Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Témoignages de l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Mon conjoint consomme de la cocaine

Par Profil supprimé

Bonjour,

Je ne sais pas encore si je crois vraiment à ma démarche mais aujourd'hui j'ai juste besoin d'écrire ce que je vis, parce que je me suis rendue compte, au gré de mes recherches sur différents forums, combien ça fait du bien de sentir que d'autres personnes endurent ce que je vis.

Il y a cinq ans j'ai rencontré l'homme le plus merveilleux qui soit, brillant, intelligent, cultivé, sensible et pendant 2 ans environs, notre relation a été la chose la plus épanouissante et la plus saine qui soit. Nous consommions de l'alcool en soirée et du cannabis le weekend mais de manière tout à fait raisonnable.

Un jour j'ai commencé à remarquer un comportement de plus en plus étrange chez lui. Il prétextait des dîners de boulot pour rentrer très tard, m'encourageait à passer des weekends entiers chez mes parents qui vivent à une centaine de kilomètres de chez nous.
Je l'ai confronté une première fois car j'étais persuadée qu'il me trompait (et je suis passée pour une fille hystérique typique), mais il m'a assuré qu'il m'aimait et serait incapable de me mentir.

Quelques semaines plus tard, de retour d'un weekend chez mes parents dans l'Ardèche, je le retrouve au lit, abattu, déprimé. incapable de parler et surtout incapable de me regarder dans les yeux. Je le confronte alors une seconde fois exigeant des explications et il me dit qu'il consomme de la coke de manière discontinue depuis 7 ans, réussit parfois à arrêter quelques mois mais retombe toujours dedans. Il consomme jamais en soirée mais toujours seul, dans sa voiture, aux toilettes, au bureau, durant mes weekends à 100km de la maison ou mes voyages de boulot.

C'est un homme qui a un passé compliqué car ses parents sont décédés très tôt et qu'il a toujours vécu une vie difficile. Suite à son aveu, j'ai essayé de ne pas le brusquer, je lui ai proposé mon aide, lui ai assuré tout mon amour, toute ma patience et toute ma compréhension face à son problème, il a beaucoup pleuré, m'a dit qu'il était désolé, qu'il se sentait nul et faible, qu'il ne me méritait pas et qu'il allait réagir.

Il a recommencé à faire du vélo et de la course à pied, on a passé beaucoup de temps ensemble et je voyais les choses s'améliorer. Au début je passais beaucoup de temps, énormément de temps avec lui afin qu'il ne trouve pas le temps de se retrouver seul et d'être tenté de recommencer la coke. Et puis un jour, un simple après-midi où je me suis autorisée à aller faire du shopping avec des amies, il a recommencé.
Je l'ai retrouvé sur le canapé, honteux et faible, il a recommencé à pleurer, à me supplier de rester avec lui, que c'était la dernière fois, qu'il avait besoin de moi, etc.

Quelques mois ont passés selon le même schéma (il recommence à faire du sport, on sort beaucoup ensemble, il voit des amis, sa famille, etc) et il recommence le jour où je relâche mon attention.

Je l'aime sincèrement, je ne suis pas folle amoureuse mais je l'aime en tant que personne, en tant qu'être humain et le voir se détruire me rend infiniment triste et impuissante.
Je ne sais plus quoi faire, vers qui me tourner.

Je n'ai plus confiance en lui car je sais que malgré ses crises de larmes, ses promesses et ses efforts, il a beaucoup de peine à ne pas me mentir et à ne pas recommencer.

J'aimerais partager cette expérience avec quelqu'un qui subit le même cauchemar, quelqu'un qui sait ce que c'est de s'accrocher à un infime espoir, de vouloir accorder sa confiance alors qu'on sait qu'on va être trahie à nouveau, de vouloir faire en sorte que l'autre s'aime autant qu'on l'aime.

J'ai parfois envie de lui mettre des gifles pour qu'il se rende compte de tout ce qu'il a et de tout ce qu'il va perdre si il ne trouve pas le courage nécessaire de se prendre en main.
J'ai parfois envie de lui mettre des gifles pour qu'il se rende compte qu'il a une compagne qui lui tend la main, qui sera là dans tous les moments difficiles et qui ne l'abandonnera pas.

Je suis paumée.

Commentaire du modérateur

Bonjour,

Merci beaucoup pour ce témoignage ! Nos forums pour l'entourage sont un lieu de rencontre possible pour les personnes qui, comme vous, ont un proche qui consomme de la cocaïne. Je vous invite à poster aussi votre témoignage dans notre forum afin que d'autres internautes puissent vous répondre. En effet, la rubrique "Témoignages" ne permet pas les échanges.

Cordialement,

le modérateur.

Déposez votre témoignage

Retour à la liste