, perte d'appetit et perte de poids ( - 10kg sur la balance), mouchage intensif, saignement de nez, délire paranoiaque (il pensait tout le temps que je le trompais) et j'en passe... je lui ai alors refait part de mes doutes mais il devenait agressif dès qu'on abordais ce sujet , jusqu'à un soir ou après une énième dispute où il m'accusait de le tromper ( il était entré dans une crise de paranoia incontrôlable), il à défoncé la porte de notre de chambre à coup de poing, m'a insulté de tous les noms, je lui ai alors mis une claque pour se calmer mais je n'aurais pas du car il m'a frappé violemment et m'a jeter au sol ... voyant qu'il ne se calmait pas j'ai appeler la police car j'ai eu peur pour ma vie, une fois la police sur place il s'est calmé.

Ce fût la première fois en deux ans que je le voyait dans cet état, j'ai alors décidé de lui faire faire un test urinaire pour detecter si oui ou non il prenait de la coke (car selon moi c'etait ça qui le rendait agressif), il à bien sûr refusé de faire ce test en me disant qu'il n'en consommait pas et qu'il n'avait pas à faire un test pour me le prouver, mais je n'ai pas lacher le morceau... il s'est enfin décidé à le faire après 3 jours de négociations intenses, et le test s'est révélé POSITIF.
C'est alors qu'il m'a tout déballé, il m'a dis qu'il n'avais jamais arrêté d'en prendre, qu'il en consomme tous les jours voir plusieurs fois par jour et que ça l'aide à rester en forme dans son travail (il est gérant d'entreprise). Je suis tombé de très haut, car il m'a menti durant tout ce temps... il 'a reconnu avoir un pb d'addiction envers cette substance, et m'a dis qu'il voulais essayer de diminuer puis arrêter tout seul, mais que dans le cas où il échouerait il serait d'accord pour faire appel à un addictologue. J'ai accepté, j'ai essayé de lui faire confiance de lui laisser le temps. Cette histoire c'était il y à deux mois.

Depuis, il n'a malheureusement pas diminuer mais augmenter sa consommation, pas plus tard que ce week-end nous sommes sortie en soirée avec un coupe d'amis, je lui ai fait promettre dans la voiture en y allant de ne pas prendre cette merde, je voulais être rassuré. Il m'a dis qu'il n'en avait pas sur lui de toute manière mais sur un ton agacé.
Pendant la soirée j'ai remarqué à son comportement qu'il en avait pris car il n'arrêtait pas de se toucher le nez, de plus il était dans un état de surexcitation sans compter les verres d 'alcool qui n'arrêtait pas de s'envoyer, il m'a foutu la honte devant nos amis.... excédé je lui ai demandé s'il en avait pris, et il n'a pas nié. Je me suis sentie une nouvelle fois trahie, de plus il a bu jusqu'à s'en rendre malade jusqu'à vomir, depuis quelques temps les sorties que l'on fait se soldent toutes de cette manière comme si il profitait de l'occasion pour se foutre en l'air.

Il y à de ça deux mois il était determiné à s'en sortir, il voulais qu'on s'engage officiellement (mariage) et me parlais d'avoir un bébé... on avait même commencé les essai bébé mais suite à des petits pb de santé j'ai du interrompre les essais temporairement. Je me dis que c'est peut-être un signe que c'etait pas le bon moment ni le bon mec.. j'ai 30 ans jamais marié pas d'enfant, avant lui j'ai eu des histoires qui n'ont pas fonctionné et quand je l'ai rencontré j'étais heureuse de me dire que j'avais enfin trouvé le bon car mis à part cette histoire de cocaine il à de réelles qualités.

Suite à la soirée , je me suis muré dans le silence, fatiguée des promesses non tenues, des mensonges.. je me sens trahie, j'ai essayé de lui en faire part , je suis à bout il m'a même vu en pleurer , mais il minimise les choses. Selon lui je dramatise trop, et il dis que je ne fais rien pour l'aider que ce n'est pas en agissant comme ça que ça va lui donner envie de changer. Il refuse d'aller voir un spécialiste, il me dis que le 1er decembre il arrête definitivement, et il me demande de lui faire confiance là dessus. Mais moi je n'ai plus confiance j'ai peur de perdre mon temps avec lui, peur de construire des choses et de regretter après si jamais il rechute...

Je ne sais plus quoi penser ni quoi faire, si vous avez des conseils je suis preneuse, merci de m'avoir lu.

cliviarose - 24/11/2018 à 00h43

bonsoir tout le monde ; on faisant les recherches sur les drogues autant que futur docteur naturopathe sur le sujet de bien -être du cerveau ; voilà j 'ai eu l 'occasion d 'aider des jeunes toxicomanes de toutes sortes de
droques; une fois j 'ai réussi avec deux jeunes avec la cocaïne ; autant que musulmane . le cerveau de chaque personne est particulier en plus complexe.
personnellement j 'ai arrêter une relation à cause de la cigarette dans son début ; et sans regret bien les sentiments que j 'ai pour lui . après une deuxième chance bien sur; difficile de tenir avec un toxicomane .

