Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Crises de paranoïas récurrentes

Par 001200088835

Bonjour, Il y a 8 mois de cela, j'ai subi un bad trip au LSD assez violent, j'ai mit cinq jours à m'en remettre, c'était atroce, j'ai failli perdre mon emploi. Quelques temps plus tard, je reprend un buvard et le trip est juste sublime jusqu'à ce que je commence à fumer du shit, chose que je ne fais que très rarement. C'était une énorme bouffée délirante ou toutes les phrases de mes amis se retournaient ou complotaient contre moi. On m'a beau avoir dit non des centaines de fois, les paranoias sont habituelles chaque semaines ou je prend des amphétamines, c'est-à-dire très souvent. Je me persuade que, par exemple, un pote qui m'a mal parlé une fois, a monté le coup pour pouvoir m'humilier, ou que l'on complote contre moi, enfin bon les classiques. Je suis suivi par un psychiatre depuis six mois. J'ai remarqué qu'elles arrivaient quand je pensais un peu trop longtemps, à un mauvais souvenir, et les discussions des personnes autour de moi, bah je commence à me sentir visé, je me sens prisonnier d'une bulle mentale où je ne peux qu'en sortir après que j'ai trouvé et démanteler leur plan démoniaque. Mais vous vous doutez bien que ça n'arrive jamais, c'est donc un cercle vicieux. Si on essaie de me rassurer, c'est encore pire. Et quand j'arrive à moi-même (et seulement moi) comprendre qu'il n'y a rien, aucun complots ou de haine farouche envers moi, je ressens un énorme sentiment de bonheur. MAIS, quand les effets sont tombés, je commence à ruminer sans cesse (nuit et jour) sur les comportements de mes potes, à ressentir des sentiments très négatifs à leur égard, me persuadant (et sobre) qu'ils préparent un plan en cachette pour m'anéantir. Je passe deux heures par jour à, la première heure, trouver quel plan ils préparent et la seconde c'est pourquoi. Ça peut durer toute la journée, c'est une spirale infernale, alors que j'aime mes amis (c'est d'ailleurs eux qui m'ont forcé à aller consulter des spécialistes). Je ne veux pas tout perdre, je veux juste comprendre si : -- Ce sont les produits -- C'est moi cerveau -- Mes amis me veulent vraiment du mal -- Suis-je resté perché depuis le LSD Merci de votre réponse!

Mise en ligne le 11/05/2021

Bonjour,

Nous comprenons votre recherche de réponses face aux tourments que vous nous décrivez, cependant vos questionnements relèvent d'un avis médical que notre service ne pourra vous donner. Le psychiatre qui vous suit depuis quelques mois devrait être en mesure de vous apporter des éclairages sur la manière de comprendre ce qui vous arrive. Peut-être vous a-t-il conseillé de cesser toute consommation avant de pouvoir vous assurer de quoi que ce soit concernant votre état de santé psychique. Le fait de continuer à consommer des produits psychoactifs, comme cela semble toujours être le cas, pourraient effectivement alimenter les difficultés que vous éprouvez et empêcher toute possibilité de diagnostique.

Nous vous encourageons donc dans ce sens et restons disponibles dans le cas où vous souhaiteriez prendre le temps d'échanger plus précisément sur votre situation et vos difficultés éventuelles à cesser de consommer. Nous sommes joignables tous les jours de 8h à 2h au 0 800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit) ainsi que par Chat.

Cordialement.

Retour à la liste