Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Weed et dépression

Par Nihilus

J'ai 19 ans, et j'ai plus aucun espoir en rien. Je cherche chaque jour une raison de continuer à avancer, à rester sur terre. Mais il y a rien, plus rien me donne la moindre envie.
J'ai aucune vie sociale depuis quasi toujours, je porte le poids de la solitude depuis mon plus jeune âge.
J'ai eu des "potes" histoire de trainer avec quelqu'un quoi, mais je me suis toujours senti à l'écart et entouré d'abrutis.
Enfin bref, j'ai commencé à fumer à 16 ans. En sachant déjà tous les aspects négatifs du cannabis, mais j'étais happé par les effets de celui ci et j'avais déjà plus foi en ce monde ni en l'humanité à cette époque, donc je me suis jeté dans la défonce la tête la première. Je me suis déscolarisé et j'ai commencé à fumer tous les jours. Au début c'était du bas de gamme puis des produits de plus en plus puissants en thc. J'avais ce kiff de vouloir "me dépasser" dans la foncedé.
Mais aujourd'hui, je n'ai plus que la weed. La seule chose qui me fait vivre c'est elle. Je fume environ 10 à 12 joints dans la journée actuellement.
Ca peut paraitre caricatural, mais je vous jure que je suis un putain de légume.
Je vois un psychiatre et j'ai commencé un traitement antidépresseur, mais je sais que c'est pas ça tout seul qui me sortira de la merde.
Je peux plus voir quoi que ce soit positivement et j'ai la flemme de tout.

Fil suivant

3 réponses


Pepite - 05/09/2022 à 10h45

Bonjour Nihilys,

Soyez le bienvenue parmi nous.

Et si on accueillait ensemble tout ce que vous venir d'écrire avec autant de limpidité ?

On fait l'exercice de ce que l'on ressent.

Là tout de suite, lorsque vous lisez ces mots, que ressentez vous ?

J'attends de vous lire et je vous dirai si vous le voulez bien ce que j'ai ressenti.

Olivier 54150 - 19/09/2022 à 17h42


Bonjour Nihilus.
Bonjour Pépites.

J'ai fumé ces quantités pendant longtemps.
Avec ces doses le thc n'a plus aucun effet positif, c'est la deprime assuré. Il ne fait qu entretenir le dépendance et éviter les désagrément du manque.
J'ai arrêté en 2014 avec un traitement de choc. En trois mois tout rentrait dans l'ordre. C'était parfait. Je re vivais.

Le solution et d'arrêter bien sûr, et c'est pas facile. Mais on y arrive. Ce serait un chouette objectif. Il y a tellement de positif à ne pas consommer cette cochonneries.
Progressivement ou d'un coup, c'est selon les personnes.

Hélas j'ai sous-estimer le produit, et en 2018 j'y ais re goûter. Grave erreurs, ça a été l'escalade.
Je suis à six mois d'arrêt et je compte bien ne plus me faire avoir. Même si je déprime, je sais que ce n'est pas la solution.

Bon courage
Oliv

Nouvelle-France1534 - 21/09/2022 à 07h52

Bonjour Nihilus. D'abord Bravo Oliv. pour votre parcours de 6 mois. Je me demandais où vous en y étiez avec vôtre parcours. J'ai lu plusieurs de vos post. Ça m'a beaucoup aidés. Merci d'avoir si bien d'écrit vos états d'âmes. Ça m'a éclairé sur les miennes.

Nihilus, si vous me lisez un jour, je veux que vous sachiez que VOUS SEUL pouvez décider de créer un nouveau parcours de vie. CRÉER L'AVENIR. Je pense que vous avez déjà compris ce que vous avez à faire en tout premier. Bonne décision. Le reste de votre destiné, sera animée et illuminée par votre volonté. La vie ce passe au présent. On vas vers l'avant en avançant. Faite-vous aider si nécessaire... Pour moi, ça fait plus de 3 mois. Le plus difficile est derrière-moi... Tenez bon... Dès que vous êtes près, partez dans cette aventure de montagnes Russes d'emmossions fortes (plus forte que le THC) qui vas vous ramener sur terre ou la vie sera plus facile. Ça brasse des montagnes russes. De l'adrénaline en quantitées pour vous combler d'émotions. Le cerveau est en mode réparation et rééquilibrage. Bientôt, j'en rierai peut-être...

Répondre au fil Retour