Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Consommation du crack

Par Nausi

Bonsoir, pourriez vous m'aider? Je suis La petite amie d'un consommateur de crack, Il dit à chaque fois qu'il a arrêté, mais il ment et passe la plupart de ses nuits à disparaître, il a volé tout ce qui était revendable chez moi et même liquidé mon compte avec ma carte bancaire. Je ne sais plus quoi faire, d'autant que je sais qu'il a des relations avec des femmes toxicomanes.

Mise en ligne le 16/02/2017

Bonjour,

 Nous comprenons vos difficultés face à cette situation que vous nous décrivez mais nous ne sommes pas sûrs de bien comprendre à quel niveau exactement vous sollicitez notre aide.

 S’agissant de votre petit ami, vous n’êtes certainement pas sans savoir que pour que les choses changent, pour qu’il arrête réellement de consommer, il faut qu’il le souhaite et qu’il se mobilise dans ce sens. Il est loin d’être évident d’arrêter le crack seul mais il pourrait se faire aider dans un centre d’addictologie où une prise en charge adaptée à ses difficultés lui serait proposée. Il est impératif qu’il soit volontaire pour ces démarches.

 Les seuls points sur lesquels vous pourriez être en capacité de mettre concrètement des choses en place vous concernent vous directement. Nous sommes très sensibles aux conséquences que cette situation a pour vous et encore plus aux risques que votre petit ami vous fait prendre en ayant des relations possiblement non protégées avec d’autres femmes. Dans le doute, nous nous permettons de vivement vous recommander de systématiquement utiliser des préservatifs pour vos relations intimes.

 Au-delà de cette indispensable précaution, il nous semble que vous aussi auriez besoin d’aide face aux déconvenues et à ce sentiment d’impuissance que vous décrivez. En tant que proche, vous auriez la possibilité de vous rapprocher d’un CSAPA (Centre de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie) et de bénéficier de soutien, de conseils. Ce pourrait être un moyen de vous sentir moins seule devant ces difficultés et d’apprendre peut-être à mieux vous préserver.

 Il existe dans le 18ème arrondissement de Paris un CSAPA qui a un mandat particulier dans l’accompagnement des usagers de crack et de leur entourage. C’est vers ce centre que nous vous orientons, vous en trouverez les cordonnées dans le lien ci-dessous. Les consultations y sont confidentielles et gratuites.

 Nous restons disponibles bien sûr si vous avez envie et/ou besoin de revenir vers nous pour vous entretenir plus précisément avec l’un de nos écoutants. Nous sommes joignables tous les jours de 8h à 2h au 0 800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit) ainsi que par Chat de 14h à minuit.

 Avec tous nos encouragements.

 Cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


CSAPA-CAARUD AURORE EGO

13, rue Saint-Luc
75018 PARIS

Tél : 01 53 09 99 49
Site web : aurore.asso.fr
Accueil du public : Accueil CSAPA: Lundi et mardi : 9h-12h et 13h-17h45 - Mercredi : 10h-12h et 13h-17h45 - Jeudi : 9h-12h et 13h-20h -Vendredi : 13h-17h45h. Accueil CAARUD: du lundi au vendredi: 13h-18h, sauf vendredi jusqu'à 17h30.Accueil des femmes le mardi:13h-15h30.
Service mobile : Une équipe mobile se déplace à bord d'un véhicule à la rencontre des usagers

Retour à la liste