Steony - 24/11/2018 à 12h22

Chanel940 je me retrouve tellement dans ton histoire sauf que mon j’ai eu 2 enfants avec lui que j’ai acheté un appart avec lui et pendant tout ce temps je n’en me suis pas aperçue de tout ça ... enfin oui mais bien trop tard ... ça fait 10 que je suis avec et 3 ans de lutte contre cette merde , trop ans de mensonges de promesses de violence ( pas physique) mais psychologique et c st très difficile . Aujourd hui je suis dans la phase de séparation dans ma tête uniquement je cherche des solutions pour moi pour mes enfants mais plus pour lui parce que pour lui j’ai donné énormément et je me suis bien rendue compte par la force des choses que tant qu’il continuera à se mentir à lui même il ne s’en sortira pas. Je l’aime plus que tout plus que moi même ( et mes cicatrices internes peuvent faire foie de ce que je dis) je me suis sacrifié pour lui mais je n’en peux plus j’ai peur de regretter tout ça parce que quand il est dans son état normal c est un homme tellement génial mais ces crises me rendent malade je saigne à l’intérieur à chaque mensonges à chaques doutes et surtout à chaque mensonges de sa part parce qu’il ne veux pas avouer ce que je sais. J’ai tellement rêver de le sauver pour lui même et pour notre famille mais il ne veux pas s’en sortir même s’il va voir un addictilogue même si ces belles paroles sortent de sa bouche il est faible face à ça et je dois penser à moi. C’est malheureux de tout gâcher à cause de ça j’en suis consciente mais pas lui. Je me dis aussi que peut être tout perdre pour de bon le fera peut être réagir et que l’amour est fort donc tout est possible .... il ne me crois pas capable de partir et de quitter notre cadre de vie pour me retrouver en galère sans lui mais ma tranquillité d’esprit dans la vie de tous les jours vaut bien plus que tout pour moi et mes petits. Voilà c est difficile mais faut pas se mentir les toxicos et les toxicos ne sont pas dans le même monde et la vie est courte et on en a qu’une et surtout en tant que maman on se doit d’etre Forte pour les protéger et les mettre à l’abri de tout cadre instable.

LN26 - 25/11/2018 à 15h30

Ton histoire n'est pas la mienne mais les mensonges, les disputes, les espoirs d’arrêts déçus...tout ça me parle et en lisant ce forum on a l'impression que malheureusement dans l'addiction c'est presque banal.
Ton mec est sans doute un mec avec plein de qualités et sensible, mais il n'a pas pris le meilleur chemin pour canaliser sa sensibilité. Aujourd'hui il n'est plus maitre de lui. Il est un pantin manipulé par la poudre. Par rapport à ce que tu racontes on voit que sa volonté et son cerveau sont très imprégnés par la cocaine. Arrêter seul c'est difficile voir impossible. Fais attention à toi et à ne pas t'épuiser à essayer de lui ouvrir les yeux. Il n'y a que lui qui peut avoir envie d'arrêter. L'amour ne peut pas tout. Si tu lâches ne culpabilise pas, la seule coupable c'est la cocaïne et sauver ta peau c'est déjà ça que la cocaïne n'aura pas gagné.

Kenzasen - 27/11/2018 à 16h16

Bonjour à tous,
Mon dieu que c est dur !!
Je lis vos messages et je me.rends comptes qu on vit toutes la même galère!!
Je suis au courant de son addiction depuis moins de 3 mois et je pense avoir déjà tout essayé mais sans aucun succès.
Résultat: il est super agressif, ne veut plus communiquer, ment en permanence, dédramatiser la situation ...
Et moi : je suis plus effondrée que jamais, je suis au bord de la dépression si ce n est déjà le cas... je n ai plus goût a rien.. je vis dans un malheur permanent.
Mais jusqu a quand ?
Ce qui me retient maintenant x est mon fils et ma volonté d avoir un 2eme enfant.
N y a t il pas de temoignage de quelqu un qui s en est sorti ? Me direz vous que ces gens là ne sont pas sur ce genre de forum...
Je ne sais absolument plus quoi faire... d ou puiser la force de continuer alors que cela ne fait que 3 mois.
Une longue vie de malheur m attend ?

