Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Bouffee délirante suite à consommation de champignons

Par Virge perdue

Bonjour mon fils a fait une bouffée délirante aigüe il y a 8 mois suite a la consommation de champignons hallucinogènes. Il a été également consommateur de cannabis durant plus de 6 ans.

Depuis 8 mois suite a la bda, il a arrêté le cannabis. Il l a remplacé par du cbd. En parallèle, il prend des neuroleptiques, risperdal 8 Mg afin de faire disparaître ses délires. Il a tendance à consomme très régulièrement de l alccol également.

Qui a vécu ça ? Avez vous eu des troubles psychiatriques suite à une bda ? Au bout de combien de temps ont ils disparus ? Qui vous a aidé et comment ?

Merci pour vos réponses

Fil précédent Fil suivant

5 réponses


pupu38 - 29/04/2020 à 15h48

Bonjour, c'est quoi "bda" ?

Virge perdue - 29/04/2020 à 17h05

Bouffee delirante aigüe

Faris5 - 30/04/2020 à 15h02

Bonjour,
Je suis sincèrement désolé pour l’expérience que vous et votre fils avez vécus et que vous continuez de vivre. La psychose c’est un peu comme l’enfer qui vous tombe dessus du jour au lendemain, c’est très brutal.
J’ai eu une expérience un peu similaire. Il m’a fallu six mois pour me récupérer peu à peu.
Qu’est-ce qui m’a aidé ? Le soutien inconditionnel de ma famille, mes amis, les psychiatres, les addictologues, ma psychothérapie (très important sur le long terme), stopper toute consommation, beaucoup lire sur le sujet, les médicaments, réduire les sources de stress.
Les troubles psychiatriques n’ont pas disparu, trouble bipolaire, anxiété et addiction, mais sont plus ou moins stabilisés.
Mon conseil à votre fils, c’est de ne plus toucher à rien, voir avec le psychiatre s’il a besoin d’un traitement autre que le neuroleptiques pour l’angoisse, par exemple, plutôt que de boire de l’alcool.
La BDA c’est un signal d’alarme très sérieux qui signifie qu’il faut changer ses habitudes. Le plus gros risque c’est que ça devienne chronique: schizophrènie, trouble bipolaire, trouble schizoaffectif ou que la prochaine décompensation soit de type suicidaire.
Mon conseil pour vous, c’est de bien vous documenter sur le sujet (raisons, déroulement, traitements, suivi, récupération), prendre conscience que c’est une pathologie grave, qu’il faut parfois beaucoup de temps pour aller mieux et retrouver une activité normalisée ou la stabilité. C’est de faire preuve de beaucoup de patience, être à l’écoute et avoir beaucoup de compassion.
Je pense qu’il y a toujours un mieux possible dans le futur, malheureusement parfois le chemin est fait de hauts et de bas vers ce mieux. Dites lui qu’il y a un futur meilleur possible.
Avez vous la possibilité de discuter avec son psychiatre de vos inquiétudes et de vos questions ? Avez-vous, vous même, un suivi avec un psychologue pour parler de ce qui est arrivé à votre fils ?
Vous avez également la possibilité de contacter l’unafam qui a une ligne d’écoute téléphonique pour les familles.

Charlie36 - 23/02/2021 à 01h28

Bonjour, j'ai fait une bad il y a 2 ans. J'étais sous neuroleptique mais je ne m'en sortais pas. Je vois un thérapeute qui me fait de l'emdr et de l'eft et il me sort de tout ça sans problème.

Répondre au fil Retour