Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Synthèse #1

Par Profil supprimé

<a href="http://www.wikio.fr/sharethis?url=&title=" class="wikio-share-popup-button">Wikio</a><script type="text/javascript" src="http://www.wikio.fr/sharethispopu...&title="></script>

Bonjour à tous,

Voici la première synthèse du Forum Libre où nous revenons sur ce que vous avez écrit ces derniers mois, où nous parlons aussi un peu de nous.

Ce forum a eu, auprès de vous, un succès certain. Nous nous en réjouissons car nous savions bien que nous ne pouvions pas couvrir tous les thèmes qui vous préoccupent à travers nos forums thématiques. En même temps, l'inconvénient d'un tel forum et qu'on y trouve des sujets très divers et que parfois certains sujets auraient peut-être dû se retrouver dans un autre forum. Mais ce n'est pas bien grave.

Ce qui vous a fait réagir en premier, et assez longuement, c'est la campagne lancée par la MILDT en novembre dernier (2009). Cette campagne s'intitulait "{la drogue, si c'est illégal, c'est pas par hasard}".
{{Mimilz}} ouvre le bal en dénonçant, avec des mots durs, l'hypocrisie d'une telle campagne et le gaspillage d'argent que cela représente. Plusieurs internautes lui emboîtent le pas. {{Pecoss33}} souligne ainsi qu'il existe des drogues légales bien plus dangereuses que le cannabis. Elles sont pourtant autorisées. Il souligne par ailleurs que la qualité des drogues consommées est aussi enjeu de santé publique. Or, l'interdiction du cannabis empêche précisément un contrôle de la qualité de cette drogue et la rend plus dangereuse du fait de la présence de produits de coupage. Tout cela rend cette campagne peu crédible. Dans la même veine, {{Clochette}} souligne qu'on devrait autoriser le cannabis parce qu'il met les usagers dans une "bulle", qu'il les calme tandis que l'alcool rend agressif. {{The Thistle}}, ancienne toxicomane, mais qui n'est justement pas forcément pour la dépénalisation des drogues, souligne tout de même que le trafic de cannabis alimente les autres trafics. Une dépénalisation permettrait de couper le contact entre les dealers - qui proposent d'autres drogues - et le usagers de cannabis. Pour {{Titine}}, mère d'un toxicomane, "légaliser" ce n'est que rajouter un produit dangereux de plus. En revanche, elle en appelle à la cessation de la répression des simples usagers de cannabis, qui ne font pas de trafic. En effet, souligne-t-elle, une arrestation peut être un véritable traumatisme pour un jeune un peu fragile. {{The Thistle}} lui répond alors que les arrestations d'usagers simples peuvent servir à les faire dénoncer leurs dealers. Dans ce cadre là elle comprend ces interpellations. {{Titine}} lui répond à son tour que quelque soit l'objectif d'une telle politique répressive, où la répression porte sur les consommateurs, elle ne marche pas. Elle ne dissuade en effet pas les jeunes de fumer et c'est un contresens dans l'éducation des jeunes car cela renforce la révolte de certains ou crée un véritable traumatisme chez d'autres.
Nous avons retrouvé, dans cette discussion passionnante que vous avez eu, quelques uns des arguments forts en faveur d'une légalisation du cannabis : une drogue au final peu dangereuse mais qui est illégale alors que d'autres drogues plus dangereuses sont légales (l'alcool) ; une illégalité qui, en soi, crée aussi des dommages relevant de la santé publique (mauvaise qualité du cannabis, traumatisme des arrestations, etc.) et qui favorise, à travers la fréquentation des trafiquants, le contact avec des drogues plus dangereuses.


Nous avons reçu dans ce forum beaucoup de demandes de contacts ou d'appels à témoignage pour des projets d'études ({{Fanny44, Havannas, La Marmotte, Laura 75013}} notamment). Peut-être fraudrait-il que nous créions un forum spécial "petites annonces" ? Qu'en pensez-vous ? Est-ce que "petites annonces" serait un bon titre ?


