Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Mensonge héroïne méthadone

Par Elia7

Bonjour à toutes et à tous ,
Je suis avec mon ami depuis 7 mois , j’ai su depuis le début qu’il était sous méthadone depuis le début , il est à 25mg/jour (sirop) .il le prend chaque jour à 6h du matin (je ne sais pk cet horaire )
je voulais savoir si c’était Normal qu’il se réveil en trans ,grelottant de froid à 6 h pile , vous pensez que le dosage est suffisant ? ( cela fait 2 ans qu’il est sous méthadone ) .
J’ai appris il y a deux jours , suite à de nombreux mensonges il a du avouer , qu’il avait craqué 4 fois , qu’il regrettait que ce le dégoûte , qu’il ne ressentait pas de manque mais qu’il est passé voir son frère (tres gros consommateur ) qu’il consommais devant lui avec ses amis et qu’il a donc craqué ...
Je suis consciente que ça peut arriver de craquer , je l’aiderai à sortir complètement de la , mais vraiment j’ai peur d’accepter une fois deux fois et qu’après il n’y est plus de limite . Dois je être stricte ou alors compréhensive ou je ne sais pas , je ne sais pas comment me comporter , je lui ai donc demandé de ne pas voir son frère pour le moment , côtoyer des personnes de ce milieu pour le moment n’est pas préférable ou alors y allé avec moi , pensez vous que c’est égoïste ? Il est totalement d’accord , il accepter ce deal mais j’ai peur d’être trop dur ... et en même temp j’ai trop peur d’une rechute ... j’ai vécu beaucoup de mensonge ses derniers temps car il avait peur que je le quitte suite à ses « craquage » , je lui ai donc dit que j’avais commander des tests , que je lui ferais aléatoirement , il est d’accord , mais , avec la méthadone , les tests ne risque pas d’être faussés?
Cela fait beaucoup de question ... je vous remercie d’avance pour votre aide .

Fil suivant

10 réponses


DeadGhirl - 12/08/2020 à 13h17

Salut !

Alors, je peux peut-être te renseigner sur 2-3 trucs (merci mon homme). Il est lui aussi sous methadone (gélules) depuis plusieurs années et il a lu ton post.

Ton compagnon se réveille le matin en manque "PROBABLEMENT" :
- Soit il est sous dosé par rapport à son ancienne consommation.
- Soit le fait qu'il consomme "occasionnellement" de l'héroïne joue sur son manque.
On ne connais pas sa dose, mais 20mg sirop, s'il se piquait avant, c'est un peu léger..

Ensuite, en ce qui concerne les test de marquis (urinaire) ou autres test, tout les opioïdes marquent pareil, substitut ou non donc le fait qu'il soit sous methadone va faussé le résultat du test.

À prendre avec des pincette car je ne connais pas ton homme, mais s'il réagit ainsi (manque) celà peut aussi dire que ses "craquage" ne sont pas forcement un par ci, un par la, mais peut-être plus important qu'il le dit.. (comme tu dis qu'il n'assume pas trop face à toi et te ments, il pourrait minimiser un peu ses craquages).

Tu n'es pas trop dure selon moi. S'il a fait les démarches pour être sous substitut, c'est qu'il veut s'en sortir et visiblement ce n'est pas le cas de son frère donc il vaut mieux qu'il l'évite effectivement.

Est-il suivi par un CSAPA ? Consommes-tu des produit ou es-tu "neutre" avec tout ça (pas pour te juger ou autre, c'est pour mieux comprendre ton ressentit au niveau de tout ça car même si c'est par Amour, pense à te préserver de tout ça quand même.. Celà peut-être lourd à porter le rôle "d'infirmière " mais c'est tout à ton honneur !

Si tu as d'autres questions, n'hésite pas

Bonne journée !

Elia7 - 12/08/2020 à 15h17

Merci pour ta réponse happy alors d’après ses dires il ne se piquait pas du tout il faisait des « speedball» si je ne me trompe pas , hero+ cocaine ... cela fait 1an et demi qu’il est sous méthadone .

Donc les tests que j’ai commandé risquent d’être positif quoi qu’il arrive ...

J’ai effectivement un doute sur le nombre de craquage (même si je n’ai rien vu venir ) il a déjà eu la boule au ventre de me l’avouer (du moins son frère l’a obligé à dire la « vérité »).

Il est suivi dans un centre d’addiction mais il n’a pas dit à la medecin qu’il avait recraqué car il a peur qu’elle lui augmente ses doses de méthadone .

