Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Anxiété et dévalorisation après de nombreuses années de consommation

Par Anxiete

Bonjour à tous voilà maintenant 10 ans que je consomme du cannabis à raison de minimum 5 joints par jours cela fais 3 mois que j’ai arrêter de consommer mais je me sent vraiment anxieux et angoissé surtout au travail je me sent complètement dévaloriser je n’éprouve plus de plaisir .. j’ai pris rendez-vous chez mon médecin pour un traitement palliatif mais j’ai peur d’en être accro il ce compose d’anti dépresseur et d’anxiolytiques j’espère que ce mal être vas finir par passer de plus je me suis séparé de ma copine il y as deux semaines c’est la descente aux enfers pourtant je n’ai pas à me plaindre j’ai une maison le permis un travail et un chien

Fil précédent Fil suivant

17 réponses


Sandy73 - 18/09/2022 à 20h51

Bonjour, cela fait plus de 30 ans que je fume quotidiennement. J’essaie d’arrêter depuis 1 semaine et je me sens seule et dépressive, je n’ose en parler à personne et c’est très difficile, aujourd’hui je ne fais que pleurer pourtant tout comme vous je ne suis pas à plaindre, j’ai une maison, un travail, des enfants et un chien mais je me sens vide , nulle et moche. Je ne suis pas sure de tenir encore longtemps comme ça....j’espère que cet état dépressif va vite passer.

Anxiete - 19/09/2022 à 09h55

Bonjour Sandy essayez de tenir bon et n’hésitez surtout pas à vous faire aider que ce soit au médecin pour un traitement palliatif ou un psychologue je ne sais pas trop ce qui vous correspondrais le mieux … moi je ne suis plus avec ma conjointe et c’est très dur à vivre mais je ne veux pas retourner dans le cannabis dans ce monde d’illusion j’espère que vous irez mieux moi j’ai arrêté de moi même mon traitement

Sandy73 - 20/09/2022 à 07h00

Bonjour, merci pour votre message, j’ai l’impression de vivre une descente en enfer, même au travail ça ne va plus, j’ai rendez vous chez le médecin aujourd’hui mais j’ai trop honte de lui dire que je consomme depuis maintenant 36 ans. Je vais me mettre en arrêt pdt quelques jours pour essayer de me reprendre en main. Je n’ai qu’une seule envie c’est de dormir pour oublier ce mal être qui me ronge..... vous avez fait le plus difficile et vous êtes entrain de remonter la pente j’espère que j’arriverai à être aussi forte que vous. Je vous admire pour votre courage et votre volonté.

Anxiete - 20/09/2022 à 10h27

Bonjour Sandy vous êtes déjà courageuse de vouloir arrêter et n’ayez pas honte surtout pas. la vie en as décidé ainsi vous avez consommé vous voulez arrêter c’est une très belle démarche . Demandez un dosage adapté à vous même si il n’y as pas de règle générale là dessus moi j’ai demandé le plus léger possible pour ne pas être accro au médicament. J’ai du me sevrer du cannabis et de ma relation presque au même moment cas as été vraiment difficile j’en garde quand même des douleurs dommage que nous puissions pas nous parler en privé sur messenger ou autre . Oui vous serez forte je crois en vous !!! Si vous sentez le besoins de vous reposer n’hésitez surtout pas ça fatigue tout ça aussi bien mentalement que physiquement

Zepeninho - 20/09/2022 à 12h34

Bonjour Sandy, Bonjour anxiété
Étant tomber par hasard sur la discussion, en cherchant à me renseigner sur les effets nocif de la datura après que mon père ce soit malencontreusement intoxiqué en rafraîchissant le jardin de famille, vos expériences respectives m’ont donner envie de vous répondre.
J’ai consommé du cannabis pendant 13 ans, sans me faire aider directement, je suis passé par des forums, des témoignages…
Avez vous essayer de pallier à votre addiction avec d’autre produits afin de créer l’effet de l’entonnoir inversé ? ( techniques qui consiste à réduire/ ralentir la fréquences de la consommation puis de remplacer la substances par des produits tel que le CBD)
Avez-vous trouver une réel raison pour laquelle vous serez prêt à stopper la consommation de cannabis?
Essayez de vous rapprochez des organismes dédié à cela officiel ou non, le fait de se sentir compris et entouré de personnes pour en discuter autour d’un verre, d’un jeu de société, d’un repas …
Se poser les bonnes questions et y répondre c’est ce qui m’a permis de passer à autre chose, mon meilleur ami, quant à lui, voulais simplement arrêter la combustion du cannabis, il est passer aux huiles qui lui permettent de réguler son anxiété sans pour autant lui bousillé les poumons/la santé …
Enfin , ne culpabiliser pas , les dernières etudes nous on apporter beaucoup de connaissances et de nuances vis à vis de la consommation du cannabis « thérapeutique » l’important dans la vie c’est de se sentir bien dans sa tête, ainsi que dans ces baskets :P le regard des gens nous affecte parfois un peu trop , l’essentiel c’est ce qui se passe à l’intérieur pas à l’extérieur .. c’est jamais tout blanc ou tout noir, un arrêt total, drastique et instantané n’arrive que dans 30 % des cas et il est dans la majeur partie des cas, le résultat d’un choc psychologique qui permet de passer à autre chose très rapidement par peur ou par convictions.

