Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

La drogue , monde inconnu mais l’amour s’en est mêlé

Par Profil supprimé

Bonjour,
J’ai beaucoup lu sur ce forum avant de pouvoir me lancer.

J’ai 21ans et pourtant il y a 3mois , jamais je n’aurais imaginé vivre tous cela.

J’ai rencontré ce garçon , de 21 ans aussi , avec les réseaux sociaux, mais je l’avais déjà vu parce que nous étions dans le même lycée.
Dès la première rencontre ça a été le coup de foudre.
Il a une personnalité et un coeur en or comme toute femme rêve d’avoir dans sa vie. Quelqu’un d’attentionné, qui est là pour vous dans tous les moments , mêmes dans les plus difficiles.
Car oui à côté de ça même avant de le rencontré je traversais depuis quelques mois une bonne dépression avec des hauts et des bas.
Lors des premiers rendez vous , il fumais du cannabis devant moi, pas étonnée car j’en fume de temps en temps à l’occasion.
Nous nous voyons casiment tous les jours, à parler de tout et de rien . Très vite la disscution autour de la drogue s’est initiée doucement à travers les reportages qu’on regardais ensemble etc..
C’est quelqu’un de très maigre , et blanc de teint avec toutes ses consommations , mais ne connaissant absolument rien à de milieux je me suis absolument pas posé de questions.

Un jour il me sort un sachet avec un peu de cocaine a l’intérieur , d’abord choquée car naïvement je pensais que ça existais que dans les grandes villes etc .. il me raconte que ça lui arrive de consommer 1 ou 2 traces exceptionnellement en soirée.
De retour chez moi énormément de questions se pose , mais d’un côté ma curiosité prend le dessus , la découverte d’un monde inconnu commence à m’obséder. De plus un lien fort entre nous c’était déjà créé.
Je passait toutes mes soirées chez lui , à parler de tout et de rien mais surtout de la drogue, et aussi de son activités parallèle de dealeur de drogue depuis pas mal d’année , ses ennuis avec la police mais aussi son sursis qu’il avait pris lors d’un jugement.
Tout cela aurais du me faire fuir, mais l’attachement et l’attirance pour ce monde fut bien supérieur.

Un jour , sur le ton de la rigolade , il me dit qu’il pense que je suis pas capable de « prendre une trace » . Je rigole et le défit que c’est certain que si ( a ce moment précis je pensait que non) . Il fait 2 traces de cette poudre blanche , et mise devant le fait je lui dit que non.. Il va pour ranger ce qu’il avait préparé et a ce moment précis il me dit «  ouais mais maintenant que tu m’a mis devant.. »
Il prend une trace à l’écart de moi, et sur un coup de tête je me dis que c’est rien ( il banalisait énormément) .
Je vous zappe quelques passages mais la consommation est devenue régulière , banale entre nous , en à peine 1mois. Les soirs, le matin..Je commence à aimer ça , les effets , l’amour qu’il y a entre nous est d’autant plus intense ( même si notre amour puissant et sincère ne dépend pas des drogues puisque même sans en avoir touché pendant un moment des 2 côtés, tout reste pareil).
Je commence aussi à lui acheter quelques grammes par ci , par là , car oui cette drogue coûte cher , et il ne peux pas assumer notre consommation à tous les deux, régulière , seul. J’ai été marqué par le premier grammes que j’ai payé , ça voulais déjà dire beaucoup de choses pour moi .
Et ensuite j’ai découvert , parce que banalement un jour il fait une trace devant moi , qu’il consommait de l’héroine, et cela depuis 3ans.
Une confiance hors paire entre nous est quand même bien présente parce que même si le sujet reste très sensible il a réussi à se confier à moi sur cela , ne me ment jamais ( enfin je l’espère ) car même si cette consommation d’heroine et de cocaine est insupportable à mes yeux je préfère qu’il le fasse devant moi et sans gêne plutôt qu’il commence à me cacher les choses.
J’ai appris par la suite qu’il avait déjà essayer à 5 reprises mes shoot d’heroine à la seringue , qu’il en avait honte parce que il avait été découvert par sa maman , et que ça l’avait dégoûté de cela .
Beaucoup de choses en 3mois , non?
Il aimerais arrêter tout cela , mais ce monde, il l’a toujours connu . Même ses amis , son tous consommateurs ou même sont ses clients . Sa mère , avec qui j’ai disscuter n’en peut plus , à déjà tout tenter pour l’aider , a peur pour lui sans arrêt . Nous avons pu en disscuter , mais elle ne veux pas qu’il me rende malheureuse ou m’entraîne dans ses problèmes . Il dois de l’argent au personne à qui il prend la drogues pour la revendre ( essentiellement la cocaine). Je lui ai déjà dépannée de grosses sommes d’argent , parce que j’avais peur pour lui. Il en dois encore mais mes comptes me permettent plus de l’aider . Il me remboursera je le sais , mais je préfère d’abord qu’il s’occupe des personnes à qui il en doit . Il veux arrêter mais il aime en prendre et ne vois pas trop ou est le problème pour l’instant , alors que moi je le vois de plus en plus. J’en consomme ( cocaine) avec lui et lui en demande de temps en temps ce qui ne facilite pas les choses ..
J’ai tester l’heroine aussi , en trace , d’abord dans son dos pour essayer , parce que il n’est pas du tout inconscient sur la dépendance forte qu’entraîne cette drogue. Il ne veux pas que j’y touche , il veux me protéger . Il sais qu’avec lui j’en aurais souvent sous les yeux , il sais que je pourrais tomber vite dedans . Mais malgré ça , un jour à ma demande , en forçant un petit peu il m’en a fait une petite ( trace). Alors oui je suis inconsciente de faire cela , je connais tous ( les risques , là dépendances, les effets ..) sur cette drogue . Je sais qu’elle pourrais détruire ma vie . Mais mon âge , mon envie de dépasser mes limites et tester de nouvelles choses est parfois plus forte que ça. Même si je compte plus n’y toucher.