Je ne suis absolument dans aucune drogue , je n’y connaît donc rien ... c’est un problème pour moi car il peut me raconter ce qu’il veut , j’ai appris beaucoup de part ce forum , je suis prête à l’aider mais j’ai besoin de savoir et j’ai bien peur que dans ce milieu le mensonge prend une grande partie ...

J’ai appris ses craquages il y a 5 jours , cela fait deux jours qu’il est infernal de mauvaise humeur , aujourd’hui il c’est levé avec des cernes très marqués, j’ai presque un doute effectivement sur le craquage occasionnel du coup ...

La medecin en addictilogie qui s’occupe de lui est également médecin traitant , pensez vous que si je la consulte pour moi je peux lui dire qu’il a re consommer ELLE a le secret professionnel mais pas moi ...

DeadGhirl - 12/08/2020 à 17h58

Re,

Mon compagnon me dit que le speedball se fait par fix (donc avec une seringue) rarement autrement.
Lorsque que l'on prend ce mélange, c'est que ni l'un ni l'autre ne fait plus trop d'effet mais certains le font juste par plaisir. C'est un truc d'injecter car le flash est somptueux..

Oui pour les tests, ne gaspille pas ton argent.. C'est inutile.

Vis à vis des craquages, tu as un bon moyen simple de savoir s'il se pique : regarde son corps, c'est visible et réalisable partout (intérieur de bras, cuisse, fesse, entre les orteil..) ça laisse les mêmes traces qu'une prise de sang (voir plus visible s'il se pique défoncé : possibilité d'abcès..) car les speedball flingue 2 fois plus les veines..
Je ne connais pas le frère mais s'il l'incite à consommer et le force à t'avouer.. c'est pas très sain.

Il faut qu'il dise tout à son médecin pour avoir un bon suivi adapté. Il n'y a qu'elle qui pourra l'aider. De plus s'il est réglo avec elle, elle sera réglo avec lui et pourra l'aider en cas de problème.

Oui le mensonge est couramment utilisé et ce même avec l'amour de sa vie..

Sa mauvaise humeur est peut-être dû à un phénomène appelé le "craving". Cette envie irrépressible de consommer. C'est à ce moment là qu'il peut rechuté très facilement si les conditions lui permettent (rendre visite à don frère pour un autre motif : tu saura cash que c'est pour une dose).

Je te déconseilles d'aller voir son docteur. Il va TRÈS mal le prendre. Tu dois plutôt l'inciter à ce que LUI parle avec elle. Votre couple est encore frais et cela pourrait avoir un impact important.

Confit lui tes peurs. Ce que tu es prête à accepter et au contraire, ce qui ne passera pas du tout. Il faut que tu lui montre que tu ne sera pas de celle qui par amour fermeront les yeux et que tu veux son bien et qu'il se soigne pour lui et non pour vous.

Elia7 - 13/08/2020 à 11h50

Urgence .... je vois qu’on ne peut pas envoyer De photo mais j’ai retrouver quelque chose se matin Dans son sac de Trvail (il Trvail à l’usine , En regardant sur Google ça ressemble à de la drogue , j’ai tellement besoin d’aide , Je connais tellement rien , plusieurs petits billets également dans le sac , 5€ 10€ 20€ , pleins de bout de papiers plié , j’ai vraiment besoin d’aide , j’aimerais pouvoir envoyer une photo de ce que j’ai trouvée pour qu’on m’aide

Elia7 - 13/08/2020 à 12h47

Il vient de m’expliquer qu’effectivement c’était bien des restes de drogue qu’il avait mis dans son sac de Trvail pour pas que je les trouvent et les morceaux de papier c’est la paille qu’il avait déchiré en plusieurs morceaux pour pas que je le trouve également . C’est quelqu’un de tête en l’air dans la vie de tous les jours , je lui ai donc demandé de tout tout tout trier à la maison , que je ne veux plus rien trouver en lien avec la drogue , il est d’accord il ne veut plus que je me rende malade pour ça , qu’il ne veut pas me faire de mal , qu’il va parler au médecin de ses craquages et qu’il veut que tout soient de l’histoire ancienne , je pense qu’il vient seulement de saisir que je ne resterai plus au moindre mensonge , je l’accompagnerai tant qu’il faut dans le soin mais pas dans le mensonge ..
je lui ai expliqué que ses doses de méthadone devraient peut être être revu à la hausse et cela ne veut pas dire que c’est un drogué il a peur que je le catégorise , il a peur de mes réactions en faite et grâce à toi j’ai réussi à m’exprimer calmement avec des arguments qui tiennent la route vraiment merci ... j’espère que cela s’arrangera , je pense que c’est un long parcours mais tu as raison je ne veux pas qu’il le fasse pour moi , mais pour lui , il me dis que je suis son pilié et que mon comportement l’encourage à continuer l’arrêt de la drogue ..
je te remercie au passage pour les informations que tu m’as donné . Merci beaucoup

