Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

"C'est de pire en pire"

Par Profil supprimé

Mon cousin est tombé gravement dans l'alcool il y a quelques années et le problème et que son état va de mal en pis. Je ne sais plus quoi faire pour l'aider. Il a 30 ans et vit en couple mais vu que c'est lui qui fait la loi dans son foyer, sa compagne le laisse dépérir. Il est au chômage depuis bientôt 2 ans (pourtant il est diplômé, intelligent) mai il ne veut rien faire de sa vie, il aime son quotidien fait de télé et alcool. Que puis je faire pour l'aider? il m'appelle et à la fin de la conversation il ne sait meme plus qui je suis et m'accuse de cacher mon identité pour le piéger. Ses conversations ne sont pas du tout claires, ça part dans tous les sens,je ne comprends rien du tout. Vos conseils me sont précieux, merci par avance

Mise en ligne le 27/05/2010

Bonjour,

La description que vous faites de l'état de votre cousin est en effet préoccupante. Il semble qu'il s'installe dans un état de dépendance et de grande passivité par rapport à l'évolution de sa vie. Il semble aussi qu'il perde le sens de qui est l'autre, et qu'il ait une tendance à exprimer des idées persécutives.

Il est difficile de savoir à priori si l'alcool est cause ou conséquence de cet état de souffrance psychique manifeste. C'est-à-dire qu'il y a une possibilité que, ressentant des souffrances psychiques internes qu'il n'arrivait pas à dépasser, il a eu recours à l'alcool pour "s'anesthésier", pour ne plus penser... Ou bien il a commencé à boire pour une raison que lui seul connait, et l'alcool l'entraîne dans ce processus de confusion verbale, d'inactivité, et d'absence de désirs... Plus vraisemblablement, les deux phénomènes interagissent.

Le comportement d'une telle personne met l'entourage dans une situation déliquate, car l'entourage est vite confronté à sa propre impuissance à aider l'autre. Aider l'autre suppose que cet autre demande de l'aide, et qu'il accepte de se prêter au dialogue libre et authentique. Il n'y a que par la parole qu'on peut aider quelqu'un, pour que petit à petit il puisse (peut-être) comprendre qu'il se trouve dans une impasse. Le chemin de la prise de conscience appartient à l'usager et à lui seul, l'entourage ne peut pas le faire aller plus vite qu'il ne le souhaite ou qu'il ne le peut.

Il faut donc une grande patience et une grande abnégation. Vu qu'il vous appelle, c'est qu'il vous sollicite pour parler. Vous ne pouvez donc que vous reposer sur cette demande pour essayer de dialoguer avec lui, à condition qu'il ne soit pas trop alcoolisé à ce moment-là...

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous appeler au 0800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit depuis un poste fixe), où vous pourrez parler de la situation, de façon plus approfondie, avec nos écoutants. Sachez qu'il existe aussi des associations qui organisent des réunions de groupe pour l'entourage des personnes alcooliques. Les écoutants pourraient également vous orienter en ce sens si cela vous intéresse.

Bien à vous.

Retour à la liste