Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Arrêt subutex et autres

Par JessFaya

Bonjour à toutes et à tous
Voilà je vous explique un peu l’an situation’
Dépendante au cannabis depuis maintenant 12 ans, consommatrice occasionnelle puis devenu régulier comme beaucoup. Je ne fume jamais le matin ni la journée je n’en ai jamais eu le besoin ni l’envi. Seulement le soir rentrer du boulot et décompresser. Étant une personne très anxieuse, stressée de tout, qui n’à aucune confiance en soi, qui se dénigre tout le temps et beaucoup de soucis pour m’endormir alors j’avais trouvé le remède miracle pour moi a l´epoque plus de stress plus plus d’angoisse et surtout je m’endormais rapidement.

Au bout de plusieurs années mon corps c’est tellement habitué je fume maintenant une dizaine de joints de 18h à 1h du mat à peu près avec toujours ici-bas la journée.

Mais se n’est pas le pire, il y a quelques années j’ai goûté à l’opium et vu que le joint’ ne m’aidais plus à m’endormir Je me suis penché là dessus... quel erreur oui en l’espace d’un mois ou deux je suis passé de une trace dans la soirée à 3gr par jour.
Et puis on m’a proposé du subutex (pas un medecin) comme pour la drogue. Alors j’ai arrêté l’opium et pris du subutex mais sans traitement sans suivi mais toujours à un dosage bas.

J’ai décidé d’arreter Le subutex (je n’ai Pas encore commencé)je ne suis plus qu’a 2mg mais je sais que même a se dosage je vais avoir mal.
Se que je redoute le plus se sont les douleurs musculaires qui m’etais Insupportable quand je n’avais pas d’opium.
Je sais qu’en pharmacie il vendent des décontractant musculaire, j’aurai aimé savoir si sa’ peut vraiment servir ou pas?? car tout les témoignages que j’ai lu un peu partout personne n’en a jamais parler alors je me dis que peut être c’est inutile.
Et je sais que je vais être très très très irritable me connaissant et connaissant se sacré caractère de m***** que j’ai et je n’en veux pas que mon compagnon se ramasse tout dans la tête à l’an moindre parole mais je suppose que sans ordonnance il ne dois pas y avoir grand chose pour calmer ça j’en ne sais pas. Si quelqu’un peut m’aider

Je vous remercie et désolé pour le pavé

Fil précédent Fil suivant

3 réponses


JessFaya - 10/10/2018 à 18h45

Personne ?
Bah au moins on se sent soutenu dit donc
C’est le seul endroit où on peut vraiment parler mais en fait on parle tout seul tant pis sa sert a rien je m’en vais et vais me débrouiller toute seule

Moderateur - 11/10/2018 à 10h06

Bonjour JessFaya,

Vous demandez un conseil médical et peu d'internautes sont qualifiés pour vous répondre. Effectivement les décontractants musculaires ne sont a priori pas utilisés pour le sevrage opiacé. Mais c'est un médecin qui sera le plus qualifié pour vous répondre.

Vous pouvez alléger un peu ces symptômes par exemple en recevant des massages, en faisant des bains chauds. Cela a une efficacité limitée sans doute mais cela a le mérite de ne pas utiliser de médicament. Je crains par ailleurs qu'il soit un peu inévitable de passer par cette période difficile de douleurs et d'irritabilité. Mais cela passe assez rapidement (en une semaine cela devrait être réglé) et si votre compagnon est prévenu peut-être encaissera-t-il mieux vos sautes d'humeur.

Si vous souhaitez explorer les possibilités médicales d'être soulagée de vos douleurs ou de limiter vos sautes d'humeur encore une fois c'est vers un médecin qu'il faut vous tourner.

Enfin, si vous souhaitez une aide professionnelles pour arrêter le Subutex® vous pouvez vous tourner vers un Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA). Vous en trouverez une présentation dans cet article ainsi qu'un champ de recherche pour trouver le centre le plus proche de chez vous : http://www.drogues-info-service.f...aider/L-aide-specialisee-ambulatoire

Cordialement,

le modérateur.

Acteurdemessoins - 22/10/2018 à 20h16

Totalement d accord avec le modérateur pour en avoir fait l expérience à mon 1er sevrage de subutex il faudrait dans un monde parfait le faire en centre de soins et ce n'est pas forcément tout le monde mais la douleur physique est assez intense plus c est brutale plus ça fait mal il n y a que les professionnels de santé qui feront que cela se passe.... mais dans de bonnes conditions ne plus dépendre c est top bon courage Quand tu seras pret.

Répondre au fil Retour