Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

consommation de cannabis

Par melyval

Bonjour, je suis avec mon conjoint depuis 12 ans, et quand je l'ai connu il fumait déjà, au début je ne lui disait rien, un jour cela ma prit la tête car à le voir tout le défoncé c'est chiant puis surtout que lui a deux addictions alcool et cannabis, donc j'ai joué le rôle de "police" en lui disant "non fais pas ci, non fais pas ça" puis on en est venu a s'insulter, lui à mal me parler puis il a des paroles très blessantes donc c'est vite destabilisant. Un jour j'ai fait une crise d'angoisse s'était la première fois que cela m'arrivait, puis sa mère est venue elle ma apaisé mais il est devenu disons incontrôlable il voulait prendre la voiture sachant qu'il avait bu et fumer on l'a empêcher, les gendarmes sont venus à la maison et ont discuté avec lui et finalement les pompiers sont venus et l'ont emmener a l'hôpital cadillac. Depuis il dit que c'est de ma faute, en faîte chaque fois que je lui fait une remarque sur ses consommations il trouve le moyen de dire que je cherche les histoires, nous avons eu une petite fille et rien à changer il m'a même bousculer étant enceinte il a continuer a s'alcooliser. Au fil du temps j'ai moi-même réussi a lui faire changer de boisson petit à petit mais le plus problématique c'est le cannabis il ne fais pas passer sa famille avant le cannabis. Au jour d'aujourd'hui il est suivi mais clairement il ne veut pas arrêter. Ma question c'est : comment on fait pour se sortir de cette spirale qui est devenu un enfer au quotidien?

Mise en ligne le 16/03/2021

Bonjour,

D'après le récit que vous nous livrez, il semble que votre relation de couple se soit grandement dégradée dès lors que vous avez avez demandé à votre conjoint de se remettre en question sur ses usages d'alcool et de cannabis. Vous estimez ses consommations comme problématiques et à l'origine de vos différends, souhaiteriez qu'il arrête, supposant probablement que cela apaiserait vos relations, apparemment il ne partage pas cette idée et dit ne pas vouloir cesser de consommer.

Nous ne savons pas dans quel cadre est suivi votre conjoint (addictologie, psychiatrie...) ni s'il l'est volontairement ou de manière contrainte. Quoi qu'il en soit, pour arrêter de fumer comme de boire, il est impératif qu'il le veuille lui même et qu'il s'y emploie activement, que cela ait un intérêt pour lui, aucun professionnel n'aura la capacité de le faire arrêter malgré lui. Si de votre côté vous ressentez le besoin d'être soutenue et conseillée devant son opposition et la manière dont ses usages impactent votre quotidien, sachez que vous pourriez être reçue en CSAPA (Centre de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie) de façon individuelle, confidentielle et non payante. Vous trouverez ci-dessous des coordonnées proches de chez vous.

Par ailleurs, pour vous aider à faire face à la crise conjugale que vous traversez, si vous en étiez d'accord tous les deux peut-être pourriez-vous décider de rencontrer un thérapeute de couple et ainsi tenter de retrouver une meilleure communication, lever certains griefs qui semblent encore très vifs entre vous. La ou les personnes qui suivent votre compagnon pourraient certainement vous orienter vers des professionnels susceptibles de vous accompagner conjugalement si vous en faites la demande.

Dans le cas où vous auriez envie de revenir vers nous avec plus d'éléments de compréhension, notamment sur la nature et l'objectif de la prise en charge dont bénéficie votre conjoint et qui nous échappe, n'hésitez pas bien sûr. Nous sommes joignables tous les jours de 8h à 2h au 0 800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit) ainsi que par Chat.

Cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivan


CSAPA ANPAA 33- Consultations de proximité à Langon

77 rue Paul Langevin
Hôpital Pasteur
33210 LANGON

Tél : 05 57 57 00 77
Site web : www.anpaa.asso.fr/adresses-utiles/aquitaine/gironde
Secrétariat : Du lundi au Vendredi de 8h30 à 19h (sauf vendredi jusqu'à 17h)
Accueil du public : Lundi de 8h/15h30 (Consultations médicales). Jeudi 9h/16h30 (psychologue) et le Vendredi 9h/16h (psychologue). Consultations avec l'assistante sociale : du lundi au vendredi
COVID -19 : accueil avec respect des gestes barrière - téléphoner avant de se rendre sur place

CSAPA ANPAA 33 - Consultations de proximité à Libourne

14 rue Jules Vedrines
Pôle Territorial Solidarité
33500 LIBOURNE

Tél : 05 57 57 00 77
Site web : www.anpaa.asso.fr/adresses-utiles/aquitaine/gironde
Secrétariat : Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h ( sauf vendredi jusqu'à 17h)
Accueil du public : Jeudi (médecin) 9h/17h30 et Jeudi (infirmier + psychologue) 9h30/16h30.
COVID -19 : accueil avec respect des gestes barrière - téléphoner avant de se rendre sur place

Retour à la liste