Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Besoin d aide

Par Saidou

Bonjour j'ai un frère qui fume bcp.... La famille se déchire toujours des pleurs de la grande tristesse et en même temps de la colère... Pas de discutions possibles surtout quand on lui parle d aller se faire soigner... Le mettre à la porte la maman ne veut pas elle souffre on ne sais plus quoi faire...
Merci de votre aide

Fil précédent Fil suivant

4 réponses


Moderateur - 20/07/2018 à 15h46

Bonjour Saidou,

La discussion sera d'autant plus impossible que vous lui direz "d'aller se faire soigner". En effet, une personne qui se drogue (je suppose que vous parlez de cannabis) ne se voit pas forcément en malade ayant besoin de soins. Souvent elle aime ce qu'elle fait et trouve que les autres exagèrent ou dramatisent. Plus les proches insistent pour qu'elle arrête moins elle a envie de le faire car cela serait céder aux autres sur quelque chose qui fait plaisir à soi. Ce sont des capitulations difficilement supportables pour quiconque.

Il faut donc essayer, si c'est possible, de s'y prendre autrement.

Vous n'expliquez, au-delà du fait qu'il "fume", en quoi cette consommation a des répercussions sur lui ou sur la famille. Il serait bien que vous expliquiez un peu mieux ce qui se passe. Il "fume" mais il fume quoi ? Est-ce que c'est dangereux pour lui ? Est-ce qu'il a changé de comportement ? Est-ce qu'il s'en prend à vous ou à un autre membre de la famille ? Par ailleurs qu'avez-vous déjà essayé de faire ? Avez-vous pris contact avec un centre de soins ou demandé conseil ailleurs ? Votre frère a-t-il déjà reconnu qu'il avait un problème et demandé de l'aide ? Etc.

Pour vous aider je crois que nous avons besoin d'un peu plus d'informations.

Cordialement,

le modérateur.

Saidou - 23/07/2018 à 15h09

Bonjour il fume jusqu'à 10 joint par jours avant qu'il est commencé à consommer c'était un garçon normal travailleur se lever tôt le matin chercher du boulot depuis qu'il a commencé a n'arrive pas à se lever le matin ne cherche plus à travailler pour lui il dit que travailler ne sert à rien il est tout aigris il est nerveux parfois il pleure on comprend pas pourquoi. Nous faisons de notre mieux pour l'aider après il dis le contraire hier je me suis disputé avec lui nous en sommes arrivés jusqu'au mains ensuite il est allé à sa voiture il a fumé son joint revenu à la maison et a fait comme si de rien n'était mes parents pleure tous les jours il n'y a plus de joie à la maison rien que de la tristesse nous sommes à bout. que faire? le laisser se détruire? Je lui explique que le cannabis lui fait du mal il me dit que ça me fait du bien.

Moderateur - 24/07/2018 à 15h58

Bonjour Saidou,

Nous sommes d'accord : le cannabis lui fait du mal ou plus précisément il fait du mal à sa famille et il l'a changé pour lui enlever son dynamisme.

Cependant lui il dit que cela lui fait du bien.

C'est important d'essayer d'entendre ce que cela peut vouloir dire. Le cannabis cela détend, cela euphorise, cela anesthésie les émotions, cela installe son consommateur dans une sorte de camisole chimique où tout est amorti. C'est aussi un "refuge" pour certains usagers. Il a peut-être besoin de s'isoler, d'aller dans son monde. C'est insupportable pour vous mais demandons-nous pourquoi il a ce besoin-là.

S'est-il passé quelque chose pour lui qui aurait changé les choses ? A-t-il perdu confiance en lui à force de ne pas trouver de travail ou a-t-il perdu un travail dans des conditions difficiles ? Y a-t-il eu pour lui une séparation ou un décès qui l'aurait traumatisé ? Ou un autre événement....

En tout cas "j'entends" dans ce que vous écrivez que votre frère se sent mal dans sa peau mais qu'il n'arrive pas à affronter son problème. C'est pour cela que le cannabis lui fait tant de bien. Qu'en pensez-vous ?

Cordialement,

le modérateur.

zcoubidou - 25/07/2018 à 00h38

Ici aussi j'ai une situation très similaire et le cercle familial qui se demande comment mettre fin à une spirale noire qui ne se cantonne pas qu'aux joints, qui ont presque toujours fait partie du panorama de la personne en détresse (20 ans de fumette).
Le souci étant que de nouveaux problèmes se sont greffés, liste non exhaustive:
- perte de travail, permis de conduire & maison
- séparation (avec enfants)
- dettes
- retour sous le toit des parents âgés de 70 ans
- santé physique et mentale en détérioration lente mais constante
- fréquentations peu positives
- rejet de la société en général
- agressivité / invivable

Enfin, la responsabilité de tous ces maux est toujours des autres et on est loin d'envisager quelque thérapie ou demande d'aide à une tierce partie / médiateur.
Merci de faire part de vos conseils et possibles solutions pour sortir d'une impasse bien sombre.

Répondre au fil Retour