Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Témoignages de l'entourage PDF Imprimer EnvoiMail

Compagne d'un consommateur de cocaïne

Par bikette

Me voilà sur ce forum, enfin... j'ai compris que parler pouvait être une solution pour moi! Je me sens égoïste de parler de moi alors que je n'en n'ai jamais eu l'habitude... une habitude qu'il faut que je change.

Je suis la compagne depuis 5 ans d'un ancien toxicomane d'héroïne substitué à la métha et complété par de la morphine qu'il s'injecte. De plus, depuis le mois de janvier 2016 il a repris une consommation de cocaïne en injection à forte dose, et cela régulièrement ' de janvier à avril à peu près tous les weekends) ensuite c'est revenu fin juillet. Sa prise de cocaïne lui influe des visions, des paranoïas (il est persuadé que des gens le surveillent et lui veulent du mal, il s'arme souvent d'un couteau ou autre pour se défendre ou alors s'enferme dans les toilettes et m'appelle à l'aide...).
J'ai longtemps cru que je pouvais gérer toute seule et réussir à l'aider...mais il s'avère que non...je ne suis pas assez forte...est-ce que quelqu'un le serait? je ne sais pas. Je suis maman d'une petite fille de 3 ans, en pleine forme et joyeuse de vivre et je souhaite que cela continue pour elle, et pour ça j'ai pris conscience qu'il fallait que j'aille bien pour elle et que ma lutte acharnée et perdante envers les dépendances de mon compagnon ne l'aiderai pas.

Alors, fin juillet, lors d'une de ses psychoses hallucinogènes, j'ai "pété un câble" , j'ai appelé les pompiers, mon conjoint les a suivi aux urgences, mais lui n'en ressentait pas le besoin "il gère sa consommation" comme il dit...sans se soucier de ses proches bien entendu.. Pour ma part, j'ai écopé d'une visite en urgence avec le psychiatre, une semaine d’arrêt pour repos chez mes parents avec ma fille et un traitement antidépresseur et somnifère...
J'ai revu un psychiatre par la suite et cela m'a beaucoup aidé ! Je ne pensais pas un jour avoir besoin d'un psy ni d’antidépresseurs mais voilà...il s'avère que cela m'aide beaucoup, je suis plus communicative et plus détachée de la situation, je pense à mon bien-être sans vouloir faire de tort à mon compagnon non plus...très difficile....!

Ceci étant dit, cela n'a pas permis à mon compagnon de prendre conscience de la situation dramatique dans laquelle il mettait notre vie de couple et de famille. Sa consommation de cocaïne a repris le dessus il y a une semaine... je lui ai dis de partir.... de me laisser seule et tranquille.
Je m'en veux énormément de cette décision, j'ai peur qu'il ne lui arrive quelque chose ou qu'il fasse quelque chose de mal. Mais je ne suis plus apte à gérer tout ça. Je ne suis plus capable et j'ai besoin de repos dans mon esprit et dans ma vie. J'ai besoin de pouvoir dormir dans mon lit sans avoir la crainte qu'il arrive en me disant qu'il y a des gens autour de la maison et à tourner en rond pendant de heures durant en fermant toutes les portes à clefs...

Oui je me sens égoïste et malheureuse d'en être arrivée là car peut-être que si j'avais fait un pas en avant envers une demande d'aide plus tôt, peut-être que nous n'en serions pas là...?

Je veux dire à tous ceux qui vivent des situations difficiles que personne n'est jamais seul, et que même si votre famille ou vos amis ne sont pas au courant de votre situation, qu'il y a toujours des professionnels pour nous aider et nous donner des coups de pouce ! Ce n'est pas magique, ce n'est pas immédiat, mais moi j'y crois, surtout pour les proches qui sont condamnés par amour à subir des situations de dépendance quelles qu'elles soient.


Commentaire du modérateur

Bonjour,

Merci de votre témoignage ! Vous avez raison de vouloir satisfaire vos besoins et de prendre soin de vous en premier lieu. C'est même ce qui peut aider le mieux votre compagnon.

Peut-être pouvez-vous aussi partager votre expérience auprès des personnes dans la même situation que vous dans le "Forum pour l'entourage" ?

Cordialement,

le modérateur.

Déposez votre témoignage

Retour à la liste