Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Témoignages de l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Le cannabis sera-t'il plus fort que notre union ?

Par Profil supprimé

Bonjour,

J'ai 51 ans et je suis en couple depuis 5 ans avec ma compagne qui en a 54. Je savais qu'elle consommait du cannabis et cela a rapidement entaché notre relation. Cependant, sur une première déclaration d'intention de cesser cette consommation, j'ai décidé de m'engager davantage dans notre relation en emménageant avec elle mais l'action n'a pas suivi. Depuis environ 3 ans, elle présente tous les symptômes d'une BPCO avec une toux quotidienne qui connait de moins en moins d'accalmies mais elle semble être dans le déni et rechigne à consulter. Je lui ai pris un rendez-vous avec une pneumologue mais je redoute qu'elle ne s'y rende pas. Malgré cela et toutes les difficultés relationnelles engendrées par son addiction, nous nous sommes pacsés et engagés dans l'acquisition d'une maison et elle a même clairement évoqué l'arrêt du tabac (donc du cannabis qui va avec) lors de la signature du contrat. Mais je sens déjà son intention d'arrêter faiblir et cela m'épuise. Elle préfère annuler nos vacances qui ne devait pas être coûteuses (maison prêtée par sa famille) pour, dit-elle, économiser pour payer les frais de notaire alors qu'elle engloutit un mois de son salaire par an dans le tabac et le cannabis. De plus, elle a tendance à consommer chaque soir oun presque plusieurs verres de rosé. Nous partageons pourtant des valeurs bouddhistes dont la première est de prendre soin de sa santé mais elle agit en totale opposition avec ces convictions. Je ne sais plus comment lui exprimer ce que je ressens car tantôt elle semble motivée et tantôt elle se braque. Je suis en train de m'user !

Déposez votre témoignage

Retour à la liste