Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Titre PDF Imprimer EnvoiMail

Mon frere consomme de l hero

Par Melia

Bonjour Cela fait des annees que mon frère se drogue personne n a jamais voulu me croire je le savais car les gens parlent et je voyais son attitude j avais fait des recherches sur internet. On a perdu notre pere jeunes sa a joué surement ave tout sa. Il a commence par les joint et aujourdhui il se pique . il n a jamais travaille casiment.. Ma mere l a fait enfermé dans un hopital psy a 2 reprises il s est enfui il ne veutr pas aller en centrée de desintox... Il a vole de l argent a notree famille etc il nous ment il nous jure qu il a arrêté alors que c faux... On a mis ses comptes sous tutelle il arrive tjr a trouver de l argent on ne sait comment.... Que faire ma mere ne saitr plus quoi faire elle a du le reprendre sous son toit a 35 ans ... Merci

MiseLigne 21/04/2017

Bonjour,

Nous comprenons dans la situation que vous décrivez qu'elle génère de inquiétude et désarroi. Vous avez conscience que le décès de votre père puisse être à l’origine de la consommation de votre frère ; en effet, il est possible qu’il n’ait trouvé d’autres moyen pour répondre à cette souffrance à ce moment-là qu’en consommant des produits psychoactifs, chacun faisant avec ses propres ressources, ses propres fragilités.

C’est éventuellement par cette entrée que vous pourriez tenter de l'aider à faire une démarche vers la réflexion. En effet, lui dire que vous ne le jugez pas, que vous pouvez comprendre qu’à un moment donné il n’ait pas su faire autrement mais qu’il est possible et qu’il n’est pas trop tard pour se faire aider face à cette souffrance, qu’il est envisageable de mettre un terme à une consommation dès lors qu'on le souhaite, qu'on y trouve un sens. Il est probable qu'il éprouve des difficultés à penser qu'il puisse vivre sans produit.

Pour être aidé dans cette démarche, il existe des consultations en ambulatoires (hors contexte hospitalisation) auprès de professionnels de santé spécialisés. Elles se déroulent dans des Centres de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA). Il en existe dans tous les départements et ce sont des consultations confidentielles et gratuites.

Ces consultations sont destinées aux usagers de drogues mais également à l’entourage. Nous comprenons que votre mère, souffre de cette situation et qu’elle se sent démunie pour y faire face ; elle pourrait trouver un soutien et une aide dans ce type de consultation.

Vous n’indiquez pas votre département de résidence, aussi nous vous joignons un lien qui vous permettra d’effectuer votre propre recherche. Vous pouvez également nous contacter de façon anonyme et gratuite en composant le 0800 23 13 13 de 8h à 2h ou par chat via notre site de 14h à minuit.

Bien cordialement

En savoir plus :

RetourListe