Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Perforation nasale cocaïne

Par Clara69

Bonjour je suis une jeune fille de 26 ans, actuellement sevrer j'ai vécu un long combat contre la drogue chacune d'entre elle dans l'excès le plus total. Parfois mon corps m'a donner une limite : convulsion,crise d'épilepsie à cause de la méthamphétamine, coma suite à la prise d'héroïne. Mais quand j'ai consommer de la cocaïne j'ai commencer les week-end puis très vite un gramme par jour, des quantité importante et peu de sommeil et j'encaissai. La cocaïne m'a envahit bien deux ans avant que je sois soigner. Je l'ai bcp sniffer puis j'ai eu une perforation nasale j'ai perdu toute ma cloison nasal et après je l'ai baser. J'ai été hospitaliser et j'ai fais plusieurs Cure je tiens juste à préciser qu'il est possible d'arrêter et de s'en sortir . J'ai du faire plusieurs tentative , me conditionner psychologiquement et à chaque fois augmenter le temps d'abstinence jusqu'à tenir pour de bon. Un spécialiste ORL à examiner la perforation nasale et mon trou est plus gros qu'une pièce de 20 centime . Il est énorme visible de l'intérieur(je peu passer un mouchoir et le voir sortir de l'autre côté) mais invisible de l'exterieur. Mon nez ne tiens que par l'extremité.A ce stade la , même en restant abstinent quelles sont les conséquences sur du long terme voir même des années plus tard? Maladie possible ? Le spécialiste m'a parler une fois un an d'abstinence d'une opération afin de reconstruire la cloison nasale . Ce genre d'opérations peut-elle être prise en charge? Et peut t'on vivre avec une perforation nasale si importante ? merci de m'avoir Lu.

Mise en ligne le 24/03/2021

Bonjour,

Vos usages de différentes drogues ont eu tour à tour et selon les produits diverses conséquences jusqu'à cette perforation de votre cloison nasale. Les consommations répétées de cocaïne en sniff provoquent en effet une contraction des vaisseaux sanguins amenant les tissus, insuffisamment irrigués, à se nécroser.

Les soins dont vous allez bénéficier en vue de reconstruire la cloison nasale seront pris en charge, au même titre que les soins en addictologie que nous vous encourageons d'ailleurs vivement à poursuivre pour vous maintenir dans l'abstinence et ainsi éviter plus de complications.

Nous ne pourrons nous prononcer sur d'éventuelles "séquelles" que vous garderez sur la sphère ORL ou neurologique puisque vous avez été sujette à des crises d'épilepsie pendant vos périodes de consommations. Seuls les médecins qui vous suivent et vous accompagnent pourront à ce niveau émettre un avis et vous donner toutes les recommandations nécessaires pour prendre soin de votre santé à l'avenir.

Nous vous souhaitons bonne continuation dans vos démarches de soins et restons disponibles dans le cas où vous auriez besoin de revenir vers nous. Nous sommes joignables tous les jours de 8h à 2h au 0 800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit) ainsi que par Chat.

Cordialement.

Retour à la liste