Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Addiction au Crack..

Par Liberta

Bonsoir à tous et toutes

Je ne sais pas vraiment par quoi commencer, j'ai 30 ans et 3 enfants, et un dernier que j'allaite.

Je suis tombée dans la spiral de la drogue jeunes.. Mdma, acid, Taz, ketamine, cocaïne.
Lors de mes 2 premières grossesses j'ai arrêter tout naturellement et sans manque et j'ai repris aussi tout naturellement les prises lorsque mes enfants partaient en wEek end chez leur père et les week end ont déborder sur les semaines et les semaines sur les week end sans pour autant j'ai continué mon emploi et ma vie de maman.
Et il y a 3 ans je suis passé au crack au début je comprenais pas trop ce que tout le monde disait que c'était dangereux niveau addiction, que c'était vraiment fort...
Et pui j'ai compris... J'ai passé les 3 années les plus sombres de ma vie, de plus je travaillais en décaler et lorsque mes endants dormaient je débutait ma session non stop jusqu'au réveil. De me petits pour les enmener à l'école, et lorsque ils. Partaient chez leur père c'était non stop, dans le camion du boulot, dans les locaux.... C'était juste effroyable et comme ça devait ce passer j'ai arrêter de travailler... Mais à ce moment là. Ma. Consommation par nuit était de 2g seulement si ont peut dit ça.

Jai ensuite déménagé et j'ai eu la possibilité de consommer ces 2 dernières année environ 8 à 10g toute les 24h je vous laisse imaginé mon état mentale et physique.. Mes reins en ont souffert, ma vie social, mon visage (j'avais pris ma. Mauvaise habitude de m'arrache des petites touffue de cheveux pendant cette période) et malgrés que je consommait seulement quand mes enfants dormaient profondément ou quand ils étaient chez leur père, ils en ont souffert aussi je vois aujourd'hui sur leur comportement qui c'est grandement amiliorer. Car oui je m'en suis sorti et pas sans mal...

Je suis tombée enceinte de mon 3ieme enfants et j'ai arrêter seulement après mon 7ème mois de grossesse j'ai été suivi et aidé à l'hôpital, j'ai combattu mes démons coûte que coûte, au jours d'aujourd'hui mon bébé a 3 mois et va très bien heureusement....

Au début ça a été dur car mon monde tournait exclusivement autour de mes prises à l'organisation de ma defonce et ensuite après plusieurs semaines, tout devient plus jolie même les couleur semblent plus belles, le vent dans les cheveux, la pluie tout devient comme. Plus vrai je ne serais comment vous expliqué..

Le problème et que depuis plusieurs jour et je ne sais pas pourquoi j'ai une envi folle de consommée, mais je ne veux surtout pas je sens bien que je suis pas loin de craqué..
Je m'avoue même difficilement que le soir en allant me coucher je me dit le bébé est couché il fait ces nuits, je pourrais tirer mon lait quand même pour en avoir d'avance et m'en fair une petite, ce n'est pas grand chose une petite mais. C'est faux la'petite avec le crack n'existe pas et je sais bien que je m'arrêterai pas la, j'ai peur de moi même j'ai peur de baisser les bras, j'ai peur car je peux en avoir 10mn après l'avoir demandé, j'ai peur car j'aime ma vie, j'ai peur car je ne me sens pas seule sur cette décision., mes démons ont réapparue, j'ai peur car je sais que ça va arrivé......

Fil précédent Fil suivant

2 réponses


Kalypso - 18/03/2021 à 18h31

Bonjour libéra.
Accroc au crack également j'ai réussi à m'en sortir avec la naissance de mon fils. La rechute est terrible. J'entends souvent que de parler avec des personnes dont la situation esg similaire aide un peu. Est ce que tu voudrais qu'on entre en contact piur échanger sur nos expériences ? Bon courage. Je vois que ton msg date de janvier. J'espère que tu as tenue bon. Courage

Liberta - 20/03/2021 à 21h04

Bonsoir... Oui si tu veux on peu ce mettre en contact ? Non malheureusement je n'ai pas tenu et toi ?

Répondre au fil Retour