Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage PDF Imprimer EnvoiMail

Ma fille de 18 ans prends de la cocaine

Par Caro14

Bonjour, ma fille à 18 ans ... je savais qu’elle fumait du cannabis ... mais je viens d’apprendre que lorsqu’elle ne vit pas chez nous, elle est chez une amie .. elle prend de la cocaine. Je ne sais pas quoi faire. Je l’ai appris de quelqu’un d’autre. Quand elle rentre à la maison, elle passe une nuit et quand elle repart, elle a toujours besoin d’argent. On lui avait trouvé un job d’été .. actuellement, ayant une cheville enflée .. elle n’y a va plus. Et j’ai retrouvé sa chevillere dans sa chambre, donc elle ne l’a porte pas. Elle est agressive, je trouve que l’état de propreté de sa chambre est arrivé à un stade jamais atteint. Je retrouve même des assiettes de pâtes pourries dans ses vêtements posées comme ça dans l’armoire. Je trouve même que son hygiène a elle s’est détériorée. Je n’imaginais pas que c’était à ce stade. Mon mari et moi ne savons pas comment réagir. Quoi faire. Nous essayons de trouver les noms des personnes qu’elle fréquente pour prendre des renseignements sur eux. J’ai peur pour elle... des images horribles traversent mes pensées .. que fait elle tous ces jours et nuits ... si vous avez des conseils ... merci bcp.

Fil précédent Fil suivant

5 réponses


MamieGateau - 18/08/2020 à 06h04

Bonjour, je suis une jeune femme et j'ai eu une aventure avec la cocaïne quand j'avais 17-18 ans. J'imagine que ça doit être difficile pour vous de voir le style de vie de votre fille se dégrader comme ça. En effet la cocaine est un produit très chère c'est pour cela qu'elle manque constamment d'argent. Pour ma part j'ai passé plusieurs mois en "lune de miel", période où tout se dégradait mais j'étais incapable de le réaliser. Le déni est souvent tel qu'il faut un événement choquant pour que la personne se rende compte des dégâts. Cela peut être le regard apeuré d'un proche qui s'inquiète et qui ne te reconnais plus.
Avez-vous parlé de cela avec elle ? Elle doit sûrement être en souffrance intérieure et je ne sais pas le type de relation que vous avez avec elle, mais essayez de comprendre que l'addition doit beaucoup jouer sur son humeur et son état psychologique. Montrez lui que vous l'aimez et que vous vous inquiétez pour elle. Sans agressivité si possible car elle doit être super irritable et braquée. Au final il n'y a qu'elle qui peut décider de changer.
Si elle accepte d'en parler avec un professionnel je lui conseille de contacter un addictolgue qui s'occupe aussi des jeunes, par exemple dans une ANPAA. Ils sont vraiment ouverts aux différentes approches et accompagnent chaque cas de manière particulière. J'espère qu'elle pourra trouver un peu de paix très vite et que votre famille trouvera le calme. Courage à vous.
Si elle veut avoir l'avis d'une jeune (21ans) je suis là blunk On a sûrement des points en commun

Caro14 - 18/08/2020 à 13h19

Merci pour votre réponse. Mon mari et moi venons d’avoir une discussion avec elle.elle est dans le déni. On lui a tout qu’on savait tout. Qu’elle fréquentait des gens pas fréquentables et qu’elle prenait de la cocaine et encore d’autres substances. Elle dit qu’elle fume mais pas le reste. Nous avons fait notre enquête et on sait qu’elle ment. Elle veut savoir qui a donné les infos c ce qui la préoccupe. Ce jour elle voulait retrouver son groupe d’amies, on refuse de la véhiculer. Elle s’est énervée. On lui a dit qu’on était inquiet pour elle et son avenir. On veut qu’elle aille voir un magnétiseur .. elle n’ira que si on accepte de la laisser sortir. On a dit non. La, elle est partie dormir. Elle doit ranger et laver sa chambre qui ressemble à une décharge. Après .. je ne sais pas. Elle a 18 ans. Mais elle n’a pas le permis et à ce jour elle a dépensé tout l’argent de ses extras du mois dernier. Elle doit refaire des extras à partir de la semaine pro. L’avenir me fait peur. Elle n’a aucune ambition à part nous quitter. Elle n’a pas eu son bac car depuis 4 ans elle ne fait plus rien au lycée. Elle dit qu’on l’étouffe mais dès qu’elle veut aller chez ses potes on l’emmène et elle ne donne jamais signe de vie pdt plusieurs jours ... elle se dévalorise par rapport à nous avec nos vies parfaites et nos boulots parfaits ... elle est en dehors de la la réalité. C’est notre seul enfant .. on a toujours tout fait pour elle .. je ne sais pas quoi faire ..

Chouquette2020 - 12/09/2020 à 16h18

Bonjour peut être une pause ds sa vie lui ferait du bien. Changer d'air un moment(vacances loin d'ici) ou carrément une cure. La cocaïne est très addictive.
Fait mieux qu'elle arrête le plus tôt possible. Elle est très jeune et C mal pari pour son avenir. Je suis désolée pour vous. Ça doit être dificille.
Je c pas poukoi les jeunes se mettent ds des situations comme ça. Bon attention à vous et courage.
Il faut êtres très ferme avec elle je pense.

Viaflie - 14/09/2020 à 18h41

Coucou, votre message m'a touchée, donnez de vos nouvelles si possible.
Je suis une femme de 27 ans qui a également connu l'addiction à la cocaïne et à d'autres substances mais j'étais plus âgée.
Elle se rendra compte plus tard de la chance qu'elle a d'avoir des parents aimants et inquiets si ce n'est pas déjà le cas.
Emmenez la dans un Csapa en cherchant celui de votre ville ou des villes proches, ils ont un service dédié aux jeunes, pour qu'elle en discute même si ce n'est pas avec vous.
Je pense que vous avez raison de ne pas la véhiculer, ça lui montre qu'elle n'est pas toute puissante et que quand on veut être indépendant ben il faut les moyens pour (permis, boulot...), Dans le même genre je serai vous je ne lui depannerai pas d'argent (si ce n'est pas déjà le cas) car il sera dépensé en consommations.
Avec votre fille, ne parlez pas d'arrêt tout de suite, je sais que ça doit être très difficile mais essayez d'en savoir plus sur - a quelle fréquence elle consomme - de quelle façon etc., Vous n'en saurez que plus pour l'aider (et souvent quand on nous parle d'arrêter nos consommations on se braque, un dialogue ouvert, si possible où elle a la possibilité de parler vraiment de ce qu'elle ressent, y compris des choses choquantes, sans se sentir jugée, c'est top...)
Le magnétiseur je ne suis pas sûre que ça suffise, je pense vraiment qu'elle a besoin de voir un médecin addictologue, toute seule au besoin (que vous lemmeniez mais que ça soit SA parenthèse), quitte à suivre ensuite une cure de désintoxication.

Dans un Csapa vous trouverez aussi de l'aide pour vous, même si vous y allez sans elle, pour parler avec des professionnels, voir même des psychologues. Il y a un vrai accueil et prise en charge de la famille, vous serez soutenus et je pense que vous en avez besoin.
Courage, je n'imagine pas votre souffrance... Vous êtes des parents géniaux, jespere très fort qu'elle ira vite mieux et que vous pourrez rétablir le dialogue et à terme, la confiance. Ne perdez pas confiance en vous vous faites vraiment très bien en essayant de l'aider. Toutes mes pensées vont pour vous

Chouquette2020 - 24/09/2020 à 22h58

Bonjour.
Je pense souvent à vous. Comment ça va ?
Cordialement

Répondre au fil Retour