lolitadu40 - 27/11/2018 à 19h11

Bonjour les filles
C'est vraiment désolant devoir toutes ces femmes qui se battent pour essayer de sauver leur conjoint. Moi j'étais revenu vers vous en vous explique un peu ma situation pour celles qui ont vu mes commentaires effectivement je m'aperçois que même si l'arrêter l'Hérault et le crack pourtant il a fait 10 mois de prison il est sous méthadone et Monsieur aperçue il y a quelques temps que les symptômes de la cocaïne avait réapparu. je l'ai aidé pendant 15 ans j'ai tout essayé je suis parti il n'a pas changé ça s'est empire et il a fait de la prison je pensais que tout allait bien il est sous méthadone depuis qu'il est sorti et il était déjà en prison. Comme quoi nous en tant que femme on peut rien faire c'est dans leur cerveau c'est comme ça cette merde est plus fort que tout. Dans mon cas je l'ai hébergé quand il est sorti de prison et là il est en train de finir son appartement et il va partir je ne laisserai pas de deuxième chance je ne veux même pas revivre ne serait-ce que un jour ni une heure de ce que j'ai vécu pendant les 15 dernières années où nous étions ensemble. Je souhaite beaucoup de courage mais en restant avec vos hommes même si je sais que c'est très dur vous n'arriverez jamais avancer dans votre vie il faut du courage du Grand ça c'est sûr je peux vous dire que j'ai pleuré plus d'une fois . Je souhaite plein de courage

Manouchka - 27/11/2018 à 23h04

Bonjour kenzasen,

Non ce n est pas facile d être femme de toxicoman,moi aussi il a pris pdt 3 mois de la coc en me mentant régulièrement.je lui en veux beaucoup et ma confiance sera difficile à regagner.
La ça fait 1 semaine qu il na rien pris, il est sous valium et zoplicone mtn et on se fait suivre tous les 2 dans un centre addicto..J ai finie en dépression et je suis sous médoc mtn,je crois que c est ça qui lui a fait ouvrir les yeux!
Il y a 2 semaines, j étais tlmt à bout que je les taper! Jamais je me serais imaginer ça,moi qui suit pas bagareuse du tout.
Est ce que tu as du monde vers qui te tourner pour en parler ?
Vois avec ton médecin traitant si tu sent que tu flanche et qu il n y a pas de centre addicto chez toi.
Après je sais pas si mon homme va recommencer,1 semaine c est pas grand chose même si c est un bon début sachant qu il tenait 2 jours à chaque fois.
Mais on a vu 4 addicto différents,il s est même fait interner en centre addicto a l hôpital à sa demande mais il s est enfui au bout de 4 jours parce qu'il avait craquer et ma jurer à pls reprise qu il avait arrêter alors que non.
Pour ma part quand l autre flanche ou ne vas pas bien je me dois d être la pour l aider,ce n est pas dans ma nature de baisser les bras même si à pls reprises j avais envie de tout lâcher et me barrer le plus loin possible,je me suis toujours ressaisi..
A toi de voir sil veut vrt s en sortir ou si ce mode de vie lui convient, si tu serais prête à dormir ailleurs 2 3 jours pour lui faire comprendre que tu n acceptes pas cette situation.

Mon homme ma dit il y a 2 jours que moi et sa mère on s y prenaient mal avec lui parce qu on faisait que lui faire la moral et ça lui donnait encore plus envie de taper et que les autres n etaient pas comme ça.mais comme dit,on a pas le mode d emploi et on gere comme on peut!

Je te souhaite bien du courage, n hésite pas si tu veux te confier
Emmanuelle

Steony - 08/12/2018 à 21h23

Bonjour à toutes ...
Je reviens un peu vous donner des nouvelles ...
Il a encore craqué et cette fois ci je n’ai pas insisté pour lui faire faire un test urinaire j’ai juste fais la gueule en lui disant que de toute façon son simple refus me donner le résultat ... une semaine de gueule a pas se parler et il a finalement avouer qu’il continuait à en prendre occasionnellement et qu’il était comme ça à moi d’accpeter Ou pas ?! La blague !! Après 3 ans de lutte je dois me poser la question mnt ? Avec toutes ces attentes ? Ses promesses ? Avec tout ce qu’il m’a fait vivre ?....mais il n n’empêche que je suis tjs la ... je sais que je ne vais pas survivre à cette relation toxique je sais que je suis malheureuse mais c est le père de mes enfants et eux ne se rendent compte de rien ils ne comprendront pas et si je pars ça sera la porte ouverte à tout ... il en profitera pour descendre tout en bas .... je veux qu’il s’en sorte j’ai tout fait pour mais j’avais pas pris en considération tous les changements que ça allait engendrer aussi ... à chaque fois que je le sens « pas lui «  je m’imagine qu’il en a pris mais ça ne pourrai pas être juste un changement de comportement du au manque ? Il arrive encore à me faire douter et ce qui me fait le plus de mal ce sont les mensonges ... le pire c est que je lui ai dit des milliers de fois que j’accepterais s’il me dit qu’il a craqué c est normal on s’y attend dans un processus de guérison mais non à chaque fois il ment ! C est juste invivable et insupportable d’avoir son mari qui vous mends en permanence et sur qui vous ne pouvez plus avoir confiance ... je souffre tellement de ça ... j’ai besoin d’aide pour me donner la force de dire stop et de me sauver mais je sais que je ne peux compter que sur moi même .... cette drogue est un poison pas seulement pour le corps mais pour tout ... désolée du pavé ... ma bouteille est lancé

Répondre au fil Retour