Anxiete - 20/09/2022 à 17h53

Bonjour zepeninho votre père a dû passer un sale trip avec la datura j’espère qu’il vas bien !! Il y as plusieurs années de ça j’ai fais un très mauvais trip à la salvia plus jamais . Oui je suis passé par le cbd mais très vite il manque le côté psychédélique et je ne sais pas me limiter pour ma part j’ai eu envie d’arrêter pour mon permis de conduire et envie d’être moi même car je ne sais même plus trop ce que c’est d’être sois même et apprécier la vie à ça juste valeur je manques de confiance en moi et sous thc j’avais l’impression que rien ne pouvais m’arriver j’ai eu plusieurs bad trip au cours de mes années de consommation ce pourquoi j’ai été contraint d’arrêter de consommer également… j’ai le sentiment que ça m’a rendu fragile mentalement j’espère que tout reviendras à la normale un jour

Nouvelle-France1534 - 21/09/2022 à 07h53

Bonjour Sandy 73 et Anxiété et à tous. J'ai balancé le THC le 12 juin après seulement 1 an d'usage et depuis, c'est, les montagnes Russes. C'est TOUT À FAIT NORMAL que l'ont ressentent le mal-être. Plus le temps avancera, plus les symptômes s'estomperont malgré qu'ils s'en vont et reviennent sur une durée qui peut dépasser une année. Il y a des périodes de nuages roses et d'autre de couleurs gris et même des noirs qui passe dans nos tête durant cette période mais à la fin, quand la gélatine qui ce trouve dans notre boîte crânienne retrouve sa fonctionnalitée initiale, les gros nuages se dissipent et voilà que le réel tout lumineux que l'on a connu jadis refait surface.

Je n'ai pas de conseils à vous donner concernant la meilleure façon de passer au travers cette période extrêmement difficile mais pour ma part, je vous lis. Je lis et lis au lit sur des sujets qui m'intéresse. Dans mon lit, je me sent comme à l'abri de la vie pendant cette période ou je me sent vraiment très vulnérable.

Je dois vous avouer qu'après 3 mois de haut et de bas ou ça n'allait vraiment pas, je recommence tout juste à redevenir moi-même (par moment). La semaine dernière, on m'a prescrit des antidépresseurs mais, j'attend que ça passe et ne suis pas allés les chercher. J'ai depuis les tout début, lu et lu... (sur des sites Américains, Québécois, Français) au sujet de ce sevrage et ma certitude est celle-ci; Il y a bien un syndrome d'après sevrage chez plusieurs individus, qui ce manifeste sur une longue période pouvant ordinairement s'échelonner sur une durée d'un an et même plus pour certaines personnes. Les 3 premiers mois semble t-il, sont les plus intenses. Je dépasse ses trois mois maintenant et ça semble juste. Le goût de reprendre mes activités, l'anxiété qui se dissipe peut à peut, le sommeil qui est plus facile, les idées noirs aussi ce font plus rare. En tout cas, de savoir qu'ils reviendront par vagues (les symptômes du sevrage post-sevrage égu PAWS) pour enfin disparaître totalement après un an, m'encourage à persister en m'y attendant. J'espère que ces infos vous guideront dans vôtre parcours respectifs.

P.s.; Si vous tomber, relevez-vous le jour suivant et continuer votre route vers votre vous-même qui vous attends au bout de ce parcours. SOYEZ-PATIENT! Vous en vallez le coup. Decouvrez-vous du coup.
Ce qui ne nous tues pas, nous rend plus fort.

Sandy73 - 22/09/2022 à 07h02

Bonjour à tous, merci à vous pour vos messages. Le sevrage n’est pas simple, le plus difficile pour moi, c’est que sans cannabis je déprime. Je viens de comprendre que cela fait des années que ma consommation de cannabis a enfoui au plus profond de moi un état dépressif....J’ai toujours manqué de confiance en moi, j’ai cru que le cannabis m’avait aidée à surmonter pas mal d’épreuves dans ma vie, en fait il n’a fait que les cacher. Je vais tenir et combattre tous c’est démons avec de l’aide. Je veux me retrouver, ça fait bcp trop longtemps que je ne suis plus moi. Je veux redevenir cette fille souriante qui croquait la vie à pleine dent. Je sais que le chemin sera long et que je vais passer par des moments difficiles, mais j’arriverai à me défaire de tous ce mal enfoui au plus profond de moi. Pouvoir parler sur ce site est pour moi déjà un grand pas et m’aide bcp, donc merci à tous pour vos petits mots et votre soutien.

Anxiete - 22/09/2022 à 07h34

Bonjour nouvelle France merci pour votre réponse un an ça peut faire peur ça parait tellement loin j’espère retrouver mes facultés mentales et l’estime que j’ai de moi même j’ai le sentiment de ne plus avoir la motivation que j’avais avant que mon cerveau c’est mis en mode pause …

Répondre au fil Retour