Nous avons également reçu dans ce forum la première critique sévère à notre égard. {{Titine}} s'impatiente en effet, dans un sujet qu'elle a intitulé {{"{forum trop inefficace !!}"}}, que nous ne validions pas rapidement les sujets et autres réponses proposées. Nous nous sommes alors excusés auprès de Titine, qui fut victime d'une mauvaise conjoncture. {{The Thistle}} prend aussi gentiment notre défense en soulignant que de toute façon pour les problèmes de fond, en matière de toxicomanie, il n'y a pas d'urgence. Il faut beaucoup de temps pour qu'un problème d'héroïne trouve sa solution par exemple. Ce à quoi {{Titine}} répond, également à juste titre, qu'en tant que proche elle est à la recherche de réponses et, surtout, de points de repère. Elle sait bien que les problèmes de son fils ne se résoudront pas rapidement mais elle a affaire à lui au quotidien et, parfois, elle a besoin de prendre du recul et de savoir où elle en est. D'où son impatience lorsqu'elle prend la peine d'écrire ou de répondre à d'autres mais que ses messages mettent 1 ou 2 jours a être publiés. Nous comprenons sa frustration.
{{C'est l'occasion pour nous de préciser quelques éléments concernant les conditions dans lesquelles nous suivons actuellement ces forums.}} Du lundi au vendredi nous surveillons normalement tous les jours, plusieurs fois par jours, si de nouvelles contributions arrivent sur les forums. Il peut arriver cependant qu'il y ait des "trous" dans cette veille mais ils devraient être rares. Les week-ends nous surveillons également les forums mais il est vrai que cela peut être moins rigoureux qu'en semaine. Il arrive ainsi que des messages proposés le vendredi soir ne soient validés que le dimanche après-midi ou le lundi. C'est fonction de nos activités, de notre présence ou non près d'un ordinateur. Nous essayons d'être présents et nous pensons beaucoup à vous ^_^ mais parfois nous faisons aussi des pauses ! Si vous avez envie de parler "tout de suite", de partager ce que vous ressentez, nous vous rappelons que vous pouvez appeler tous les jours, entre 8h et 2h, notre ligne téléphonique anonyme au 0 800 23 13 13 (gratuit, confidentiel).
Enfin, pour la petite histoire, sachez que ce "nous" recouvre les 3 personnes qui s'occupent, entre autres, de la partie informative et sociale du site Internet. Ce "nous", à l'instar de tout notre service, est actuellement traversé par une secousse sismique majeure. Dans le cadre des économies générales que cherche à faire le gouvernement, nous subissons une réduction de budget drastique et de nombreux licenciements ont été décidés. Ce site Internet n'est pas du tout le lieu pour que nous en parlions et nous allons continuer à le préserver de ce qui se passe en interne. Nous vous en informons néanmoins car il serait cependant illusoire de croire que cela n'a aucune influence sur notre activité ici. Même si nous le voulons pas.


L'appel à l'aide de {{Poulette62}} { {{("Comment aider quelqu'un qui continue à prendre de l'héroïne ?"blunk}} } a été l'occasion d'un échange très intéressant avec {{The Thistle}} et {{Titine}}. Cela va être l'occasion pour {{The Thistle}} de donner des conseils très importants pour les proches confrontés à un problème de drogue. Nous vous invitons à lire ou relire ses contributions postées les 23 et 25 mars.
{{Poulette62}} est la petite amie d'un héroïnomane qui essaye de s'en sortir mais qui continue en fait à se droguer. {{The Thistle}} lui conseille tout d'abord d'éviter de râler, de protester ou de lui mettre la pression parce qu'il rechute. Ce genre d'attitude est de nature à le braquer. Elle lui conseille plutôt de lui exprimer son désarroi et sa peine face à cette situation. Un autre conseil utile est d'essayer d'occuper son petit ami le week-end (moment de la semaine où il se drogue). Etre occupé pour moins penser à la drogue est important. Il est aussi important, lorsqu'on veut arrêter, de couper les ponts avec les proches avec lesquels on a l'habitude de se droguer. Comme l'écrit {{The Thistle}} : {"il faut savoir que celui qui s’en sort renvoie souvent à celui qui n’en est pas sorti l’image même de son problème, et très souvent cela devient presque un jeu de faire replonger quelqu’un.. peut-être se sent on moins faible comme ca ?"}. {{Poulette62}} va d'ailleurs lui confirmer en réponse que son entourage et les endroits qu'il fréquente ont une très mauvaise influence sur lui. Et {{Titine}} va également confirmer la mauvaise influence des fréquentations. Elle conseille à {{Poulette62}} d'en parler avec lui pour l'aider à en prendre conscience. Elle lui conseille également d'imposer sa place et d'avoir des occupations communes.


