Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Témoignages de l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Mon grand frère se drogue à la cocaïne ... Que faire ?

Par Profil supprimé

Bonjour à tous,

Je m'appelle Coralie, j'ai 25 ans. J'étais venue ici il y a quelques mois sur alcool-info-service au sujet de mon père alcoolique ... Aujourd'hui c'est le cœur lourd que je me retrouve sur drogues-info-service pour mon grand frère de 34 ans qui consomme de la cocaïne.

J'ai découverts il y a quelques semaines que mon frère consommait de temps à autres de la cocaïne, en soirées, entres amis. Sauf que la nuit dernière, tout à basculer pour moi lorsque je l'ai entendu à 2h30 du matin, se droguer seul, dans sa chambre (il vit toujours chez mes parents) en sniffant plusieurs fois de suite. A cela, s'ajoute une consommation quotidienne de cannabis .. Je suis désemparée, j'ai l'impression que mon frère entame le meilleur chemin vers la descente aux enfers : alcool, cannabis, consommation de cocaïne le tout dans une situation précaire : 34 ans chez mes parents, avec des comptes en banques dans le rouge ...

Je ne sais pas quoi faire ... Lui dire que je sais pour la cocaïne ? En parler à mes parents ?

J'ai le sentiment que un à un les membres de ma famille sombrent et que je suis là, du haut de mes 25 ans à essayer de maintenir le bateau hors de l'eau ... Aidez-moi.

Commentaire du modérateur

Bonjour Coralie,

L'espace "Témoignages" ne permet pas aux autres de vous répondre, je vous conseille de poster dans les forums. Deux choses sont à souligner dans ce que vous dites.

La première c'est que sans dialogue rien n'avancera. En parler à votre frère, à des tiers, éventuellement à vos parents est important. Partagez vos inquiétudes.

La seconde est que vous n'êtes pas obligée de tout porter seule sur vos épaules ni de "tenir" tout le monde. C'est une situation à risque d'épuisement pour vous. Pensez aussi à vous préserver. Cela rejoint donc le premier point : parlez-en.

N'hésitez pas à nous appeler au 0 800 23 13 13.

Cordialement,

le modérateur.

Déposez votre témoignage

Retour à la liste