Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Se faire aider PDF Imprimer EnvoiMail

Les soins résidentiels après l'arrêt

L’arrêt de la consommation de drogue représente un grand changement dans la vie d’une personne dépendante. Cette rupture avec le produit peut nécessiter un accompagnement au long cours, le temps de consolider l’arrêt et de retrouver un équilibre ainsi que certains repères qui ont pu manquer durant les années de consommation. C’est pour répondre à ce besoin que différents types de structures accueillent les usagers après leur sevrage pour des soins résidentiels.

Ce type d’aide repose sur le principe du changement de cadre, parfois sur l’éloignement, et sur un programme thérapeutique destiné à renforcer les compétences de la personne. Il existe des lieux d’accueil individuels (appartement thérapeutique, famille d’accueil) ou collectifs (centres thérapeutiques résidentiels, services de soins de suite et de réadaptation, communautés thérapeutiques).

Accueil individuel - les familles d’accueil

Ce type d’aide repose sur l’hypothèse que le rythme et l’entourage d’une famille peuvent aider l’usager à retrouver un équilibre et des repères après son sevrage. Les familles d’accueil sont souvent investies dans des activités associatives dans lesquelles le résident peut trouver sa place, se sentir utile. La personne dispose de son propre espace mais se conforme aux exigences de la vie de famille. La famille est formée et indemnisée. L’équipe du CSAPA coordinateur assure le suivi de la famille et de la personne accueillie.

Pour trouver une famille d'accueil, entrez une adresse, une ville ou un département :

Accueil individuel - les appartements thérapeutiques

Ce sont des logements individuels gérés par des CSAPA (Centre de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie) mis à la disposition des personnes en démarche de soin et suffisamment autonomes pour assumer les tâches du quotidien. La durée du séjour est limitée à quelques mois et une participation financière est demandée à la personne accueillie. Elle peut ainsi (ré) expérimenter une vie indépendante tout en bénéficiant de l’accompagnement de l’équipe du CSAPA coordinateur. Un référent suit la personne durant toute la durée de son séjour. Il se déplace dans le logement et reçoit le locataire au centre. Le résident a aussi accès à l’ensemble des services proposés par le CSAPA (activités thérapeutiques, consultations, groupes de parole…)

Pour trouver un réseau d'appartements thérapeutiques, entrez une adresse, une ville ou un département :

Accueil collectif - les centres thérapeutiques résidentiels (CTR)

Les centres thérapeutiques résidentiels (CTR) accueillent les personnes sevrées ou sous traitement de substitution durant 6 mois à un an afin de les aider à stabiliser l’arrêt de leur(s) consommation(s) et à retrouver un équilibre. La personne réapprend à vivre avec les autres, participe aux tâches de la vie quotidienne avec ses pairs (préparation des repas, entretien…). Les 15 résidents (environ) sont accueillis dans le cadre d’un projet thérapeutique propre à chaque lieu. Certains CTR ont une approche centrée sur les activités sportives, d’autres sur des activités comme l’élevage ou le jardinage. Les journées sont organisées entre des ateliers, des groupes de parole, et des temps libres ou l’accompagnement individuel. Les équipes qui interviennent dans ces lieux sont composées d’éducateur, d’animateurs, de psychologues… Afin de favoriser d’une part le changement d’environnement et d’autre part le choix d’un lieu selon son projet thérapeutique, l’orientation en CTR est nationale.

Pour trouver un centre thérapeutique résidentiel (CTR), entrez une adresse, une ville ou un département (l'orientation en CTR étant nationale, n'hésitez pas à élargir votre périmètre de recherche en consultant l'ensemble des pages de résultats) :

Accueil collectif - les centres thérapeutiques communautaires (CTC) ou communautés thérapeutiques

Les centres thérapeutiques communautaires accueillent une trentaine de personnes pendant une longue durée (jusqu’à 2 ans). Ils s’adressent à des personnes très désinsérées qui ont besoin de retrouver des repères dans leur vie quotidienne ainsi que dans leur relation avec les autres. Les résidents travaillent, cultivent, réparent, bâtissent au sein de la communauté…Les équipes qui interviennent dans les CTC sont composées d’éducateurs, d’animateurs, de psychologues, d’infirmiers. Toutefois, l’encadrement est moins prégnant que dans les autres lieux de soins résidentiels collectifs. Le projet thérapeutique repose sur le fait de trouver sa place au sein du groupe, d’évoluer, d’apprendre et de transmettre, de gravir des échelons dans cette entité. Ainsi, un résident nouvellement arrivé est parrainé par un plus ancien. Quand il est suffisamment intégré, le résident peut à son tour accompagner un nouveau-venu. L’orientation en CTC est nationale.

Pour trouver un centre thérapeutique communautaire (CTC), entrez une adresse, une ville ou un département (l'orientation en CTC étant nationale, n'hésitez pas à élargir votre périmètre de recherche en consultant l'ensemble des pages de résultats) :

Accueil collectif – les Soins de suite et de réadaptation en addictologie (SSRA)

Les Services de soins de suite et de réadaptation en addictologie sont des structures hospitalières qui accueillent les personnes sevrées ou sous traitement de substitution. Leur capacité d’accueil est variable, de 15 à 50 résidents qui participent à un ensemble d’activités thérapeutiques visant à leur permettre de recouvrer un équilibre physique et psychologique et de consolider l’arrêt de la consommation. Ainsi, on y propose des activités groupales (groupes de paroles, séances de sophrologie, gymnastique..) ainsi que des séances individuelles (entretien avec le psychologue, consultation médicale ou psychiatrique). La culture des SSR A diffère quelque peu de celle des CTR ou des CTC, car le résident prend part aux activités thérapeutiques conçues pour lui mais ne participe pas aux tâches de la vie quotidienne telles que les courses, la préparation quotidienne des repas, l’entretien…

Pour trouver un service de soins de suite et de réadaptation en addictologie, entrez une adresse, une ville ou un département :

Pour être aidé dans votre démarche d’orientation, vous pouvez également appeler Drogues info service (0 800 23. 13 13, appel gratuit depuis un poste fixe, de 8h à 2h, 7 jours sur 7).

Retour