Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Bienvenue

Par Profil supprimé

16 réponses


Profil supprimé - 27/01/2011 à 15h34

Bonjour,
Je consomme du cannabis régulièrement depuis plus de 10 ans;avec de courtes périodes où je n'ai pas fumé...j'ai 31 ans, je me rends compte aujourd'hui que ça m'a pourri la vie!Je n'ai pas fumé depuis moins d'une semaine, je n'en ai pas envie mais je dors très mal, je suis très fatiguée, angoissée, triste...
La semaine dernière, pour la première fois, j'ai fait une grosse crisse d'angoisse et de paranoïa: j'avais l'impression que j'allais mourir, je n'arrivais plus à respirer et je tremblais....et j'étais persuadée que mon amie était au courant que j'allais mourir...
Pensez vous qu'il faille arrêter brutalement ou progressivement?
Je me force à re-sortir, voir des gens...mais c'est difficile...très difficile aussi de se rendre compte que c'est à cause de ça que je suis passée à côté de beaucoup de choses dans ma vie....
Heureusement, la personne que j'aime et qui m'aime est toujours à mes côtés et me soutient malgrè les comportements déviants que j'ai pu manifester ces derniers temps.
J'aimerais en parlé avec quelqu'un qui vit la même chose...ça peut toujours aider...
Merci pour vos réponses.

Profil supprimé - 30/01/2011 à 04h36

hello, stp,arretes de pleurer sur ton sort!c'est comme ça,t'aimes ça,reconnais le!alors changes et tu verras que t'es pas seule,tt le monde a des problèmes,regardes toi dans 1 glace et dis toi que t'en vaux la peine ,tu peux réussir à aimer la vie,juste te mens pas,vois les choses en face sans peur,sans jugement,sans te dire que tt va mal,arretes de penser,détends toi et relatives,tu sais,y'a beaucoup de gens qui t'acceptent tel que tu es!oublies le lavage de cerveau des médias,t'es libre,t'es en vie,t'es pas 1 victime.Prends soin de toi,et tu verras,tout changera dans ta vie!

Profil supprimé - 09/02/2011 à 08h54

Bonjour Elodie,
je suis le modérateur de ce forum. Comme vous n'avez pas eu de réponse de la part d'autres internautes pour l'instant, je me permets une petite réponse, d'un point de vue professionnel.

Si vous n'arrivez pas à vous défaire de l'ecstasy et/ou, d'un point de vue plus général, de vos dépendances et de votre relation aux drogues, il nous semble important que vous entamiez un vrai travail psychologique sur la question. Les CSAPA (Centres de Soins, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie) ou tout simplement un psychologue du privé peuvent vous accompagner dans cette démarche.

Notre rubrique "S'orienter" répertorie les CSAPA proches de chez vous. Ils sont gratuits. Utilisez le lien que nous vous donnons dans cette réponse.

Cordialement.

Profil supprimé - 10/02/2011 à 12h03

Bonjour Serenite,

Je suis le modérateur du forum. Je constate qu'au bout de 2 semaines vous n'avez toujours pas eu de réponse de la part d'internautes qui vous feraient partager leur expérience. J'espère néanmoins qu'ils le feront ! Je me permets de vous faire une ou deux petites remarques suite à votre message, d'un point de vue professionnel.

Les symptômes que vous rencontrez suite à votre arrêt du cannabis sont classiques de l'arrêt d'une consommation qui fut longue. L'insomnie et la fatigue, l'anxiété et l'angoisse manifestent l'arrêt de cette habitude mais ne durent normalement pas très longtemps. La crise d'angoisse que vous paraissez avoir traversé peut aussi arriver parfois. Comprenez que votre corps est soumis à un fort stress et qu'il lui faut un temps pour se réadapter. Il réagit mais cela va passer. Vous devez vous attendre à quelques semaines dans cet état. Au fil du temps vous devriez sentir des améliorations (comme nous sommes 15 jours après votre message c'est sûrement déjà le cas).
Cependant cela peut être particulièrement difficile à vivre. Si vous n'arrivez pas à supporter ces symptômes vous pouvez aller consulter votre médecin traitant qui pourra éventuellement vous prescrire des médicaments qui vous aident à corriger ce déséquilibre. Prenez garde en revanche à ne pas abuser de ces médicaments et laissez le médecin être juge de l'utilité de vous en prescrire.

L'arrêt de la consommation peut aussi avoir un impact plus profondément psychologique en permettant à des pensées et des émotions longtemps refoulées de rejaillir. Si au bout de plusieurs semaines d'arrêt vous vous sentez toujours mal nous vous recommandons aussi de prendre contact avec un psychologue.

Enfin il se peut que cette épreuve vous donne envie de reprendre du cannabis. Il est certain aussi que de temps en temps vous allez ressentir une forte envie d'en reprendre, y compris plusieurs mois voire années après avoir arrêté. Mais tenez le coup ! Ces envies passent assez vite. Une bonne technique est de s'occuper l'esprit à autre chose quand cette envie survient mais la meilleure chose est de toujours garder clairement à l'esprit les bonnes raisons qui font que vous avez décidé d'arrêter.
Vous pourriez être tentée plus tard aussi de vous dire que puisque vous avez arrêté vous pouvez vous permettre un "petit joint" juste pour le plaisir. Nous vous conseillons d'éviter cela. Ce genre de petit joint ou même de bouffée prise sur le joint d'un autre est de nature à précipiter une rechute lorsqu'on a été dépendant comme vous l'avez été.

Au cas où vous ne vous en sortiriez pas toute seule, les Centres de Soins, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) sont là pour vous aider, gratuitement. Vous trouverez ces centres dans notre rubrique "S'orienter" ou, mieux, cliquez sur le lien que nous vous donnons ci-dessous.

Cordialement.

Profil supprimé - 14/02/2011 à 20h36

Bonjour, je voudrais savoir ce qui vous a poussé à trouver la force d'arrêter ? Vous êtes courageuse et je vous félicite vraiment ! Quel a été l'élément qui vous a réellement poussé à stopper ? Le fait que vous ne puissiez plus en trouver aussi facilement ? Votre moitié comme vous dites blunk ? Je suis contente que vous ayez réussi en tout cas félicitations.

Profil supprimé - 29/03/2011 à 19h52

euh... bon ou mauvais drogué je sais pas trop quoi te dire... être une bonne droguée me donne t'il le pouvoir de maitriser ce que je fais et d'arrêter quand je le souhaite car je suis bien informée sur les conséquences et les démarches a suivre pour décrocher? Dans ce cas je pense être une mauvaise plutôt...

Profil supprimé - 29/03/2011 à 19h58

Je me pose la meme question.. et la réponse la seule pour l'instant que j'a trouvé c'est que je suis influençable ou plutôt je dirai FAIBLE ! voila avec la maturité le temps je serai plus forte je pense pour imposer mon style et dire non quand on me tendra un bédave.. mais d'ici la j'ai peur que ça soit trop tard...

tant qu'on reste dans l'ombre des autres dur de trouver la force en soi pour aller a contre courant et ne pas céder aux tentations... mais moi je dis ya pas de problème ya que des solutions meme si ce n'est pas celles q'on voudrait

Répondre au fil Retour