Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Témoignages de consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

serait-il possible d'avoir une case ex usager ?

Par bluenaranja

Et là, je me dis - serait-il possible d'avoir une case : je suis un ex usager ? C'est bête, mais ces deux lettres, ça change tout et on s'est battus comme des chiens pour y accéder. Et on se bat encore, pied à pied, pour cette reconnaissance. J'estime qu'après vingt ans sans toucher une seringue, sans toucher aux drogues dures, des années à prendre une dose minime de subutex sous la langue, j'ai droit à ces deux lettres ^^ Je suis sûre que vous comprendrez que l'image que l'on nous renvoie fait partie de notre reconstruction, tout comme les mots que l'on emploie.
Récemment encore, un médecin lisant mon dossier s'exclame - ah mais vous prenez trois mg de subutex, vous êtes donc encore toxicomane - avec un regard suspiçieux, sous entendant que j'étais une menteuse, puisque j'avais dit que je ne l'étais plus. Tout content de me prendre en défaut.
Et bien non. Le Subutex que je prends m'aide à réguler les troubles de l'humeur dont je souffre ( mille-feuilles de traumas divers et variés, plus prise de drogue jeune, plus hépathite C ). Trois mg alors que j'ai commencé à 24. Certes, j'ai toujours une addiction à ce produit, physique et psychologique mais je ne suis plus toxicomane. Je peux m'en passer trois jours sans problèmes, il m'arrive de le jeter sans y faire attention, ou d'oublier de le prendre. Et de ne le prendre que le lendemain. Je n'ai pas fumé de hasch ni de tabac depuis plus de deux ans. Je peux croiser des gens défoncés sans que cela me perturbe en aucune sorte, j'ai perdu tous mes automatismes de toxicomane et même les toxicos ne me reconnaissent plus comme l'une d'entre eux ! Je crois que j'ai gagné le droit de me définir comme une ex usagère ^^ ! Après, j'avoue, je ne me rends pas compte du travail que cela représenté et du nombre de papiers qu'l faut remplir pour avoir le droit de changer quelque chose à ce site, mais si un jour vous faites une refonte ou des changements, s'il vous plait, pensez à nous ! Blue

Commentaire du modérateur

Bonjour Bluenaranja,

D'abord content de vous revoir de passage ici. Cela faisait longtemps :)

Merci pour votre témoignage car il donne un aperçu de quelque chose que l'on voit rarement que l'on pourrait appeler le "décrochage dans le décrochage" ou encore le fait d'avoir vraiment mis derrière soi sa phase de "toxicomanie" (en encore "avoir fait son deuil"). Cela peut donner de l'espoir à beaucoup.

Alors oui, peut être est-ce aussi de notre faute si l'on ne reçoit pas plus de témoignages dans ce sens, ici ou dans les forums. Notre dichotomie Consommateurs/Entourage est effectivement assez grossière. Elle peut induire ce cliché que vous a renvoyé ce médecin : "toxicomane un jour, toxicomane toujours". Et en tout cas nous comprenons que vous dites que vous n'y trouvez pas votre place.

Je vais soumettre votre idée à notre équipe.

Merci.

Le modérateur.

Déposez votre témoignage

Retour à la liste