Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Témoignages de l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Cannabis (pour ma fille)

Par Gribouille 71

Bonjour,

Voila je viens sur ce site pour trouver un peu de réponses à mes questions.

J'ai 3 enfants, mon ainée fume du cannabis depuis ses 19 ans, elle en a 25. Elle fume quotidiennement, elle me l'a avoué il y a quelques mois. Elle ne vit plus chez nous, elle vit seule. Elle est en dépression depuis 1 an, anxieuse. Je ne comprends pas : depuis qu'elle m'a avoué fumer elle parle d'arrêter mais recule toujours. Elle était suivie par un psy depuis 1 an, sous antidépresseur. Depuis 3, 4 jours elle ne prend plus ses médicaments. Elle ment à gogo, j'ai vraiment l'impression d'être face à une adolescente. Elle dépense énormément dans la drogue, ne fait jamais ses comptes donc évidemment découvert +++. Je m'inquiète constamment pour elle, j'aimerais qu'elle se prenne en main, j'ai un ado de 14 ans qui a besoin de moi. Comment lui faire comprendre que la drogue ne fait que empirer son état ? Merci.

Commentaire du modérateur

Bonjour,

Merci pour votre témoignage. Cette rubrique ne permettant pas aux Internautes de vous répondre, je vous conseille de créer également un fil de discussion dans le forum pour l'entourage.

Votre fille est anxieuse et dépressive. Le cannabis qu'elle consomme est sans doute une auto-médication pour elle. Ce qui n'empêche pas qu'elle a conscience qu'elle devrait arrêter puisqu'elle l'a formulé. Les effets immédiats de relâchement et de plaisir qu'elle trouve dans le cannabis ont raison de sa volonté. Ceci d'autant plus s'il n'y a pas beaucoup d'autres compensations satisfaisantes autour d'elle qui pourraient l'aider à passer le cap du sevrage. De plus, si elle est anxieuse, elle doit avoir très peur des effets de manque et de "vide" si elle arrête. Elle n'a peut-être pas suffisamment confiance en elle pour se dire qu'elle arrivera à gérer la situation "sans".

Être dépressive et anxieuse ne sont pas de très bonnes conditions pour affronter un sevrage. Un accompagnement serait probablement très utile pour votre fille. Aussi nous lui conseillerions de prendre contact avec un CSAPA (Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie) dont les consultations sont gratuites. Même si votre fille ne fait pas de démarche dans l'immédiat, sachez que vous pouvez vous-même prendre contact avec un tel centre pour y être conseillée. Cela vous permettra d'obtenir des clés pour l'aider.

N'hésitez pas à appeler notre ligne d'écoute Drogues info service pour en parler et obtenir des adresses : 0 800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit, 7j/7 de 8h à 2h).

Cordialement,

le modérateur.

Déposez votre témoignage

Retour à la liste