Cheyenne1664 - 05/09/2020 à 12h02

Elia7 ton histoire me touche car je vis la même avec mon conjoint ( sauf que lui c est de l hero ) .il est suivi par un centre sous metha mais continue à en prendre sans me le dire et quand je m en rend compte de grosses disputes éclatent car je ne supporte pas ses mensonges. Je suis comme toi je veux l aider ,l encourager mais pas dans le mensonge. Lui me dit qu il est tellement honteux qu'il ne peut pas me le dire quand il craque.
Nous sommes à deux doigt de la rupture j ai l impression de me battre dans le vent j ai perdu la confiance.
Et toi comment ça a évolué ?

DeadGhirl - 07/09/2020 à 09h28

Courage les filles... Je vous comprends.

C'est très dur. Nous voulons aider nos proches et souvent c'est au détriment de nous même.

Il est important de se préserver.

Pour ma part, mon homme est TOTALEMENT transparent sur ses actes (ancien consommateur d'héroïne, il est sous methadone avec suivi psy et addicto hebdomadaire, il consomme des cathinones actuellement).
C'est dure à entendre mais un consommateur ment toujours.
C'est pourquoi, Seule une totale transparence et une totale confiance peut faire tenir le couple. En tout cas, c'est la seule solution qui ne détruit ni l'un ni l'autre ou tout du moins qui limite la casse...

N'hésitez pas si vous voulez discuter, je suis là...

Cheyenne1664 - 07/09/2020 à 14h30

Je suis bien d accord avec toi mais le mien n arrive pas à m en parler ,il me dit que c est parce qu'il en a honte.nous avons eu une discussion hier il me dit que même avec la metha il y pense sans arrêt et que d un coup il en reprend, il me dit aussi que sa metha est suffisamment dosée car il n a pas de sensation de manque. Je ne comprend plus rien.
Il a commandé des test urinaire sur internet et me dit que le seul moyen pour qu il résiste d en prendre serait peut-être le fait de savoir que je peux lui coller un test n importe quand. Il a rendez-vous au centre la semaine prochaine et veux que cette fois je sois avec lui pour entendre ce qu ils se disent car il n arrive pas a m en parler directement. Je suis épuisée

Elia7 - 17/09/2020 à 13h38

Coucou @cheyenne .
Eh bien figures toi que j’ai le même discours , qu’il pense que la dose de méthadone est suffisante qu’il ne ressent pas de manque . Mais il m’a avoué avoir craqué quand il a revu son frère qui consommais devant lui ... le problème c’est que je le sais en devinant , en le « traquant » c’est juste invivable , il me dis également qu’il a honte , d’après lui c’est clairement terminé il ne veut plus jamais y toucher ... je t’avoue qu’après tout ses mensonges il est difficile d’y croire , je lui ai fait un test urinaire il y a deux semaine qui c’est révèle positif (dans la notice il est bien inscrit que la méthadone ne change rien au résultat du test )
Il me jure sur père et mère que c’est impossible qu’il n’a pas consommé . Je suis allé chez son addictologue avec lui , on a emmené le test en lui demandant pk il était positif s’il n’avait pas consommé , elle a simplement dit c’est que tu as consommé Et a changée de sujet ... je ne peux donc pas le croire ... il ne l’admet toujours pas ... je vais laisser le temp passer et voir mais voilà , cette fois ci , encore un seul mensonge et j’arrêterai la relation qui me ronge plus qu’autre chose ... ils ne se rendent pas compte qu’on se fait du souci pour eux et que la peur du mensonge nous rongent je deviens une personne que je ne suis pas ... à retourné ses vestes quand il est au Trvail ses poches ect pour voir si de la drogue est cachée .... car le problème c’est qu’il a également vendu pour pouvoir consommé et il a une dette de 1500€ ce qui veut dire qu’il y a encore un lien avec ça malgrés tout ... sans compter son frère le consommateurs +++ qui habite juste en face de chez nous .... donc voilà c’est clair que ce n’est pas simple mais il veut sortir de ça donc je l’accompagnerai seulement si je peux lui faire confiance ... Il est difficile de savoir comment se comporter afin qu’il me dise tout ...

Répondre au fil Retour