Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

vivre aux côté d'un proche qui se drogue

Par incognito

comment vivre aux côtés d'une personne qui se drogue alors que l'on aime cette personne, comment ne pas sombrer en la laissant se détruire ?

Fil précédent Fil suivant

9 réponses


feenyx3 - 05/10/2016 à 11h27

Bonjour,
Je vis le meme cas de conscience, un ami m'a dit avec un drogué tu ne peux tendre que la main d'un squelette pour l aider sinon il va te détruire. Alors c est bien beau tout ça mais concrètement quand la personne la plus chère a vos yeux sombre et va droit dans le mur on a juste envie de la tirer de toutes nos forces . Je l'ai fait la première fois j ai essayé de le comprendre, de négocier, j ai menacé , puis j ai fait un burn out . Heureusement les flics l'ont attrapé . ça lui a fait un électrochoc il est rentre en cure.
Il a rechuté , je ne negocie plus, mon sac est prêt . j ai dit que je serai la pour l aider , que je ferai n importe quoi pour qu il arrête . Dire que ne sombre pas avec lui serai mentir, je ne dort pas, je mange si peu mais au moins je n en suis pas au meme point que 7 mois en arriere .

incognito - 05/10/2016 à 16h05

C'est exactement ça, j'ai l'impression que ma santé empathie plus que sur la sienne tellement je me fais du soucis pour lui, je l'aime plus que tout et j'ai tout essayé, discuter, essayer de comprendre, je l'ai menacé de le quitter etc mais à chaque fois, il me dis que j'ai raison, qu'il fait de la merde et que ce n'est pas bien , blablabla.....et comme toujours rebelotte, et le pire dans tout ça c'est que c'est moi qui en laisse des plumes .....je souffre tellement du fait qu'il soit tombé la-dedans et qu'il ne réagisse pas, il n'ouvre pas les yeux, quel avenir on peut avoir ?...........malheureusement l'amour est là donc c'est un choix très difficile

barbelily06 - 18/11/2016 à 22h34

salut incognito
ton message date d il y a un mois
ou en es tu aujourdhui?
je vis la meme chose que toi
jai franchit le pas ca fait 10 joours que lon est separe
je peux taider si tu veux
je comprends ta souffrance cest horrible
quelle age as tu ?
as tu des enfants?
sache deja que tu ny est pour rien
que ce sont ces choix a lui qui font les consequences daujourdhui
toi tu na pas a subir ces choix
par amour il ne faut pas tout endurer et surtout dans ce probleme daddiction
bien au contraire
la drogue anesthesie la personne elle devient menteur manipulateur violent parfois
pense a toi

incognito - 14/12/2016 à 13h54

Bonjour barbelyli06,
Désolée pour ma réponse tardive, merci pour ton message car face à ça j'ai l'impression d'être seule, aujourd'hui notre couple s'est dégradé même si j'ai fermé les yeux sur sa consommation mais quelque chose est brisé , aujourd'hui j'ai découvert une petite cuillère avec des traces blanches séchées et dessous tout noir, il a fait brûlé quelque chose mais je ne sais pas quoi, c'est délicat de parler de ses consommations car il s'emporte tout de suite mais plus ça va et plus je me dis que ce n'est pas la vie que je veux et que je mérites, même si c'est un amour parfois ses merdes prennent le dessus sur son caractere et c'est difficile à vivre , j'ai 32 ans et lui 27,jai 2 enfants , dont il n'est pas le père , je l'aime vraiment mais j'ai compris que je ne peut rien y faire... Ça fait 2 ans qu'on est ensemble et je n'ai plus goût à rien tout le temps fatiguée c'est une relation qui me détruit
Et toi ou en es-tu aujourd'hui ??