{{The Thistle}} a ouvert un sujet sur le thème des autres risques liés à la drogue. Elle illustre ce sujet par une photo de son bras. Elle souligne en effet que si les proches sont obsédés par l'overdose, il y a bien d'autres risques qu'encourt une personne qui se drogue. Et de cela on n'en parle jamais, surtout pas les proches. Elle fait ainsi allusion aux contaminations par les virus du Sida ou de l'hépatite C, aux problèmes posés par l'injection. Elle conseille vivement aux usagers de réagir vite dès le moindre abcès, de ne pas laisser trainer les choses sous peine de risquer des problèmes beaucoup plus grave. Elle conseille également aux proches qui partagent leur vie avec un toxicomane, mais aussi aux usagers, de se faire dépister. Cette intervention de The Thistle sera l'occasion pour nous d'ouvrir un nouveau forum sur les dangers des drogues.


{{Titine}} a proposé un sujet qui tourne autour du positionnement du proche vis-à-vis de celui qui se drogue. Personnellement elle en est à un stade où elle cherche à enlever l'héroïne de sa relation à son fils. Elle se demande {"comment repartir sur de nouvelles bases ?"} Elle ne veut plus être l'éducateur qui surveille tout le temps mais en même temps elle ne peut pas s'empêcher d'être méfiante et de mettre en doute tout ce qu'il fait ou lui dit. {{Bidouille}}, qui surveille constamment son fils qui est sous méthadone, se retrouve dans ce questionnement. C'est en fait la question de la confiance qui est posée ici. Après tant de hauts et de bas, tant de mensonges et d'espoirs déçus, comment la redonner à son proche qui se drogue ?


{{The Thistle}} a décidé de demander l'avis des autres internautes sur les effets secondaire de la méthadone. En effet elle en prend depuis peu et souffre de symptômes désagréables. Malheureusement {{The Thistle}} va alors apprendre qu'elle a l'hépatite C et que ces symptômes sont peut-être liés à cette maladie. {{Titine}} et {{Powny=)}} lui adressent toute leur sympathie et soutien. {{Powny}} témoigne que son père vit avec l'hépatite C depuis plus de 20 ans et qu'il a eu des enfants alors qu'au début d'après les médecins il n'avait que 3 semaines à vivre. Il raconte cette curieuse histoire que c'est sa mère qui a sauvé son père, parce qu'elle est magnétiseuse. Elle a guéri son père en posant sa main sur son foie.


{{Titine}} propose un nouveau sujet pour partager tout simplement un document qu'elle a trouvé sur Internet et qui pourrait intéresser les "parents perdus" : <a href=http://www.4p8.com/eric.brasseur/toxicomane.html target=_blank>Comment aider un toxicomane ?</a>


{{Olala65}} a un père alcoolique. Personne n'en parle dans la famille. Les rares fois où il a essayé d'en parler cela a provoqué un drame. Il demande de l'aide et des conseils parce qu'il a l'impression d'être le seul à vouloir changer la situation. {{Minouche}}, alcoolique abstinente depuis 2 ans et demi lui répond alors que le déclic doit venir de la personne malade. Elle lui dit aussi qu'il existe des antennes pour les proches qui veulent comprendre et aider.


Le dernier sujet posté dans ce forum au moment où nous écrivons cette synthèse est le reflet de quelque chose qui malheureusement arrive parfois. Pour avoir la garde des enfants, la femme de {{layefall66}} l'a accusé devant le juge, sans preuves matérielles, d'être un toxicomane. Il demande ce qu'il doit faire pour être disculpé ? A ce jour personne ne lui a répondu.


Nous remercions vraiment beaucoup tous ceux qui ont contribué à ce forum jusqu'à présent. Il y a eu des échanges vraiment très intéressants et pertinents. Nous espérons que cela va continuer !

Fil précédent Fil suivant

Répondre au fil Retour