Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

aidez moi à arrêter le cannabis

Par Profil supprimé

bonjour,

je suis fumeur quotidien de cannabis depuis plus de 10 ans à raison de 3 à 4 joints par jours... le cannabis m'a détruit, je suis devenu une merde, mais je ne sais pas comment m'arrêter, je me suis renfermé sur moi-même. j'étais quelqu'un d'ambitieux, sportif, joyeux et plein de vie! j'ai tout perdu, et je me suis perdu!! je passe mon temps à lutter contre moi-même, à psychoter. je n'ai pas de copine et je n'ai plus envi de rien même d'aimer... je n'ai plus goût à rien.. aidez moi svp

Fil précédent Fil suivant

11 réponses


bluenaranja - 23/08/2011 à 10h31

Bonjour !


Tu es bien dur avec toi ! As-tu un médecin traitant sympa ?
J'ai l'impression que tu en as assez et que tu veux changer, alors, je te conseillerai d'en parler à ton médecin traitant, voir s'il peut te prescrire un anti-dépresseur léger le temps que tu retrouves un équilibre, et laisse tomber la fume.
A long terme il serait utile d'aller voir un psy pour te soutenir et t'aider
à te retrouver.

courage !!!!

bluenaranja

Profil supprimé - 04/09/2011 à 12h56

Bonjour, je suis exatement comme toi en ce moment , les même sentiments ! je ne sait pas ou me tourner pour avoir de l'aide, je n'en peu plus..

Profil supprimé - 04/09/2011 à 13h00

Bonjour,tu a écrit tous ce que je ressent, je suis exactement dans la même situation,je suis célibataire depuis6 ans,je n'ai plus gout à rien,je me sent perdu, seule au monde... c'est plus fort que moi de fumer,mais je commence a bien sombré a cause de ca.... Par ou commencer pour s'en sortir? c'est la question que je pose en ce moment...

Profil supprimé - 05/09/2011 à 09h27

Bonjour "Looser", bonjour aussi "Minouche2",

Je suis le modérateur de ce forum. Je suis désolé de voir avec quels mots vous parlez de vous ou ce à quoi vous vous identifiez. Voici quelques conseils, en espérant qu'ils puissent vous aider...

Tout d'abord c'est très difficile effectivement, quand on a tout laissé tomber à cause du cannabis, qu'on a l'impression d'avoir raté plein de choses, d'avoir une image positive de soi. Mais, si vous voulez vous en sortir, il faut vous dire deux choses. La première c'est qu'en même temps que vous décidez d'arrêter le cannabis il faut que vous vous pardonniez à vous-même d'avoir raté ce que vous pensez avoir raté. On ne refait pas le passé mais en se pardonnant et en faisant chaque jour l'effort de passer à autre chose, vous construisez petit à petit votre avenir et vous vous donnez des chances que votre futur soit au contraire une réussite !
Si le cannabis "ralentit" l'esprit, enferme sur soi-même si on en consomme trop, il ne modifie pas pour autant la personnalité. Sous la camisole chimique que vous connaissez, se cache toujours le potentiel de renaître et votre véritable personnalité. Mais reprendre contact avec le monde a des chances d'être difficile à vivre au départ, susciter du stress, de l'anxiété et différents symptômes, ce qui peut redonner de l'attrait au cannabis et vous faire rechuter.
C'est pourquoi la seconde chose importante est d'accepter de vous faire aider pour arrêter. L'aide consiste en général principalement en une aide à l'organisation de votre arrêt et en un soutien psychologique pour réussir à faire face aux symptômes que vous pourriez éprouver. Cette aide est gratuite et offerte par les centres de soins spécialisés dans les addictions. Ci-dessous je vous donne un lien vers les adresses utiles que nous répertorions sur ce site (rubrique "S'orienter"blunk, à partir duquel vous serez en mesure de rechercher le centre le plus près de chez vous (sélectionnez "soin" et "toxicomanie" ou "addictologie"blunk. Appelez-le pour prendre rendez-vous (il peut y avoir un délai d'attente entre le moment où vous appelez et le moment où vous avez votre rendez-vous).

Personne ne fera ce travail à votre place de décider d'arrêter et de contacter un centre de soins. C'est à vous de prendre cette décision mais sachez que nous serons toujours là, dans ce forum ou au téléphone (0 800 23 13 13) pour en parler avec vous. Pour vous mettre le pied à l'étrier, vous pouvez consulter par exemple [le guide d'aide à l'arrêt du cannabis->http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/807.pdf] (pdf).
Enfin, même si vous vous sentez seul(s) et en échec, que vous avez l'impression de n'être capable de rien, permettez-vous de rêver et d'essayer de faire des projets. Ce sont les projets que l'on a envie de réaliser après avoir arrêté le cannabis qui aident à tenir... et à réussir. Et je me permets, au nom de notre service, de vous souhaiter de réussir à arrêter car il n'est jamais trop tard pour le faire !

Cordialement,

Le modérateur.

