Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs PDF Imprimer EnvoiMail

Comment savoir si on est bloqué

Par Jlp

Bonjour, il y à 2 ans d'ici je prenais aux extas environs 2 à4 fois par mois, me rendant pas compte de mon état qui se détériorais, j'ai remarqué que j'étais bien installé dans une grosse dépression après 6 mois.(au point de vouloir en finir)
Soit, j'arrête pendant 2 mois, puis j'essaie les champis et fais un bad où je disais ( je vais mourir, je vais resté bloqué). Après ça, j'ai paranoï"é" pendant 6 mois. J'ai décidé de laissé ça derrière moi et d'avancer mais ce soir mon frère a demandé à mon père ce qu'était être bloqué (personne sait pour tout ça) et ça m'a remémorer tout ça, j'ai plusieurs objectifs dans ma vie(créé mon entreprise, acheter ma maison, etc,..) mais si je suis bloqué, tout ça n'est que du vent, je me remets blindé en question.
Je suis pas toujours super confiant en moi, timide et souvent dans mes pensées. Je le suis peut être plus depuis ça, mais je l'ai toujours été un peu. Donc comment savoir si je suis bloqué et/ou je pourrais faire des tests pour savoir ça ? Merci d'avance.

Fil précédent Fil suivant

2 réponses


Moderateur - 11/01/2018 à 09h53

Bonjour Jlp,

Être "bloqué" cela se rapporte plutôt à l'idée de développer un trouble psychologique durable après avoir fait un bad trip.

Vous avez certes eu des troubles de l'humeur (dépression) et fait un bad trip il y a quelques années mais votre questionnement, la manière dont vous racontez tout cela nous assurent que vous n'êtes pas du tout "bloqué". Pas besoin d'un test pour cela (il n'y en a pas de toute façon), le simple fait que vous preniez du recul et que vous vous posiez ce genre de question montre que vous êtes parfaitement sain d'esprit.

Je crois comprendre également que vous êtes en fait surtout inquiet de séquelles éventuelles de vos consommations de drogues passées. Peut-être avez-vous désormais une sensibilité particulière, un fragilité aux drogues qui fait que je vous recommande de ne pas vous relancer dans des consommations. Mais encore une fois en aucun cas vous n'êtes "bloqué" ou atteint psychologiquement.

Vous avez des projets, c'est formidable. Par contre vous manquez d'un peu d'assurance en vous. C'est surtout ce manque d'assurance qui vous fait poser cette question aujourd'hui. C'est aussi ce manque d'assurance qui pourrait vous pousser éventuellement vers certaines drogues pour trouver plus de confiance. Alors soyez vigilant mais surtout écoutez vous et faites vous confiance. Faites confiance au fait que vous êtes capable de réaliser vos projets et vous verrez que tout se passera bien.

Bien cordialement,

le modérateur.

Jlp - 11/01/2018 à 11h58

Bonjour, merci beaucoup pour votre réponse et cette nouvelle, je suis vraiment plus rassuré.

En effet, c'est ce manque de confiance qui m'a poussé là dedans, le point positif de ce bad , c'est que je tire 3 fois sur un join et je me renferme sur moi et me pose 2000 questions, c'est tellement horrible que je ne sais plus ni fumer, ni prendre; donc au moins je ne suis plus tenté et ça c'est cool.

Bonne journée et merci.

Répondre au fil Retour