Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Témoignages de l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

vivre avec un toxicoman

Par Profil supprimé

J'ai 55 ans, mon concubin 50, nous avons un fils de 17 ans. J'ai connu "mon mari " à 36 ans, lors d une formation professionnelle. Mon attirance a été immédiate. C'est quelqu'un d'intelligent et de cultivé et beau garçon.

Je ne savais pas qu'il se droguait depuis l'âge de 19 ans ! Il a pris tout ce qui existe comme drogue. Ses parents en ont beaucoup bavé mais ne l'ont jamais mis dehors. Moi je viens d un milieu simple. Je ne connaissais pas le milieu de la drogue. Nous nous sommes mis rapidement en ménage et là ma petite vie tranquille que j'avais avant de le connaitre a basculé. Il n'avait pas de travail je travaillais dans la restauration. Je revenais très tard le soi,r il en profitait pour se droguer. Il faut dire qu'il avait fait ses provisions avant que l'on ne se mette ensemble. J'arrivais chez moi il était dans un état lamentable. Il se piquait à l’héroïne. Moi, amoureuse et ne voulant en aucun cas avouer quoi que ce soit à ma famille, je n'ai jamais rien dit. J'avais peur du scandale.

Cela s'est passé en 1992, je voulais à tout prix un enfant de lui. Je voulais un garçon et je me rends compte que mon fils a été conçu alors que son père était drogué. Je m'en suis toujours voulu ! J'avais peur que le fils devienne comme son père. A 17 ans il est un étudiant qui ne fume pas, ne boit pas et fait partie d'une association qui s'occupe des sans-papiers et je suis fière de lui.

En 93 nous avons déménagé pour venir habiter dans ma petite ville de naissance où tout le monde se connaît. Naturellement, personne nest au courant !

Déposez votre témoignage

Retour à la liste