Neline - 15/12/2016 à 00h47

Coucou bonsoir à tous il est tard je ne dors plus alors je cherche des réponses à mes questions et je viens de vous lire rien que ça me réconforte de voir que je ne suis pas là seule...Voilà deux ans que j'étais avec un homme toxico depuis des années à l héro et coke...il a deux ans il avait arrête été sous traitement qu'il diminué moi un peu qq fois rarement festif...un an après je découvre qu'il m'a menti depuis il contenuait je l'ai aidé pdt un mois pr son sevrage nikel ms en fait il avait repris 1 semaine après on s'est quitté suite à une dispute ridicule et en janvier on s'est remis ensemble j'ai commencé à consommer cette merde pour comprendre mieux et mieux l'aider pufff suis tombé ds le piège de la je l'ai suivi dans sa région ou il voulait retourner soit disant pour être près de son fils qu'il avait quitté deux ans avant pour quitter ses fréquentations et arrêter la came c'est pour cela que je l'ai rencontré deux ans avant il était venu ds le nord...bref je suis dépendante au bout de 4j ms je continu moi qui n'avait rien à voir avec ce monde je m'enfonce avec lui et je le suis ds sa région je quitte min taf ma fille mes amis soit disant que pour lui ct la seule chose à faire pr stopper et ne plus voir ses sales gens qui lui en vendez à son taf sachant qui était routier ! En avril je quitte tout prend mes meubles trouve la maison idéale pr ns 4 deux jours après mon arrivée des potes refond surface et l'appelle par un surnom je m'aperçois que je me suis trompé et oui petit à petit il a repris contact avec ses mauvaises fréquentation qu'il avait quitter ya 2 ans se met à vendre donc à consommer bcp plus car ct gratuit donc moi aussi....Je n'existe plus je suis une plante on sort plus du tout il dort toute la journée sort pour voir ses potes se défonce toute la journée donc moi je fais idem malgré que je déteste cela que je le supplier chaque jour d'arrêter comme promis comme ct convenu que j'avais tout quitté pour lui que il devait tenir ses promesses et la il m'annonce que non lui ne veut plus stopper il aime cette vie veut continuer à se def il voit pas sa vie sans! Je pèse 45kg je mange plus rien j'arrive plus à avancer je déprime je vois le médecin j'essaye d'arrêter plusieurs fois en 6 mois que j'ai vécu cette situation en septembre je lui demande encore d'arrêter à deux je me sent mal j'ai peur je déprime et j'ai des idées noire ms il me laisse tomber me regarde pleurer je décide donc de partir fin septembre définitivement par obligation malgré tout mon amour pr lui car je me sentais seule sombrer ds la came alors que je ne voulais pas nous sommes décembre j'ai deux mois de sevrage et un studio auprès de ma famille ds le nord lui vis sa vie trankill moi j'ai tout laisser l'as bas mes meubles tout ! J'ai plus bcp de news de lui malgré mes messages de ts les jours que fait il avec qui est il....Je suis en dépression sévère d'après la psy du centre ou je suis suivi et je dois rentrer en clinique pour me faire aider à remonter la pente car cette histoire m'as detruite à trop vouloir le croire ds ses promesses j'ai perdu 2 ans de ma vie et tout quitté pour tout perdre aujourd'hui l'Ukraine vis libre de se defoncer de recevoir ses potes chez nous ds cette maison avec mes meubles à moi et moi voilà où j'en suis une loque j'arrive plus à savoir ce que je dois faire de ma vie ....il me manque beaucoup pourtant vivre avec lui était devenu dangereux et impossible à mon départ il se faisait opérer d'une perforation et necrose nasale j'ai cru qu'il prendrait conscience mais non rien ne l'arrêté et le fait que je soit parti c'est pire il se frêne encore moins et je souffre bcp de son silence aucun mot d amour de réconfort c'est horrible j'ai besoin d'aide et de soutien mais mes proches ne comprennent pas mon désarroi et pire depuis que je leur est avoué mon addiction avec lui....Je vais décider d'aller ds cette clinique psy car je me sent vraiment très mal......