Profil supprimé - 18/09/2011 à 21h08

Salut minouche2,

Je suis dans le même cas. J'ai arrêté un nombre de fois incalculable. j'ai repris, rearrêté. Et puis je suis venue à ce forum, comme vous. Finalement arrêter c'est simple. (même si je n'ai pas totalement réussi) Mais c'est l'ennui qui tue. La galère c'est la rechute.
Le modérateur tape dans le mile quand il parle de projet, même le plus petit, le plus naze des projet permet de construire ce que l'on a laissé en plan. Moi aussi je suis seule, célibataire, la misère pour se recaser. Je n'ai pas trop de conseil à donner. j'écris juste pour dire tu n'es pas seule dans ce cas, et un des points harde, c'est de faire cette démarche tout seul. Moi, je n'ai toujours pas réussi à pousser la porte d'un psy, j'ai pris rendez vous, et j'ai annulé...
Et je me sens seule aussi, terriblement seule. Mais depuis que me phases d'arrêt sont plus grandes que les rechutes, je crois que je vais mieux. Je suis toujours célibataire, et je crois bien que je saurai m'ouvrir à une histoire quand je m'aimerai, quand j'aurai enfin arrêté, quand je serai fier de ça. Pour de vrai.
Par où commencer? Arrêter de se procurer le produit, de faire pousser. Virer les cartons, les feuilles,les affiches que l'on bloque avec plaisir, se mettre à bouquiner, fuir les soirées fumes, ne pas tirer une petite taf sur les pètes qui tournent, faire du sport, prendre un bain, rédiger un mot sur ce forum. Combler le manque d'activité, car quand on fume, c'est du taf ça occupe, quand y'a plus de fume, on s’ennuie, on est seul. Mais le plus important, quand tu en es à écrire ici, tu as probablement ouvert la porte de la sortie de ce monde d’inaction. Nos vies sont courtes, plus tôt on trouve le courage de se mettre en face de ce qui nous a maintenu dans cette consommation, plus le temps qu'il nous reste pour nous réaliser est long. Plus nos chance de nous socialiser sont grandes.
Tiens nous au courant quand tu arrive à réduire voir stopper la conso, même si tu remets ça, même si c'est 2 jours après avoir arrêté. Si tu te sens seule écris nous, moi en tout cas ça m'aideras à arrêter d'échanger avec toi, et avec Blue. Lilly

Profil supprimé - 18/09/2011 à 21h27

Bonsoir Looser,

Moi aussi, tout pareil. Comme je l'écrivais à Minouche, j'ai arrêté, repris...
A chaque fois que j'ai stoppé, j'étais libérée, à chaque fois que j'ai repris j'étais anéanti, prise par des métas angoisses. me considérant plus bas que la mdre.
Je suis dans une phase d'arrêt, et j'espère que c'est la bonne.
Dès que je stoppe la consommation, je me sens mieux, c'est une galère sans nom,je me retrouve seule sans mon splif, mais ça fait du bien. Trouver de nouvelles habitudes. Moi aussi je faisais beaucoup de sport, je m'y remets; de plus en plus, ça me fais du bien de reprendre ces actions que j'ai délaissés pour me consacrer à mes pétards.
J'avoue ne pas avoir réussi à solliciter une aide psy, pourtant je pense aussi que c'est le moyen le plus efficace. Comprendre pourquoi on en est là, pourquoi on ne décroche pas alors qu'on en a marre. Écrire ici ça m'aide. Ca m'aide à me sentir moins seule dans cette démarche. Tiens nous au courant. Lilly.

Profil supprimé - 18/09/2011 à 21h53

Encore moi Minouche,
Je viens de lire le manuel conseil pour arrêter de fumer, je le trouve pertinent, adapté, il décrit ce que nous ressentons.
Il propose une méthode simple. Ca vaut le coup de le lire avec attention. Qu'est-ce que tu en penses?
Je te souhaite du courage, je te souhaite de trouver un chemin vers la fin de ta solitude (tout comme je me le souhaite au passage!).Lilly

Profil supprimé - 21/09/2011 à 16h48

Bonsoir Lilly,

C'est le modérateur. Merci du soutien que vous apportez à Minouche et Looser.

Je vous trouve courageuse et sur la bonne voie. Vous recommencez à faire des choses qui vous font plaisir, vos arrêts sont de plus en plus longs, vous prenez votre problème à bras le corps... Autant d'éléments très positifs !
Ne vous prenez pas trop la tête si vous n'êtes pas allée voir un psy. C'est une aide qui peut être très utile mais ce n'est pas "obligatoire" pour autant ! Déjà vous êtes active, vous faites des choses et essayez de remplir les temps morts. C'est très bien !

En revanche je vous conseillerais de vous débarrasser de ce qui, chez vous, est associé à votre consommation (posters, feuilles, etc.). C'est une manière symbolique de tourner une page, cela contribue à vous aider à "faire le deuil" comme on dit. Cela peut provoquer un petit pincement au cœur au départ parce que vous êtes sans doute attachée à certains de ces objets, mais en même temps c'est l'occasion de les remplacer par de nouveaux objets qui vous plaisent, correspondant à vos nouveaux choix de vie. C'est une manière de vous récompenser aussi des progrès que vous faites.

Allez, je vous souhaite un bon courage et une bonne continuation. Merci de vos participations à ces forums !

Cordialement,

Le modérateur.

Profil supprimé - 21/09/2011 à 17h39

Bonsoir Modérateur,
merci pour ces encouragements, voilà qui fait doublement du bien :pouvoir s'exprimer, échanger avec les autres, ça donne de l'entrain.

Répondre au fil Retour