Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Quand le jeune est en demande; quelle aide efficace apporter?

Par Profil supprimé

Mon fils, 18 ans souhaite arrêter sa consommation de cannabis, conscient des effets négatifs sur ses études et sa vie sociale. Il est demandeur d'une aide.A commencé un suivi par un kinésiologue. Quel encadrement, pour être le plus efficace et le plus complet doit être mis en place. Quelle aide concrète en temps que parents pour soutenir sa décision à court, moyen et long terme. MERCI

Mise en ligne le 16/11/2009

Bonjour,

Votre fils a pris la décision d'arrêter le cannabis qui occasionne des perturbations
dans sa vie scolaire et sociale, d'après ce dont vous nous faites part. Il a également
fait le choix de contacter un professionnel pour l'accompagner dans cette tâche.

D'après ces éléments, je suis tentée de vous dire que l'essentiel est là et qu'il ne s'agit
pas forcément d'y ajouter autre chose.
Toutefois, si d'ici quelques temps cette démarche s'avérait insuffisante, sachez qu'il
existe aussi des consultations pour les jeunes consommateurs.
Une aide psychologique y est le plus souvent proposée afin de fournir un espace d'écoute et
d'échanges au sujet de la consommation. Cela vise à comprendre la place qu'a pris le produit
dans la vie de la personne et les désagréments qu'il a pu occasionner pour elle afin de permettre
une prise de distance avec cette habitude de consommation ou cette dépendance éventuelle. 

Au sein de votre département, trois structures proposent une aide de cet ordre
le centre d'addictologie d'Alès, le CSST "Logos" (Centre de Soins Spécialisé en Toxicomanie)
de Nîmes, ou la "Consultation jeunes consommateurs et familles" d'Uzès. Vous pourrez trouver
leurs coordonnées complètes au sein de la rubrique "Adresses utiles" de notre site internet.
Pour toute information complémentaire, notre ligne téléphonique "drogues info service"
est à votre disposition au 0800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit depuis un poste fixe).

Enfin, pour répondre à votre dernière question concernant votre rôle à jouer auprès de votre
fils : il s'agit à notre avis, que vous restiez pour le moment suffisamment en retrait,
afin que votre fils puisse prendre le temps qui lui est nécessaire pour s'approprier pleinement
sa démarche de soins et se responsabiliser par rapport à sa consommation et aux conséquences qu'elle
a eu pour lui. Il s'agit surtout qu'il ne se sente pas trop mis sous pression, et ce, même si
vous avez hâte que la consommation cesse. En somme, c'est à lui de cheminer maintenant.

Bien à vous

Retour à la liste