Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage PDF Imprimer EnvoiMail

rechute d'héroïne de mon conjoint

Par amandine1981

Bonsoir,
j'ai rencontrer mon ami en septembre 2016. il sortait de cure de désintoxication pour l'alcool et l'héroïne.
je me suis absentée les mois de décembre janvier et février pour un voyage prévu de longue date en Australie.
avant mon départ, il a demander une hospitalisation de jour dans un service d'addictologie. Il prenait aussi un antidépresseur.
pendant mon absence, j'ai senti que quelque chose n'allait pas, mais il refusait d'en parler.
à mon retour, c'est un être totalement diffèrent que j'ai retrouvé, stressé, angoissé, agité...
nous en avons beaucoup parler mais à part le fait d'avoir arrêter les antidépresseurs, il nie avoir repris de l'alcool ou de la drogue. (les gens de son entourage qui l'on vu a cet période on eux aussi de fort soupçons)
depuis mon retour, plusieurs fait m'ont mis la puce a l'oreille : il rentre trés fatigué, l'argent disparait (10000€ sur 5mois), et des mensonges à repetition.
mais il sait bien manipuler son monde et je n'ai jamais eu de preuve...
Jusqu'à vendredi dernier, où après une dispute, il est revenue défoncé a l'héroïne et à la bière.
j'ai tout d'abord prévenu sa soeur et son meilleur ami pendant le we afin qu'il puisse être soutenue par son entourage.
ceci fait je suis parti lundi chez des amis et suis rentré ce soir. à peine j'arrivai, qu'il partait au cinéma (soit disant).
je n'arrive pas a lui parler, je suis en colère et je sent que je ne croirais pas un seule mot de tout se qu'il peu me dire...
je suis dégoutée, je ne sais pas quoi faire...

Fil suivant

1 réponse


Jenifer - 21/08/2017 à 22h53

Courage Amandine, une amie que j'ai perdu etait accro à l'héroïne, personne ne le savait Et elle cachait bien son jeu.
Quitte à provoquer la colère il faut que cela cesse si tu l'aimes, il faut Lui en parler. Et qu'il aille consulter quelqu'un pour qu'il arrete.

Répondre au fil Retour