Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Rechute cannabis

Par Marmotte

Bonjour j’ai arrêté le cannabis tout seul vers 16 ans alors que je fumais 4,5 joints par jour accompagné, j’en fumais également beaucoup tout seul. Pendant cette période j’ai été en décrochage scolaire j’avais beaucoup de potes en revanche puis j’ai décidé d’arrêter quand j’ai réalisé que ça me faisait plus rien. Depuis je me suis rattrapé au niveau scolaire en réussissant le concours de Paces j’ai fait un bon lycée et je ne fume quasiment plus de cigarettes ni de joints. Sauf que pendant les fêtes j’ai renoué avec des fréquentations qui fument régulièrement je leur ai acheté de l’herbe mais elle était pas bonne bref ils m’ont mis une douille en se foutant de ma gueule et en rigolant discrètement quand j’étais là mais j’ai compris. Bon et depuis cette consommation et déjà un peu avant vers le moins de Novembre je me sentais dénudé de sens vide pas bien épuisé par les révisions et la consommation a permis de me re-sentir bien. Ma faculté a fermé ses portes donc plus vraiment de liaison sociale en plus alors que je comptais me faire des potes car là première année ça a pas trop marché niveau potes Le cannabis me détend je parle plus, me sens plus drôle, mieux ,plus proches des autres, leur lance des blagues qui font rire bref je me sens bien avec les autres quand j’ai fumé un joint Et c’est bien tout ça c’est positif je veux dire d’être à l’aise avec les autres être détendu, déconné avec la musique j’ai directement l’impression d’être en liaison intime avec la plupart des personnes. je me sens hyper connecté avec les gens et j’en palpite à l’idée juste de vous en parler Et en faite j’ai jamais réussi à complètement arrêté genre une fois tous les 3 mois depuis 5-6 ans ça m’arrive de fumer des joints avec des potes que j’apprécie et qui consomment régulièrement. J’ai plus une hygiène de toxico vous l’avez compris j’espère mais j’ai encore plein de petits trucs qui m’attirent vers cette substance et jsp comment m’en débarrasser définitivement Après je kiffe la musique et le sport donc je vais taffer pour être tranquille avec les cours et me reconsacrer à des 2 passions qui m’ont permis d’arrêter au début d’ailleurs Si vous avez d’autres conseils à me donner je suis preneur car en ce moment j’ai trop envie de recommander et me gazer dans ma chambre Cordialement

Mise en ligne le 12/01/2021

Bonjour,


Dans votre question, vous explicitez bien le rapport que vous entretenez avec le cannabis. Nous comprenons que ce produit ait pu vous aider dans votre parcours à vous socialiser plus facilement, vous détendre dans certaines occasions.


Il nous semble comprendre que vous mesurez que cette consommation peut également avoir un revers puisque vous souhaitez parvenir à terme à cesser de recourir au cannabis.


Dans votre texte, vous mettez plusieurs fois en avant le besoin important de pouvoir vous faire des amis, vous sentir bien avec les autres dans des cadres festifs.

Il serait peut-être intéressant de trouver des "outils", des ressources personnelles qui vous permettraient d'aller vers les autres sans recourir systématiquement à la consommation.
Il est tout à fait possible d’être aidé par une aide extérieure pour cheminer dans ce sens.

En dehors de ces cadres festifs et de recherche de socialisation, il est vraiment important que vous ayez pu repérer que des activités comme le sport et la musique vous ont aidé à cesser vos consommations à un moment donné. Nous vous encourageons à continuer à les investir dans votre projet d’arrêt.
En effet, le fait de faire des activités corporelles et créatives sont souvent des outils qui peuvent aider dans ce sens tout en vous permettant de vous faire plaisir, de vous changer les idées et de vous focaliser sur des émotions positives.


Les moyens et les outils pour une diminution ou l’arrêt d'un produit sont multiples et surtout très individuels. Certaines personnes vont pouvoir atteindre cet objectif en tâtonnant "par eux-même" et y parvenir plus ou moins rapidement.


Vous trouverez en fin de réponse un lien vers un guide d’arrêt au cannabis qui pourra peut-être vous donner des éléments de réflexion et d'actions.


D'autres personnes auront besoin d'une aide extérieure pour trouver une méthode qui leur convient.
Il n'y a pas forcément de voie meilleure qu'une autre, l'important est de trouver un chemin qui peut vous convenir au final.


Il existe des lieux nommés Centres de Soin d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) où des professionnels du champ de l'addictologie peuvent vous aider dans un cadre non jugeant, confidentiel et gratuit.


Il y est possible d’être aidé concrètement sur la diminution ou l’arrêt du cannabis, mais aussi de réfléchir plus profondément sur les raisons qui vous poussent à consommer, et sur quelles ressources mobiliser pour vous aider à continuer à aller vers les autres sans consommer.


Les professionnels qui y exercent sont généralement médecin addictologue, psychologue, infirmier...
Vous trouverez en fin de réponse des coordonnées de CSAPA dans la localité que vous nous avez indiqué.

Si vous souhaitez une orientation plus affinée ou échanger davantage sur votre situation, vous pouvez contacter un de nos écoutants.
Nous sommes accessibles 7J/7J, par téléphone au 0800 23 13 13 (anonyme et gratuit) de 8H à 2H du matin ou par le Chat de notre site Drogues Info Service de 8h à Minuit.

Avec tous nos encouragements pour votre projet.

Bien cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures su


LYADE - GARIBALDI (AINAY)

31, rue de l'Abondance
69003 LYON

Tél : 04 72 84 62 00
Site web : lyade.arhm.fr/csapa-lyon-addiction/lyade-garibaldi-lyon.php
Secrétariat : Lundi et jeudi de 10h à 16h, mardi de 10h à 12h et de 16h à 18h, mercredi et vendredi de 10h à 18h
Accueil du public : Lundi et jeudi de 9h à 17h, mardi de 9h à 18h30, mercredi et vendredi de 9h à 18h
Consultat° jeunes consommateurs : Le mercredi entre 12h et 14h avec ou sans rendez assuré par une infirmière (il est possible d'être reçu en dehors de ces horaires sur rendez-vous)
COVID -19 : Covid-19 : L'équipe de Lyade ne peut accueillir de nouveaux patients - Les consultations et entretiens sont assurés par téléphone pour les patients habituellement suivis. L'équipe est joignable par email lyadegaribaldi@arhm.fr ou contactlyade@arhm.fr

SERVICE d'ADDICTOLOGIE du C.H EDOUARD HERRIOT

5, place d'Arsonval
Pavillon K - rez-de-chaussée
69003 LYON

Tél : 04 72 11 78 52
Site web : www.chu-lyon.fr/fr/drogue-et-addictions
Secrétariat : Lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h30 sauf le mardi après-midi (uniquement de 9h à 12h30)
Accueil du public : Lundi au vendredi de 9h à 16h45 sauf le mardi après-midi (uniquement de 9h à 12h30)
Consultat° jeunes consommateurs : Lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h30 sauf le mardi de 9h à 12h30
COVID -19 : Accompagnement téléphonique des patients déjà suivis. Pas de nouvelles prise en charge. Consultations médicales dans le cas de situation complexe. Renouvellement d'ordonnance par fax. Délivrance de TSO possible dans certaines conditions

En savoir plus :

Retour à la liste