Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Témoignages de l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Mon copain

Par HighSign

Bonjour,

J'ai 22 ans et mon copain en a 19, on est ensemble depuis près de cinq mois et mise à part ce problème de drogue (qui n'influe pas sur son comportement) notre couple se porte super bien. Ayant eu une expérience très difficile par le passé avec une personne mal intentionnée et manipulatrice, je me sens revivre avec lui. Mais voilà, loin de sa famille et entouré exclusivement (sauf moi) de personnes tournant dans le milieu des drogues (beuh, cocaine, héroine, extasy et j'en passe) mon copain a commencé à consommer de façon régulière toute sorte de produits. En plus de ça il est actuellement en colocation avec son dealer et ils ont déjà été victime d'un braquage avec arme pointée sur eux dans leur appartement. Il y a quelque jours, il m'a proposé qu'on enménage ensemble dans la ville où je vais travailler et je suis plus que ravie que la démarche vienne de lui et surtout qu'il franchisse cette première étape de sortir de ce milieu déjà en y étant pas confronté quotidiennement avec son entourage. Mais bien sûr, le problème de l'addiction en lui même se pose, il me semble bien motivé à au moins diminuer sa consommation et suite à ma demande d'il y a quelque mois il m'avait même dit oui pour qu'on aille ensemble consulter pour l'aider dans cette voie. On a pas encore franchit le cap et je compte bien lui en reparler sans essayer de le forcer à quoi que e soit. Sa bonne volonté est positive mais je me pose d'autres questions par rapport à notre future vie ensemble. Moi même je suis quelqu'un qui a des troubles psychiatriques et bien que je n'y suis pas confrontée pendant de longues périodes, je ne sais pas quand ces crises peuvent survenir. De plus, je sais que pendant ces moments de crises qui durent souvent des mois, mon comportement peut être complètement différent de d'habitude, me sentant persécutée je peux usée de la manipulation pour me protéger et donc compliquer mes relations. Sachant que mon copain est une personne ayant plus de problèmes de confiance que moi, et sujet aux dérives des addictions (drogues ou alcool) et moi n'étant pas en mesure de l'aider dans ses moments la, je m'inquiète beaucoup pour les conséquences que peuvent avoir mes troubles sur son comportement et son état (je sais qu'il m'aime, qu'il est hypersensible et empathique). Sinon, moi je ne consomme rien, alors que faire si lui est victime d'une overdose par exemple ? Je ne sais même pas si dans ces cas là avant d'appeler de l'aide, je ne serait pas soumise à un stress tel que cela provoquerait une crise difficile à contrôlée, d'autant plus si je suis seule avec lui.

Bref, pour terminer je voulais juste préciser ce que consomme mon copain en général (même si je ne peux pas donner la fréquence et la quantité exacte, ne vivant pas avec lui pour l'instant). Il consomme :
- de la beuh/ shit presque tous les jours sous formes de joint et de douilles depuis plus de 3 ans
- de l'héroine (fumée) de façon très irrégulière, ça dépend des périodes. Ca peut aller de 2 à 3 fois par semaine comme rien pendant deux semaine depuis environ un an.
- de l'extasy / mdma généralement en soirée (je ne connais pas la fréquence ni depuis quand)
- de la cocaine : idem que pour l'extasy

Et je précise que ce n'est pas quelqu'un qui a une grande tendance à consommer seul (mis à part peut être la beuh et encore), il est donc très influencer par l'entourage. Par exemple si il passe quelque jours chez moi il peut très bien ne rien consommer du tout et c'est très souvent le cas.


Bref, merci de m'avoir lu jusque là, si vous avez des conseils ou des éléments de réponses à me donner suite à ce témoignage, n'hésitez surtout pas !

Commentaire du modérateur

Bonjour HighSign,

Si vous présentez vous-même une fragilité psychologique faites attention à vous. Vivre avec une personne qui fait usage de drogues peut être un choix assumé mais c'est aussi quelque chose qui peut être très dur. Si vous lisez le forum pour l'entourage que vous trouverez sur notre site vous verrez que beaucoup de proches ont été confrontés à l'espoir et à la promesse de "jours meilleurs" (arrêt ou diminution de la consommation) mais ont aussi été déçus. Se sortir de ses usages de drogues peut être long, difficile, soumis à des hauts et des bas. Nous ne pouvons pas vous dire ce qui va se passer pour votre copain mais il existe tout de même un risque que cela ne se passe pas aussi bien que prévu. Les "mauvaises" fréquentations n'aident généralement pas non plus à ce que cela se passe bien.

En d'autres termes avant de vous engager dans une colocation essayez de demander conseil à des proches et des professionnels de proximité. Assurez-vous peut-être que le processus de soin de votre copain soit bien entamé, avec des résultats concrets, avant de vivre ensemble si vous en avez toujours envie.

Nous vous conseillons aussi d'écrire vous-même dans le forum pour l'entourage. Cela permettra à d'autres personnes d'échanger avec vous. Dans la rubrique "Témoignages" où vous êtes actuellement ce n'est hélas pas possible.

Enfin n'hésitez pas à appeler notre ligne d'écoute Drogues info service au 0 800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit, 7j/7 de 8h à 2h) pour en parler et avoir aussi les coordonnées de centres d'aide et de soin (pour votre copain et/ou pour vous).

Cordialement,

le modérateur.

Déposez votre témoignage

Retour à la liste