Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs PDF Imprimer EnvoiMail

Sevrage cannabique, symptomes?

Par etudiiante

Bonjour,
Mon copain a fumé pendant 6 ans au début c’était en soirée, puis c'est de devenu récurrent, il y a deux ans il a voulu arrêté et près de 2 mois après il a eu des crise de paranoia ensuite il pensait que la TV et radio lui parlait et il avait aussi une voix qui lui parlait dans sa tète, il a été interné puis est sorti avec un traitement qu'il n'a pas suivi puisqu'il a repris à fumer, le médecin lui avait dit que s'il fumait plus ca ne lui arriverait plus. Cafait deux mois qu'il s'est de nouveau arrêté de fumer et de nouveau des crises apparaissent, cette voix qui lui dit de se tuer sinon elle va nous faire du mal, pensez vous que c dû au sevrage? combien de temps dure t-il? merci

Fil précédent Fil suivant

2 réponses


Moderateur - 13/03/2018 à 16h00

Bonjour,

Ces symptômes ne sont pas des symptômes habituels du sevrage du cannabis. Cependant il existe une frange de consommateurs de cannabis fragiles qui peuvent "décompenser", c'est-à-dire développer un trouble psychique, après avoir arrêté cette drogue.

Il est malheureusement assez probable que votre copain souffre d'un trouble psychique de fond. La consommation de cannabis peut peut-être en contenir certains symptômes à court terme. Cependant à long terme elle peut aussi engendrer ou entretenir des idées paranoïaques et donc prolonger ou approfondir le problème de fond de votre copain.

Arrêter le cannabis comme le lui a conseillé le médecin est sans doute ce qu'il faut faire, dans l'idée aussi qu'il se soigne et prenne les traitements qui lui sont proposés.

Actuellement il est nécessaire que votre copain retourne vers le soin psychiatrique et prenne ses traitements. Cela peut aider à passer cette période de déséquilibre où il entend des voix pour, après, retrouver une meilleur santé psychique sans avoir de nouveau recours au cannabis.

N'attendez pas pour demander l'avis du psychiatre car il a des idées agressives ou d'auto-destruction inquiétantes. Cela peut rendre nécessaire une hospitalisation pour la protection de tous.

Cordialement,

le modérateur.

Vlad - 14/03/2018 à 17h11

Peut-être le sevrage... Mais je pense plus à une psychose... le cannabis doit atténuer ces voix et crise, il serait préférable qu'il suivent son traitement ou fume avec modération. Quel était son traitement? Neuroleptique?

Répondre au fil Retour