Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Titre PDF Imprimer EnvoiMail

Dépistage urinaire

Par Malimalo88

Bonjour j’ai voulu tester la cocaine juste une foi le 21 août je n’en ai prit que une foi et vraiment en petite quantité lors d’une soirée J’ai eu une grippe une semaine est demi plus tard le mercredi j’ai prit du dafalgan codéine (car je n’avais que ça dans mon armoire à pharmacie) le lendemain j’avais une visite médical pour le travail donc le 2 septembre j’ai dû faire un test urinaire et j’ai étais positif au opiacés car la codéine est interdit dans mon travail ( ce que je ne savais pas dailleur ) il on donc envoyer mes test urinaire à un labo plus performant pour qu’il face un test plus poussé de mes urines et aujourd’hui on m’appel pour me dire que je suis positive à la cocaine Je ne comprend pas je m’étais bien renseigné sur le temps de durée de la cocaine dans l’organisme Est il possible que la codéine sois vue comme de la cocaine au niveau des laboratoires ?

MiseLigne 14/11/2017

Bonjour,

 La cocaïne et la codéine ne font pas du tout partie de la même ”famille” chimique de produit, il n'est donc pas possible d'en détecter l'un à la place de l'autre. La codéine se transforme rapidement dans l'organisme en morphine et c'est cette morphine qui réagit aux tests de dépistage en tant qu'opiacé (au même titre que l'héroïne). S'agissant de la cocaïne, les tests sont réactifs au benzoylecgonine qui est le principal métabolite de ce produit. Concernant les délais de dépistage dans les urines, la cocaïne reste détectable entre 2 et 4 jours en cas d'usage occasionnel contre 1 à 2 jours pour la morphine (codéine).

 Cordialement.

RetourListe