incognito - 15/12/2016 à 18h02

Neline,
Ton histoire me touche, je comprends que tu en soit arrivée la c'est très rapide de tomber dans cet engrenage, et le plus dur c'est d'en sortir, c'est pour ça qu'il faut absolument te faire aider, même si ça prend du temps il faut que tu sois forte, et dis toi que si lui ne réagit pas , il ne te mérite pas et n'a surtout pas le droit de t'enfoncer avec lui, c'est son choix, mais crois tu que tu peux avoir une vie heureuse comme ça ? On a qu'une seule vie et même si c'est une charogne , tu dois te battre pour ta fille .
Bon courage , soit forte tu vas remonter la pente tout ce qui ne tue pas nous rends plus fort ! Pense à ta fille et à toi !! Sors toi de ce poison qui ne fait que des dégâts sur son passage .


Gwen1996 - 16/12/2016 à 16h37

Bonjour en lisant tout vos commentaires ça me fait penser bcp à mon frère et j'aimerai savoir si vous avez une solution pour moi et ma famille on ce bat bcp pour lui mais on trouve aucune solution. On est totalement perdu.
Mon frère ce drogue à l'héroïne depuis mtn 6 ans il en prenait pour commencer le week-end avec ses mauvaises fréquentation et au fil des jours il est devenu àccro et en prenait en semaine aussi. Maintenant il en prend tout les jours et peux absolument pas s'en passer. Il nous fatigue à tel point qu'on ne dort plus la nuit. C'est pour sa que je viens vers vous aujourd'hui. Mes parents souffrent de tout sa et ne savent plus quoi faire. Il a de nombreux tics qui cessent de ne s'arrêter, c'est à dire qu'il ne dors plus la nuit. Il vit la nuit en tapant partout, il parle tout seul, il prend un objet dans la maison et ne cessent de le tamponner contre un meuble. Il s'invente des vies en parlant tout seul, il fait des bruitages avec sa bouche c'est insupportable on ne dors plus la nuit et lui ce couche le matin vers 6h et dors toute la journée.
On a fait toutes les démarches possible c'est à dire les centres, les hôpitaux pour le soigner mais ils veulent pas de lui., il n'est pas accepter. On a même été voir les flics mais ils peuvent rien faire non plus car il consomme il ne vend pas. Nous sommes perdus! Quoi faire ???? Avez vous des solutions à me proposer ? Je vous remercie

Clarou - 22/12/2016 à 01h07

Salut Gwen, j'ai pas de réponse à ta question. mais on est née la même année toi et moi et je me dis que du coup pour toi ça doit être vachement dur...
c'est quand même dingue que personne ne puisse l'aider .. c'est vraiment dur d'être accepté dans certains centres etc..
Moi c'est mon copain, il a jamais essayé l'héroïne et je sais qu'il ne le fera jamais, il consomme seulement 1 ou 2 week end dans le mois de la cocaine etc.. C'est rien comparer à vous j'en ai conscience. Mais c'est vachement dur pour moi qui n'est pas du tout dans ce monde de la drogue.
courage à vous tous/tes.. j'espère que vous remonterez la pente. vous laissez pas bouffer par des gens qui ne peuvent pas vous rendre heureux.

TAKINI - 28/12/2016 à 15h07

Bonjour Gwen, seule solution, vous n'avez plus le choix :
Urgences psychiatriques : protocole de soins : hospitalisation dans un HP à la demande d'un tiers, le psychiatre. (sevrage, traitement de substitution, séances avec son psychiatre). Il s'en sortira à condition qu'il soit pris en charge, qu'on ne lui laisse pas le choix car c'est un danger pour les autres et lui-même. Courage mais il faut de la patiente, seul le temps et le suivi le sauveront. LE TEMPS.

Vraiment de tout cœur avec vous.
Takini

Répondre au fil Retour