Je l’ai dit plus haut , j’ai un terrain psychologique fragile depuis quelques mois. Mais depuis sa rencontre , j’ai fait des choses que je n’aurais jamais penser faire . Affronter mes parents ( relation très conflictuelle) , ne plus aller au travail ( car je dormais peu et je ne me réveillais pas) , arrêt de travail ( lié à ma dépression mais aussi à tout ce que je dois gérer psychologiquement depuis sa rencontre) . Mais aussi le fait que je suis partie de chez mes parents pour me réfugier chez lui sans donner de nouvelles pendant plus d’une semaine.. Et même si tous cela ( depression, conflit etc.. )était bien présent avant sa rencontre , tout a été amplifié depuis qu’il est a mes côtés

De beaux projets avec lui sont envisager , mais malgré l’amour très fort qu’on se porte , est-ce que je ne devrais pas arrêter ?
Cette relation pourrais détruire ma vie, me détruire moi, me faire perdre mon travail ( je suis dans le paramédical) . Mais je suis persuadé que je peux être son épaule pour qu’il s’en sorte et qu’on pourra concrétiser nos projets .
Que faire ? j’ai besoins de conseils? Est-ce que l’amour et la passion entre nous ne serais pas liée à toutes ces drogues? Aurais-je la force de l’accompagner sans l’obliger à se seuvrer? Comment puis-je le pousser sans l’obliger à sortir de tous cela ?

Je ne pense pas que notre rencontre est été un hasard car rien ne destinais à ce que l’on se rencontre , de monde , de famille et d’amis différents . Et pourtant un lien si fort nous unis ...

Fil précédent Fil suivant

1 réponse


Guih68 - 17/01/2021 à 22h04

Si je peux te donner un conseil, fuit et vite.
Tu es dejà entrain de briser ta vie en testant toutes ces substances. Arrête vite cela avant qu'il ne soit trop tard ... d'autant plus que tu reconnais toi meme etre fragile de base .
Ce monde là ce n'est que des problemes, petit au debut puis catastrophique a la fin .... vraiment. Le cannabis passe encore mais tu sais toi meme les consequences desatreuses de l'heroïne.
Je peux pas juger ton copain je ne le connais pas. Mais generalement avec ce genre de personne tu peux dire bye bye a ton argent. Meme si il veut rembourser avec de la bonne volonté, ce qu'il va gagner lui servira soit a rembourser les plus gros pour pas se faire eclater la tronche, ou racheter une dose ....
3 mois ce n'est pas beaucoup meme si c'est intense, la relation et la complicité ont l'air basé sur la drogue ...
Tu es libre de tes choix mais fait attention tu joue a un jeu dangereux avec ce monde .

Répondre au fil Retour